Mon compte
    Mort de Tonino Valerii, réalisateur du western Mon nom est Personne
    Par Gauthier Jurgensen — 17 oct. 2016 à 16:30

    Le réalisateur de westerns spaghettis Tonino Valerii, qui s’est illustré dans les années 1970 en réalisant la production de Sergio Leone Mon nom est Personne avec Terence Hill, est décédé ce vendredi 14 octobre 2016.

    D.R.

    Les vedettes du western italien des années 1970 disparaissent une à une : après le décès de Bud Spencer, légendaire partenaire de Terence Hill, en juin 2016, c’est au tour du réalisateur de Mon nom est Personne Tonino Valerii de tirer sa révérence.

    Né le 20 mai 1934 à Montorio al Vomano, en Italie, Tonino Valerii accède au Septième art en devenant l’assistant metteur en scène du grand Sergio Leone. Il participe également au scénario de son premier western : Pour une poignée de dollars.

    Il devient ensuite metteur en scène à son tour, en touchant à tous les genres iconiques du cinéma italien des années 1970 : le film érotique avec Une jeune fille nommée Julien en 1971, le giallo avec Folie meurtrière en 1972 et, bien évidemment, le western spaghetti, du Dernier jour de la colère (avec les stars du genre Lee Van Cleef et Giuliano Gemma) en 1968 au célèbre Mon nom est Personne en 1973, avec Terrence Hill.

    ==> Mort de Bud Spencer, inoubliable partenaire de Terence Hill

    C’est ce dernier film qui fera de Tonino Valerii un cinéaste mythique du genre. Il y met également en scène Henry Fonda en cow-boy au bord de la retraite, sur le point de passer les armes à la jeune génération. Produit par Sergio Leone, le film continent même quelques séquences (les plus fameuses, comme le duel de gifles) mises en scène par le maître lui-même.

    C’est son ami l’écrivain espagnol Carlos Aguilar qui annonce le décès du cinéaste sur son compte Facebook.

    "Mon grand ami Tonino Valerii vient de mourir, cinéaste authentique et talentueux, à qui on doit certains des meilleurs westerns européens, comme Le Dernier jour de la colère, et certains des meilleurs giallo comme Folie meurtrière. Nous nous sommes rencontrés en 1997, et depuis nous nous sommes vus tant de fois, dans différents lieux d’Italie et d’Espagne… Une des dernières rencontres a eu lieu chez moi, à dîner, le lendemain de notre présentation d’un cycle consacré au western européen à la filmothèque, entre Joaquín Romero Marchent, Eugenio Martín, lui et moi. Il avait écrit le prologue de mon livre sur Guiliano Gemma, et j’avais présenté un hommage en son honneur à Almeria… je ne sais qu'ajouter. Adieu, cher ami."

    La bande annonce de Mon nom est Personne, chef d’œuvre de Tonino Valerii

    Mon nom est Personne Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top