Notez des films
Mon AlloCiné
    "Vertigo", "The Face of Love" ... 5 sosies de l'être aimé au cinéma
    Par Raphaëlle Raux-Moreau — 20 juil. 2014 à 17:10
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Si certains personnages aiment le changement, d'autres tombent inlassablement amoureux d'une même image, d'un même visage. Retour sur ces cas d'amour peu communs, parfois dangereux mais parfaitement fascinants, avec cinq exemples issu du cinéma.

    "Sueurs froides"
    Paramount Pictures

    L'amoureux esseulé : James Stewart (Scottie Ferguson)
    Le "sosie" miraculeux" : Kim Novak (Madeleine Elster / Judy Barton)

    Le double qui est en fait l'original

    Dans ce monument du cinéma qu'est Sueurs froides, l'utilisation de la notion de double atteint son paroxysme (et pas seulement au niveau de la ressemblance physique). Sujet au vertige, l'ex-détective Scottie Ferguson accepte la mission de Gavin, une vieille connaissance : surveiller les agissements de Madeleine, son épouse. Etrange et mélancolique, cette dernière semble possédée par l'esprit d'une aïeule, qui s'est suicidée. En la suivant, Ferguson commence à être fascinée par Madeleine et, lorsqu'elle saute dans la baie de San Francisco, il est capable de la sauver. Inévitablement, Scottie tombe amoureux de Madeleine.

    Mais, Madeleine est loin d'avoir abandonné ses idées suicidaires. Et lorsqu'elle saute du haut d'un clocher, Scottie est incapable de l'aider, à nouveau paralysé par son vertige. Il tombe alors dans une grave dépression et commence à voir des Madeleine partout jusqu'où jour où il rencontre son sosie parfait : Judy Barton. La même femme, simplement plus maquillée et aux cheveux roux. Dès lors, alors que nous ne sommes qu'à la moitié du film, Alfred Hitchcock choisit de nous révéler que Judy et Madeleine sont en réalité la même personne...

    Quand l'amant empêche le "double" d'exister

    Gavin a monté la supercherie pour maquiller le meurtre de sa femme en suicide. Il a demandé l'aide de Scottie parce qu'il connaissait son problème de vertige, trouvant en lui le témoin parfait. En acceptant d'endosser le rôle de Madeleine, Judy s'est, elle, fourvoyée. Parce qu'elle l'aime, elle choisit de cacher la vérité à Scottie. De son côté, ce dernier ne peut voir la vraie Judy car il ne recherche que la Madeleine qui est en elle, rendant impossible une vraie rencontre. Il l'habille comme Madeleine, la fait se teindre en blonde et atteint enfin son image d'absolu : la Madeleine de son souvenir, celle de ses illusions.

    Obsédé par l'idée de cet amour, il ne voit donc pas qu'il a depuis le début devant lui la vraie femme qu'il aime... La découverte du mensonge sera évidemment fatale pour les deux amants. Ayant compris qu'il avait été manipulé, Scottie confronte Madeleine/Judy du haut du clocher mais lorsqu'ils se trouvent enfin - pour ce qu'ils sont - une apparition morbide, tel un fantôme, surgit de l'obscurité. Elle effraie la jeune femme, qui tombe dans le vide.

    A travers les années, Vertigo a passionné les spectateurs mais aussi les autres cinéastes
    Beaucoup s'en sont plus ou moins inspirés. Brian De Palma a notamment réalisé deux films au parfum de VertigoObsession en 1976 et Femme Fatale en 2002. Avec Lost Highway de David Lynch, l'idée du double a aussi été explorée avec une double Patricia Arquette, blonde et brune...


    La bande-annonce :

    Sueurs froides Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Paya-tan
      Parmi les films avec sosies, il y a aussi le bonheur est dans le pré
    • Jonas Choice
      Veinard! Je ne le trouve pas aux alentours de chez moi (pourtant je suis un parisien...)
    • Jean-Michel Nguyen
      Dans le genre non romantique, il y a le roman 'Le Prisonnier de Zenda' (Anthony Hope, 1894), où le roi de Ruritanie s'est fait enlever et où un touriste anglais, qui est le sosie parfait du roi, prend sa place, comme 'Président d'1 jour' (Ivan Reitman, 1993) ou 'Kagemusha, l'ombre du guerrier' (Akira Kurosawa, 1980), où cette fois, c'est un voleur qui est le sosie du chef du clan Takeda.
    • La petite grenouille
      "The Face of Love" est très beau !
    Voir les commentaires
    Back to Top