Mon compte
    In The French : les coulisses du tournoi de Roland-Garros se dévoilent dans un documentaire
    Par Brigitte Baronnet — 21 mai 2016 à 10:30

    A la veille de l'ouverture de la 115e édition du tournoi de Roland-Garros, France 2 diffuse un documentaire signé par la réalisatrice d'After, Géraldine Maillet, nous offrant une plongée rare dans les coulisses de l'événement. Entretien.

    En 1981, la Fédération Française de Tennis ouvrait les portes de Roland-Garros à William Klein pour "The French". 34 ans plus tard, Géraldine Maillet signe le documentaire "In The French". Nous nous sommes entretenus avec la réalisatrice au sujet du film qui sera diffusé cet après-midi sur France 2

    Quel a été le point de départ de ce projet ?

    Géraldine Maillet, réalisatrice : Dans une autre vie, j’étais mannequin et j’ai rencontré William Klein à New York en 1997. Très vite, nous avons parlé de notre passion commune pour le tennis et il m’a fait découvrir son documentaire The French.

    J’ai eu un choc. Cinématographique et tennistique. L’histoire de la balle jaune et de ses à-côtés savoureux mais surtout un coup de projecteur époustouflant sur le début des années 80.

    Je l’ai revu il y a un peu moins de deux ans et je me suis dit qu’il fallait absolument faire la suite. 35 ans après, alors qu’on vit une période de tennis aussi fabuleuse que celle des années 80. Qu’est devenu The French ? Ses acteurs emblématiques, sa faune… McEnroe et Navratilova commentent les matches pour Tennis Channel. Edberg entraîne Federer, Becker s’occupe de Djokovic. Nastase et Noah restent viscéralement attachés à ce Grand Chelem…

    Près de 35 ans après, In The French est j'espère une photographie de notre époque et le moyen d’immortaliser la plus belle période du tennis depuis 1981 ; avec le meilleur des castings. Nadal, Djokovic, Federer, Murray, Tsonga, Serena Williams…

    Quand j’ai appris que mon film serait présenté en avant première à NY pour le festival Focus on French Cinema, j’étais très émue. Sorte de boucle… Mais la boucle vient de se fermer parce que j’ai appris que le film sortirait en DVD collector le lendemain de sa diffusion télé avec le film de Klein. L’élève est très fière d’être associée au maître pour ce projet sur Roland-Garros… 

    A-t-il été compliqué de pouvoir mettre en place ce projet ? Autrement dit, Roland Garros vous a-t-il facilement ouvert ses portes ?

    La FFT connaissait ce film. Ce sont des grands cinéphiles. Ils m’ont très vite fait confiance et laissé accès aux moindres recoins du tournoi. Mais en 35 ans, le tournoi est devenu tellement énorme et le tennis un "sport business" tellement gigantesque que les enjeux ne sont plus les mêmes. Les joueurs sont des stars du muet. Ils ne se laissent pas filmer et encore moins interviewer. Je me suis battue pour les suivre. En fait ça raconte parfaitement bien les codes du star system et l’explosion médiatique et économique de ce sport. Quand je filme Djokovic, je filme aussi son sponsor Peugeot, son équipementier Uniqlo, sa raquette Head, ses baskets Adidas…

    Combien d'heures de rushs aviez-vous au final ? Le travail de montage a-t-il été long ?

    Il y avait quatre caméras de cinéma qui tournaient pendant quinze jours. Au final deux mois de rushes. 12 semaines de montage pour un format de 88 minutes et un de 60 minutes. Le visionnage des rushes a occasionné pas mal de crises de panique. ça m’a fait faire des progrès au tennis aussi, à force de voir la perfection technique et tactique en permanence... mais bon… pas super utile pour faire un bon documentaire!! Heureusement mon monteur Francis Vesin a été d’un précieux soutien.

    La réalisatrice Géraldine Maillet
    Vous avez touché à beaucoup de choses au fil de votre carrière, mais sauf erreur de ma part, il s'agit ici de votre toute première expérience de documentaire ? L'expérience était-elle très différente de celle de réalisatrice de fiction ?

    Touche à tout? Oui il paraît. Mais c’est un compliment rassurez moi ? Tourner ce documentaire a été une expérience extraordinaire. Chaque jour, on se demandait quel allait être le dispositif. En fonction de la météo, des feuilles de matches, des entraînements, des autorisations… Il faut être réactif, intuitif, malin… enfin maligne. Gérer les mauvaises nouvelles en se disant que ça deviendra un plus à l’image.

    Avez-vous de nouveaux projets dont vous pouvez nous parler ?

    Je viens de sortir le deuxième tome de mon Journal de Nine chez Flammarion jeunesse. Après Pourquoi c’est plus pareil?, voilà Pourquoi c’est compliqué? Le journal intime d'une pré-adolescente confrontée à tous ses problèmes de vie… Divorce de ses parents, famille recomposée, entrée en sixième, corps qui change…Je dois écrire le tome 3… 

    Filmer Roland-Garros a été une chance et une expérience inoubliables. Depuis que j’ai terminé mon documentaire, je n’aspire qu’à retourner filmer dans ce lieu mythique. Pour le reste, récidiver dans la fiction… au théâtre… un clip… un roman… on verra…

    >>> In The French de Géraldine Maillet est diffusé ce samedi 21 mai à 15h55 sur France 2. Le documentaire est également édité en DVD dans une édition simple, ou double avec The French de William Klein

    La bande-annonce d'In The French

    In The French Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top