Mon compte
    Matthias Schoenaerts revivra le cauchemar du sous-marin Koursk pour Thomas Vinterberg
    Par Gauthier Jurgensen — 4 mars 2016 à 15:56

    Encore une histoire de sous-marins pour le réalisateur de Submarino qui retrouve l’acteur qu’il avait dirigé dans son précédent film Loin de la foule déchaînée : le belge Matthias Schoenaerts.

    SquareOne/Universum Sofie Silbermann / Pretty Pictures

    L’histoire tragique des soldats russes morts prisonniers des fonds marins dans le K-141 Koursk en août 2000 a inspiré un film au réalisateur Thomas Vinterberg, épaulé par le scénariste d’Il faut sauver le Soldat Ryan : Robert Rodat. A la production, la société EuropaCorp créée par Luc Besson.

    Pour interpréter le premier rôle de cette reconstitution, le cinéaste danois a à nouveau fait appel à Matthias Schoenaerts. En juin 2015, Thomas Vinterberg dévoilait son adaptation du roman de Thomas Hardy Loin de la foule déchaînée, avec le comédien belge qui reprenait le rôle tenu par Alan Bates dans la version signée John Schlesinger en 1967.

    ==> Bande-annonce A Bigger Splash : Tilda Swinton et Matthias Schoenaerts en couple soumis aux doutes et aux tentations

    Il semblerait donc que l’association Vinterberg / Schoenaerts fonctionne à merveille. L’emploi du temps du comédien est très chargé puisqu’il est apparu sur les écrans à cinq reprises en l’espace d’un an (Suite Française, Les Jardins du Roi, Loin de la foule déchaînée, Maryland, The Danish Girl) et qu’il sera prochainement à l'affiche de A Bigger Splash (qui n’est pas un remake du film de Jack Hazan sur le peintre David Hockney).

    Rien ne dit encore si Matthias Schoenaerts interprétera l’un des laissés pour compte du sous-marin que la Russie n'a pas su secourir ou s’il vivra la tragédie de l’extérieur. Kursk devrait voir le jour dans les salles obscures en 2017.

    Loin de la foule déchaînée réunissait déjà Thomas Vinterberg et Matthias Schoenaerts

    Loin de la foule déchaînée Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top