Mon compte
    Les grandes figures du cinéma rejouées... par le cinéma !
    Par Raphaëlle Raux-Moreau et Corentin Palanchini — 27 févr. 2015 à 15:43
    Mis à jour le 20 mars 2018 à 12:00

    Renee Zellweger en Judy Garland, Louis Garrel en Godard, Leonardo DiCaprio en Howard Hughes, Tom Hanks en Walt Disney... Ces acteurs célèbres ont fait le pari d'incarner des légendes du cinéma ! Découvrez notre sélection...

    The Walt Disney Pictures / Corbis

    Les deux figures du cinéma

    Dans Dans l'ombre de Mary (2014)

    C'est la toute première fois que Walt Disney est incarné par un acteur à l'écran. En 1993, HBO avait tenté de développer un biopic réalisé par Frank Pierson mais ce projet n'a jamais abouti. En conséquence, Dans l'ombre de Mary est le premier film à livrer une vision de Walt Disney mais n'est, pour autant, pas un biopic puisqu'il se concentre sur seulement deux semaines de l'année 1961, lorsque Disney, voulant obtenir les droits de Mary Poppins, tenta de convaincre son auteure (interprétée par Emma Thompson). Pour interpréter cette figure connue dans le monde entier, ce créateur hors norme, la production se devait de choisir un acteur de haute volée et, à l'image de Disney, populaire dans le monde entier... Cet acteur, c'est Tom Hanks.

     

    Fasciné par l'homme et son oeuvre, Hanks n'a pas hésité longtemps et a beaucoup travaillé la manière dont Disney parlait, son côté jovial tout en essayant de cerner au mieux le personnage : "Il a fallu que je m’approprie la fantaisie qui illuminait son regard ainsi que sa grande perspicacité, car Walt Disney est inimitable. (…) J’ai passé une journée entière au musée Disney. Sa fille Diane Disney (décédée depuis) et les employés ont été très accueillants et m’ont beaucoup aidé. J’ai pu écouter tous les enregistrements qu’ils possédaient et voir tous les films existants sur l’histoire de Walt. Walt faisait tout lui-même, pourtant il disait tout le temps “nous”. Je trouve que cela dénote d’une véritable noblesse d’âme", explique t-il dans un communiqué de presse.

     

    Si le film raconte surtout la relation entre Walt Disney et l'auteure P.L. Travers et le passé de cette dernière, le réalisateur John Lee Hancock tenait à livrer une vision authentique de ce que fut Walt Disney. Dans une interview accordée au New York Times, il a ainsi déclaré s'être senti soulagé de voir que Walt Disney Studios, qui produit le film, lui laisse le champ libre : "J'avais un peu peur parce que nous voulions être honnête au sujet de Walt. J'imaginais le moment où Disney allait me dire : "Désolé, on le préfère en Dieu plutôt qu'en tant qu'homme. Tout à leur honneur, ils ont été assez intelligents et braves pour réaliser qu'un Walt humain était non seulement un meilleur personnage, mais aussi quelqu'un d'encore plus facile à aimer."

     

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top