Mon compte
    Asif Kapadia, d'Amy Winehouse à Oasis
    8 nov. 2015 à 13:00
    Maximilien Pierrette
    Maximilien Pierrette
    -Journaliste cinéma
    Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, il fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans l’émission FanZone.

    Réalisateur du très remarqué "Amy", Asif Kapadia va rester dans la musique en produisant un documentaire consacré au groupe anglais Oasis.

    En l'espace de deux longs métrages, Asif Kapadia est passé de la Formule 1 à la musique. Réalisateur des très remarqués Senna et Amy, le cinéaste va rester en Angleterre et dans le rock, le temps d'un documentaire sur Oasis qu'il se contentera, cette fois-ci, de produire. Mis en scène par Mat Whitecross, à qui l'on doit The Road to Guantanamo en duo avec Michael Winterbottom, ou la mini-série Fleming, l'homme qui voulait être James Bond, le film suivra sur les débuts du groupe.

    Comme l'annonce Deadline, le documentaire débutera en 1991, lorsque Noel Gallagher a rejoint le groupe de son frère Liam, et s'arrêtera moins de trois ans plus tard, au moment de la sortie de "Definitely Maybe", premier album d'Oasis qui s'était offert le titre de galop d'essai le plus vendu de l'Histoire anglaise à l'époque.

    Actuellement sans date de sortie, le documentaire ne devrait donc pas se focaliser sur les fréquentes brouilles entre Liam et Noel, qui ont fait le bonheur de la presse à scandale britannique et conduit à la séparation du groupe en 2010, à quelques minutes d'un concert à Rock en Seine. Mais nul doute que nous verrons quelques tensions dans le long métrage consacré à l'une des grandes figures de la brit-pop, surtout si le traitement est similaire à celui d'Amy, et n'évite aucun sujet.

    Si vous avez raté "Amy", vous pourrez vous rattraper à partir du 2 décembre :

    Amy Bande-annonce VO
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top