Notez des films
Mon AlloCiné
    Golden Globes 2012 : "The Artist" meilleur film, meilleur acteur et meilleure musique
    16 janv. 2012 à 06:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Trois prix de plus au palmarès du "french silent movie". "The Artist" triomphe aux Golden Globes avec les trophées de la Meilleure comédie/comédie dramatique, du Meilleur acteur pour Jean Dujardin et de la Meilleure musique. L'autre grand vainqueur de cette 69e cérémonie est "The Descendants", sacré Meilleur drame et Meilleur acteur.

    Le cinéma français avait vu la vie en rose avec La Môme. Il voit désormais la vie en noir et blanc avec The Artist. Entamée en mai dernier à Cannes, la moisson de prix se poursuit pour le film muet de Michel Hazanavicius, lauréat de trois Golden Globes ce dimanche 15 janvier à Los Angeles.

    Le film, qui dominait les nominations avec six citations, repart ainsi avec les trophées de Meilleur film section comédie / comédie musicale, Meilleur acteur dans une comédie (Jean Dujardin) et Meilleure musique (Ludovic Bource). Il laisse échapper le prix du Meilleur réalisateur (décerné à Martin Scorsese pour Hugo Cabret), de la Meilleure actrice dans un second rôle (remis à Octavia Spencer pour La Couleur des sentiments) et le prix du Meilleur scénario (remporté par un Woody Allen absent -comme toujours- pour Minuit à Paris). Les choses commencent donc à sentir (très) bon pour les prochains Oscars, même s'il faudra compter avec un adversaire de poids : The Descendants, lauréat des Golden Globes du Meilleur film dramatique et du Meilleur acteur dans un drame pour George Clooney (lauréat du troisième Golden Globe de sa carrière).

    Photo - FILM - The Descendants : 171157

    The Descendants © Twentieth Century Fox France

    De cette soirée, on retiendra notamment l'hommage à Morgan Freeman par Sidney Poitier, le 8e Golden Globe de Meryl Streep (pour 26 nominations !) pour son interprétation de Margaret Thatcher dans La Dame de fer, le premier Golden Globe animé de Steven Spielberg (Tintin), le trophée du Meilleur film en langue étrangère remis à l'Iranien Une Séparation, et le Golden Globe de la Meilleure actrice dans une comédie remporté par Michelle Williams pour son interprétation de Marilyn Monroe... 52 ans après que la vraie Marilyn l'ait reçu pour Certains l'aiment chaud. Et puis on retiendra, surtout, bien sûr, l'émotion de Ludovic Bource, l'hommage de Thomas Langmann à son père Claude Berri... et les claquettes, les sourcils et la bonne humeur communicative de l'artiste Jean Dujardin.

    Photo - FILM - Hugo Cabret : 136181

    Hugo Cabret © Metropolitan FilmExport

    Notons pour finir qu'entre The Artist, Hugo Cabret, Minuit à Paris et My Week with Marilyn, les Golden Globes ont essentiellement salué des films rendant hommage au cinéma et/ou à l'art en général. Une façon de dire... c'était mieux avant ?

    Le palmarès détaillé des Golden Globes 2012

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • kekeland
      Hélas, ça va encore pousser les subventions et producteurs vers encore plus de cinéma hollywoodien.Les oscars ne sont pourtant pas une référence, plus un oscar du lobbying que de la qualité d'un film, il suffit de jeter un oeil au palmarès passé...
    • maximus nolanus
      Tu te trompes.Ce n'est pas une question de langue mais de production,attention! Par exemple,pour les Cesars 2011,des gens se sont étonnés de voir The Ghost Writer de Polanski nominé alors que le film était en anglais.Oui mais c'était une production franco-anglaise!Donc il pouvait etre nominé en France.Et c'est le meme cas avec Le Pianiste qui a eu à la fois des Cesars et des Oscars. Pour les Oscars,c'est différent.Les Oscars se définissent comme une cérémonie récompensant les films anglophones et les films en général.Ce qui veux dire que lorsqu'un acteur crève vraiment l'écran dans un film étranger (par exemple Marion Cotillard ou Simone Signoret qui avaient eu des Oscars pour des films français,Sophia Loren également pour La paysanne aux pieds nus,film franco-italien) et bien ils peuvent etre récompensés.Là-dessus,on peut dire ques les Oscars sont moins fermés que les Cesars. Pour The Artist donc c'est pareil.Le film a bien marché aux Etats-Unis et a été très remarqué.Ajouté à cela une bonne campagne de promo des Weinstein ,et bien le film peut avoir des Oscars,bien qu'il soit 100% français. Pour en revenir à Meryl Streep,je suis d'accord pour dire qu'elle ne méritait pas une récompense pour ce film.Elle l'aurait du en avoir pour Out of Africa et surtout pour La Route de Madison,son meilleur film selon moi.C'est vrai que la tendance pour récompenser les acteurs dans des biopics se confirment.On estime peut-etre l'exercice plus difficile car dans ce cas il faut coller à une personnalité existante,adopter ses mimiques etc etc.Pour ma part,je ne suis pas d'accord pour établir une règle générale à partir de ça.Certains acteurs méritent des Oscars dans des biopics(exemple l eplus frappant pour moi d'acteur injustement non récompensé:Tom Hulce dans Amadeus),mais ça ne doit pas devenir une habitude.Donc oui cela m'agace aussi un peu.Mais j'aime bien Meryl Streep donc....
    • themikl
      Merci de ta reponse. Par contre j ai trouver le discourt d un roi meilleur que tye social network. Cependant je suis d accord avec toi concernant la ligne rouge.
    • ashenbach
      c'est la langue qui fait la différence ! the artist est un film muet donc pas en foreign language ! "la môme" était pas nominé en meilleur film seule la cotillard l'était et les acteurs peuvent être nominés mm lan ils jouent pas en anglais. Aprés la raison ppale c'est si un produc comme weinstein met un paquet de dollars pour la promotion du film et si l'équipe est OK pour le marathon de la promo du coup la vita é bella (en italien) a été nommé dans les best films (et pourtant dieu que c'est mauvais!) ! les golden globes et les oscars c'est quasi une campagne électorale ! la qualité artistique n'est pas le seul critére du vote (mm si the artist est un trés joli film mais ce lobbying a fait que des films comme "le discours d'un roi" a battu "the social network" lol ou "shakespear in love" a gagné contre "la ligne rouge" et que si on regarde le palmarés des oscars on est souvent trés surpris et qu'il y a un gros décalage entre les films restés en mémoires qui ont traversé le temps et ceux oscarisés !!!!!)
    • CRASH-ThePunisher-Bandicoot
      Je trouve que les gens vont vite en besogne. Remporter des Golden Globes n'a jamais favorisé dans la course aux "Oscar" ("The Social Network" en est l'exemple frappant)...
    • themikl
      Bonjour à tous,Je voulais savoir pour quelle raison un film francais comme the artist ou la mome par exemple est nominé au golden globe ou oscar dans les memes categories que des films US et non dans la catégorie film étrangé. D'avance merci de vos réponses.
    • ashenbach
      On peut aussi regretter que Meryl Streep et Michelle Williams soient couronnées pour des biopics....une fois de plus !! on dirait que les autres actrices sont disqualifiées derechef ! or actrice ce n'est pas imitatrice et on dirait qu'on récompense celle qui a su le mieux imité son modéle (geste, voix...). Ce mode des biopics est insupportable en plus le film sut Thatcher est trés mauvais et selon des personnes qui ont vu my week with marylin c'est du niveau d'un téléfilm. Pourtant Miss Williams est formidable dans le nouveau film de sarah polley take this waltz et pour meryl streep on aurait dû l'oscarisée pour sur la route de Madison ! Ne trouvez-vous pas qu'on récompense trop systématique les acteurs de biopics au détriment des autres ? d'autant que bientôt on aura des biopics sur grace kelly, judy garland, janis joplin, miles davis, et j'en oublie, rien contre le principe "the queen" par exemple était top (maybe car Frears et Mirren ont vraiment recréer un personnage loin de la réalité "historique") mais cela devient un peu trop systématique !
    • dehaas84
      Cocorico ! Comme pour Juliette Binoche dans le Patient Anglais et Marion Cottilard dans la Môme, la France célèbre ses héros hollywoodiens, et semble presque surprise elle-même d’un tel triomphe outre-Atlantique. On peut à la fois se féliciter d’une telle publicité pour notre cinéma hexagonal, être content qu’un film au concept couillu et osé aille aussi loin (si ça peut donner des idées à d’autres), et, en même temps, tempérer un peu ses ardeurs au vu du résultat encore une fois sympathique mais loin d’être inoubliable. Les oscars sont donc définitivement en ligne de mire (comme le répète tout le monde en boucle), mais c’est surtout la faiblesse de la concurrence qui joue une fois encore. Face à des poids lourds comme ceux de 2011 (Le discours d’un roi et The Social Network), on peut faire dans l’uchronie et s’imaginer que Dujardin et son chien n’auraient pas pesé lourd. Tout cela n’est que conjectures, et tant mieux pour le film ! Une faiblesse généralisée du panel illustrée par la ventilation dans tous les sens d’un palmarès qui ne sacre pas de réel triomphateur, mais deux vainqueurs qui semblent se détacher (un peu) 6 semaines avant les oscars : The Artist, donc et ses trois récompenses ainsi que The Descendants d’Alexander Payne qui récupère quasiment les mêmes (film et acteur pour George Clooney), mais dans la catégorie drame.Pour le reste, il y en a pour tous les goûts puisque Scorsese est nommé meilleur réalisateur (devant Spielberg, Payne et Hazanavicius), Woody Allen repart avec le meilleur scénario et Spielberg le meilleur film d’animation. Meryl Streep triomphe comme prévu pour the Iron Lady. On oublie pas la couleur des sentiments, récompensé pour une de ses actrices. Une vraie distribution communiste de friandises, finalement assez logique pour une année sans favori. Article et analyse complète :
    • maximus nolanus
      Je trouve aussi que The Artist est loin d'etre un grand film.Pour le juger,il faudrait le comparer aux films muets de l'époque...et là excusez-moi mais il est pas mal mais vraiment sans plus.Mais je dois reconnaitre que le producteur ou la personne qui a eu l'idée de départ "on va faire un film muet pour contrecarrer la 3D et faire parler de nous" et bien c'était franchement bien vu. Et puis dans la catégorie comédie/comédie musicale,il faut bien avouer que la compétition n'était pas rude.Moi personnellement j'avais beaucoup aimé Midnight in Paris mais The Artist est loin de voler son prix,tout comme Dujardin.... Pur terminer avec Midnight in paris,je vous trouve dur:j'ai trouvé l'idée de reconstituer le Paris des années 30 très bonne et les acteurs sont dans l'ensemble vraiment bon(excepté Carla Bruni....mais elle c'est pas une actrice donc bon!).L'idée de plonger un héros moder avec des artistes "anciens" était plutot risqué et Allen s'en est très bien sorti!Après il est vrai que l'on retrouve encore les memes thématiques (écrivain en panne d'inspiration...). ET pour les Oscars......je crois que niveau acteur et film le favori est vraiment The Descendants.Clooney est en pole position.POur l'actrice je trouve ça plus partagé.Le duel Michelle Williams/Meryl Streep va etre interessant.Et quant au réalisateur,Scorsese est encore favori.En tout cas,ça nous promet des récompenses partagées. Quant aux oubliées...on sait bien que les films de Malick ne sont pas du tout dans l'esprit Golden Globes si vous voyez ce que je veux dire.Malick n'aura jamais d'Oscar (ou peut-etre un Oscar d'honneur).Il n'y qu'à Cannes qu'il peut etre récompensé.Et puis pour Drive,je suis assez d'accord avec ce qui a été dit.Un prix pour la photographie,oui.Mais pas plus.
    • toma47
      Bravo à Jean Dujardin. J'ai revu The Artist aujourd'hui (merci UGC) et ce prix est plus que mérité tant sa prestation est formidable. Vivement les Oscars !
    • Frizzygirl
      Bon, et ben je pense que ces prix sont, et ce n'est pas toujours le cas aux Golden Globes, globalement très mérités !!! Cool pour Queen Meryl et ma p'tite Michelle Williams, et Greaaat pour Jean !!! Petite pensée pour deux acteurs géniaux : Leo DiCaprio et Michael Fassbender, mais comme je n'ai pas vu "The Descendants", je n'en dirai pas plus !!!
    • fandenajoua
      C'est une bonne chose pour le cinéma français même si The Artist n'a pas été pour moi un chamboulement. Il en reste un bon film et dujardin mérite son trophée (dommage que Béjà l'ai laissé échapper). Quand au reste, c'est plutôt un bon cru. Scorcese, Streep (y avait pas photo), Williams (même si j'aurais préféré Winslet).Seule abération: Minuit à Paris, meilleur scénario? Y avait plus de son quand le jury l'a vu?
    • ang?lique v.
      N'oublions pas le golden pour Morgan Freeman, cet acteur tellement talentueux avec sa filmographie magnifique! La cérémonie a donné un excellent aperçu de sa carrière! ;)
    • maxcine
      Félicitations pour The Artist, le discours de Dujardin était bien, ça sent bon pour les Oscars, Dujardin a un gros coup à faire
    • Montana-5993
      Bravo Jean, et l'équipe du film "The Artist" !!
    • Cynephile27
      Super contente pour les récomprenses qu'à eu The Artist et le film de Scorcese! J'ai adoré le discours de Dujardin pour sa remise de diplôme :)
    • DanyNiksha16
      Meilleur acteur dans une comédie drame.. pour Du Jardin ? TROP mérité selon moi. Je trouve que War Horse méritait le prix de la meilleur BO. Puis, content pour Tintin! Une adaptation d'une BD belge, qui cartonne en Europe et reçoit un prix! C'est juste fabuleux. Puis, pour le reste, Hugo... mérité!
    • JamesBond001
      Un grand bravo pour Spielberg et son Tintin. Seul bémol : Tintin n'est pas un film d'animation, mais un film fait en performance capture (avec des acteurs). C'est une grosse erreur de penser qu'il s'agit d'un film d'animation (limite, ils ne récompensent pas le travail des acteurs en disant ça!). Mais bon, en tout cas, je suis très content que Spielberg ait eu le prix.
    • Moviekiller
      R.A.F
    • Esys
      c'est plutôt toi le médiocre
    Voir les commentaires
    Back to Top