Mon compte
    Le festival du film de Tribeca se penche sur les jeux vidéo !
    22 févr. 2011 à 17:00

    Le festival du film de Tribeca, l'un des plus courus et renommés au monde pour le cinéma indépendant, se penche sur les jeux vidéo, à travers la création d'un fond destiné à récompenser entre quatre et huit oeuvres hybrides entre le cinéma et les jeux vidéo. Une première.

    Et si le regard, parfois teinté de condescendance, que porte le monde du cinéma sur l'industrie des jeux vidéo, était petit à petit en train de changer ? Il y a moins de quinze jours déjà, un Grammy Award était décerné au formidable thème musical "Baba Yetu" du compositeur Christopher Tin, réalisé pour le jeu Civilization IV. Une date historique, car c'est la première fois dans l'histoire des Grammy Award qu'un tel honneur est fait à une composition avant tout destinée à un jeu vidéo (et si vous n'avez pas encore -sacrilège !- écouté cette merveille, c'est par ici !)

    Autre excellente nouvelle, on apprend également que le festival du film de Tribeca, l'un des plus courus et renommés au monde pour le cinéma indépendant, se penche (entre-autre) sur les jeux vidéo, à travers la création d'un fond baptisé "Tribeca Film Institute New media Fund", destiné à récompenser entre quatre et huit oeuvres non cinématographiques, faisant partie des nouveaux medias. Une définition qui ratisse assez large, qui va des jeux vidéo jusqu'aux applications / jeux pour téléphones, sites web interactifs et autres projets cross medias (vous pouvez retrouver les modalités d'attributions ici).

    Pourquoi une telle initiative ? L'idée selon les organisateurs du festival est notamment de permettre aux réalisateurs de films et créateurs de jeux de travailler ensemble sur différents projets. "L'une des choses que nous souhaitons est de rapprocher les gens" a expliqué Beth Janson, directrice exécutif du festival, au site Gamasutra; "nous voulons rapprocher les réalisateurs et les développeurs de jeux vidéo qui comprennent leurs univers respectifs. C'est ca qui est intéressant. Ces deux univers se rapprochent de plus en plus, et nous souhaitons encourager les projets allant dans ce sens".

    L'enveloppe globale allouée cette année pour récompenser ces projets est de 750.000 dollars, pour passer à un million ultérieurement. Chaque projet sélectionné se verra attribué des sommes allant de 50.000 $ à 100.000 dollars. La contrainte fixée cette année est que les projets doivent être liés aux documentaires, ou que le scénario soit basé sur une histoire vraie.

    Vu la nature même de ces contraintes et en d'autres termes, il ne faudra évidemment pas s'attendre à voir des web séries type Dragon Age ou Assassin's Creed récompensées. Par ailleurs, les développeurs et réalisateurs garderont l'entière maîtrise des droits de leurs créations. Une initiative vraiment intéressante et à soutenir, qui vise avant tout les créateurs de jeux indépendants et les petites structures de développement. Et qui montre aussi, n'en déplaise aux cassandres, l'extrême dynamisme des productions indépendantes qui connaissent, surtout avec l'essor des ventes dématérialisées, un véritable âge d'or.

    Olivier Pallaruelo avec Gamasutra

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Aladdyen
      +1 tox6k ^^
    • tox6k
      "Ces deux univers se rapprochent de plus en plus". Les râleurs qui disent que Allociné parlent trop de jeux vidéo ont tord de râlé !
    Voir les commentaires
    Back to Top