Mon compte
    Limiter les salaires des acteurs : la proposition choc du CNC
    Par Thomas Destouches avec AFP — 20 juin 2014 à 14:00

    Après avoir pris connaissance du Rapport Bonnell au mois de janvier, le Centre National du Cinéma et de l'Image Animée présente aux professionnels ses premières propositions pour le financement, la production et le développement du 7ème Art...

    CNC

    Organisées au mois de janvier 2013, les "Assises pour la diversité du cinéma français" avaient débouché, un an plus tard, sur le fameux "rapport Bonnell". Un document (téléchargeable ici) qui devait permettre d'y voir un peu plus clair sur le financement du cinéma, de proposer des solutions (nouvelles) pour son développement et de dégager des orientations stratégiques "souhaitables", tout en garantissant la pérennité du système vertueux "à la française."

    Six mois plus tard, le Centre National du Cinéma et de l'Image Animée (CNC) présente aux professionnels de l'industrie quelques propositions. Une série de mesures pour favoriser :

    • une certaine transparence du système, pour éviter les éventuelles polémiques, avec par exemple l'instauration de "l'obligation de fournir le coût définitif d'un film certifié par un commissaire aux comptes."
    • une pluralité des oeuvres, en améliorant "les conditions de sortie des films fragiles (...) dans le cadre de l'aide aux salles Art et Essai."
    • une plus grande durée de vie des films avec sa proposition (controversée) de durée minimum d'exploitation des films (deux semaines plein écran ou un équivalent en nombre de séances). Une thématique qu'il faut rapprocher de celle, très sensible, de la chronologie des médias (salle, VOD, télé, DVD...Netflix !), pour laquelle les propositions sont encore à l'étude.
    • une salubrité financière de la production et un conditionnement du système de financement public avec, notamment, cette proposition d'encadrement des films présentant "un coût artistique disproportionné via les aides." Un chapitre important pour le CNC puisqu'il suggère, entre autres, l'idée d'un encadrement de la masse salariale des films (un sujet hautement polémique depuis la tribune de Vincent Maraval en décembre 2012).

    Bien évidemment, ces propositions seront analysées et, on peut le penser, âprement débattues. Si le CNC et les professionnels ont le même objectif (un cinéma français vivant, pluraliste sain et fort), ils n'ont pas toujours les mêmes solutions...

    Le métier de producteur par ceux qui l'exercent...

    Reportage : le métier de producteur par ceux qui l'exercent

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • thieum2000
      C'est surtout grâce aux films américains qu'on peut produire des films français pas forcément rentables. ^^
    • Drakkhen
      L'idée peut paraître intéressante, mais cela revient à dire : je ne paie mon ticket de Loto que si je gagne...
    • Drakkhen
      Que tu n'aimes pas Boon c'est ton droit mais sur son salaire y a rien à dire.Je ne peux pas dire que je suis un fan inconditionnel, je trouve le gars sympathique et ses films n'ont d'autres but que de divertir.Néanmoins, il est scénariste, réalisateur, producteur et acteur.Son impact sur les entrées n'est maintenant plus à démontrer.Quand on le paie, il fait venir les gens, alors c'est un investissement très rentable, et c'est surement grâce à des films comme les siens que l'on peut se permettre de produire des films par forcément rentables.
    • tanguythev
      Parfait, on vas peut-être avancer enfin.
    • Chocasse
      Bien d'accords, bien souvent un travail négligé et peu récompensé alors qu'extrêmement important dans la création d'un film ou d'une série ...
    • Chocasse
      Bien, faites la même chose pour les sportifs et ce sera un bon début.
    • fedor85
      les deux marche
    • Claude-Alain Muller
      Je n'ai rien contre des gros salaires, pour autant que le film rapporte de l'argent. Mais les salaires qui dépassent de loin ce qu'a rapporté un film financé avec des aides publiques, ça c'est difficile à admettre...en même temps je m'en fous, je ne paie pas je suis suisse, et le cinéma suisse...
    • HiRoS
      Assez d'accord avec eux, certains acteurs sont bien trop payés pour ce qu'ils font. Après ça risque d'être très dur à mettre en place.
    • sparowtony
      Quand on voit le salaire de Boon, c'est honteux. Le mec, il est payé pour faire de la m**de !
    • The Clown
      Correction : Ils devraient en profiter pour mieux payer les scenaristes.
    • cmpunk66
      C'est juste
    • Life_is_hard
      S'ils me donnent la différence au passage, je vote pour...! ^^
    • sptz
      bah je suis d'accord, c'est quand même un scandale de payer certains acteur aussi chère, mais bon c'est un peu comme le foot quoi, et je pense pas que ça changera un jour, la seul différence c'es que nos bon acteur français vont devoir s'exiler pour toucher plus de tune...
    • narm_wolf
      Ils devraient en profiter pour payer de meilleurs scénaristes
    Voir les commentaires
    Back to Top