Mon compte
    Les grandes figures du cinéma rejouées... par le cinéma !
    Par Raphaëlle Raux-Moreau et Corentin Palanchini — 20 mars 2018 à 12:00

    Renee Zellweger en Judy Garland, Louis Garrel en Godard, Leonardo DiCaprio en Howard Hughes, Tom Hanks en Walt Disney... Ces acteurs célèbres ont fait le pari d'incarner des légendes du cinéma ! Découvrez notre sélection...

    StudioCanal / AGENCE / BESTIMAGE

    Les deux figures du cinéma

    • Jean-Luc Godard (Réalisateur de Pierrot le fou, A bout de souffle, Le Mépris, Alphaville...)
    • Louis Garrel (Les Amants Réguliers, Les chansons d'amour, Mon Roi...)

    Dans Le Redoutable (2017)

    Décidément, Louis Garrel aime à ressusciter les évènements de Mai 68. Après The Dreamers et Les Amants réguliers, l'acteur retourne à cette époque décisive de l'histoire française pour camper, cette fois, l'une des légendes du cinéma : Jean-Luc Godard.

    Devant la caméra de Michel Hazanavicius, Louis Garrel prête ses traits au célèbre cinéaste de la Nouvelle Vague. Mais, Le Redoutable, présenté en Compétition officielle au Festival de Cannes 2017, n'est pas un simple biopic mais la mise en scène d'un épisode bien particulier de la vie de Godard qui marquera une véritable rupture dans son approche du cinéma mais aussi dans ses relations avec ses proches.

    S'inspirant librement du livre Un an après, signé Anne Wiazemsky, son ex-épouse, le film évoque l'histoire d'amour entre le réalisateur et l'actrice, petite fille de l'écrivain François Mauriac, puis ce qui viendra les séparer. Alors très en vue, Godard tourne avec Wiazemsky La Chinoise, sur de jeunes maoïstes. Mal reçu, le film déclenche chez le cinéaste une remise en question que les évènements de Mai 68, d'ailleurs pressentis dans son film, vont accentuer profondément. S'écartant du système, Godard s'engage et s'écarte de son entourage. 

    Pour illustrer cette crise existentielle, Hazanavicius choisit d'aller vers la comédie. De son côté, Garrel, méconnaissable, va loin dans l'incarnation de Godard, retrouvant sa voix et son phrasé.  

    Nul doute que le film fera en tout cas sourire les festivaliers. L'un des premiers teasers montrait ainsi l'un des amis de Godard qui, en pleine manifestation, s'exclamait face à un cinéaste qui présentait son film à l'édition cannoise de 68 : "Faut être complètement con pour aller à Cannes cette année ! Avec tout ce qui se passe en ce moment !" A l'époque, Godard avait d'ailleurs fait partie des contestataires et de ceux qui demandaient avidement que le Festival soit annulé, au vu des tensions, de la colère dans le pays et des grèves qui s'y déroulaient. 

    Louis Garrel, le Redoutable

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top