Mon AlloCiné
    Thomas Vinterberg retrouve deux acteurs de Festen pour son nouveau film, The Commune
    Par Brigitte Baronnet — 7 juin 2015 à 15:15

    A l'affiche depuis mercredi avec Loin de la foule déchaînée, Thomas Vinterberg a déjà réalisé un autre film, The Commune, tourné au Danemark avec notamment deux acteurs de Festen. Pour AlloCiné, le cinéaste en dit plus sur ce nouveau long métrage.

    Indiewire

    Après Loin de la foule déchaînée et les paysages romanesques britanniques, Thomas Vinterberg retrouve le Danemark pour The Commune, sur un scénario original coécrit avec son complice Tobias Lindholm (le duo de La Chasse). Le cinéaste finalise en ce moment le montage de ce long métrage inspiré de sa propre vie, en l'occurrence sa jeunesse dans une collectivité académique danoise.

    A l'occasion de la promotion de Loin de la foule déchaînée (voir notre interview), Thomas Vinterberg a accepté de nous en dire un peu plus sur ce nouveau long métrage.

    The Commune, "c’est une grande villa dans laquelle vivent 4-5 familles, partagent la même cuisine, et vivent ensemble, C’était courant au Danemark, c’était un grand truc dans les années 70." Le film tourne autour de la nation de partage, poursuit le cinéaste à notre micro.  "Peut-on tout partager ? C’était très naturel de tout partager, et il y avait aussi beaucoup de sacrifice. Quand j’étais enfant, c’était quelque chose de grand d’être témoin de ça. C’était une force. C’était un partage de connaissance. C’était quelque chose de très anarchiste aussi. Mais tout ça a pris fin, et l’innocence qui allait avec, et l’individualisme des années 80 a pris le dessus."

    Henrik Petit

    Quelle sera la tonalité du film ? "Il y a beaucoup de rires pendant la première heure, et beaucoup de pleurs à la fin", résume-t-il. "C’est un film très personnel, mais ce n’est plus un sujet privé, et pour cette raison n'est plus autobiographique." Et de préciser la génèse du film : "A Vienne, j’ai traversé un long processus, au théâtre national autrichien, le Burgtheater. C’est un grand théâtre, avec 1000 acteurs. Ce sont les meilleurs acteurs avec lesquels j’ai travaillé. Et ce théâtre m’a offert la possibilité d’essayer mon travail sur leur scène. Et j’ai improvisé The Commune, et en ai fait une pièce. La pièce s’est jouée pendant 2 ans et demi, avec beaucoup de succès. Et j’ai décidé d’en faire un film.

    Mais maintenant ce sont les histoires des acteurs tout autant que les miennes car nous avons improvisé. J’ai fait le film avec Tobias Lindholm, mon co-auteur depuis 3 films. Je l’ai tourné et je suis sur le point de terminer le montage. Et nous allons nous attaquer au mixage dans quelques semaines."

    Particularité du film : le cinéaste retrouve deux des acteurs de Festen, Ulrich Thomsen et Trine Dyrholm. Autre point commun avec Festen : "Il y aura quelques scènes autour d’une table de diner, parfois assez longues", nous indique Thomas Vinterberg, même si le film ne prendra pas la forme d'un huis clos. "Ces scènes sont plus théâtrales mais j’aime ça. C’était la même chose avec Festen. En fait Festen était assez théâtral d’ailleurs, plus encore que ce film. Je suis en quelque sorte de retour à ce style, d’être dans une maison, même si on en sort régulièrement. Je suis très content, très fier de ce film."

    Quand Carey Mulligan chante pour Loin de la foule déchaînée, de Thomas Vinterberg, actuellement en salles

    Loin De La Foule Déchaînée - EXTRAIT VOST "La chanson"

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Thomas Vinterberg : "J'aime quand il y a une part de scandale"
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top