Notez des films
Mon AlloCiné
    Affaire Harvey Weinstein : "le climat macho laisse peu de place aux femmes à Hollywood" selon notre correspondant américain
    Par Clément Cusseau (@ClayMancuso) — 19 oct. 2017 à 16:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Notre correspondant aux Etats-Unis Emmanuel Itier est revenu pour nous sur l'affaire Weinstein, et sur son impact au sein même des sphères hollywoodiennes.

    JACOVIDES-BORDE-MOREAU / BESTIMAGE
    Correspondant aux Etats-Unis pour AlloCiné depuis de nombreuses années, Emmanuel Itier, féministe convaincu et revendiqué, est également le réalisateur de films documentaires dont Femme, qui voit des personnalités influentes telles que Sharon Stone et Maria Bello s'interroger sur les problèmes de notre monde.

    AlloCiné : Les révélations de ces derniers jours n’étonnent guère la presse spécialisée, tout le monde semblait savoir. Comment se fait-il qu’une enquête sur ce sujet ait autant tardé ?
    Emmanuel Itier : Il y a eu une “masse” critique qui a fait basculer la fantaisie malsaine d’Hollywood en une réalité insupportable et insoutenable. De plus, depuis presqu'un an, avec l’arrivée d’un odieux personnage comme le président Trump, lui-même maintes fois accusés d’abus sexuels, les USA sont tombés dans une insécurité émotionnelle, une violence physique et intellectuelle qui a fait se monter les gens les uns envers les autres.

    Les enquêtes étaient là, les affaires aussi mais toutes classées sans suite, voire carrément enterrées. Jusqu’au jour fatidique où le New Yorker a réussi à rallier suffisamment de voix pour tout dynamiter. Ce qui est intéressant, c’est que cela se passe à Hollywood alors qu’en France, Allemagne, Angleterre, Inde ou ailleurs la société couvre des dérives similaires à celles du “monstre” Weinstein.

    Quel est le ressenti général en ce moment à Hollywood, alors que les révélations s'enchaînent ?
    L’histoire nous l’a déjà prouvé, l’industrie du cinéma a une fâcheuse tendance à oublier ses monstres : qu’en sera-t-il aujourd’hui ?
    On se rend bien compte qu’il y a un triste effet domino et de malaise général. Certains choisissent de ne pas en parler mais le sujet commence à inonder tout le business d’une vraie amertume, d’une vraie horreur. Tout le monde a déjà presqu'oublié le massacre de Las Vegas au profit de l'affaire Harvey Weinstein. Je pense que cela ne changera rien car c’est un problème plus global de société. C’est donc un dialogue ouvert qui doit s’enclencher et s’articuler sur plusieurs niveaux et qui ne sera pas résolu de sitôt. Mais il faut se mettre au travail et corriger ces dérives humaines.

    "Satistiquement, les hommes sont dans des positions de pouvoirs forts à 80-90%"

    A Hollywood, les insinuations étaient nombreuses. Seth MacFarlane l’affirmait à demi-mots en 2013, lors de la cérémonie des Oscars, la série "30 Rock" blaguait sur ce sujet. Pour autant, rien n’a jamais bougé. Hollywood a-t-elle banalisé ces abus ?
    Non, l’abus sexuel et le harcèlement n’ont jamais été banalisés MAIS depuis deux semaines des sénateurs femmes essaient de changer la loi. Dans toutes les affaires de harcèlement sexuel commis par un producteur ou un réalisateur qui paie le silence de sa victime, la loi dit qu’il n’y aura pas d’inscription notable dans les médias. Donc les cas sont étouffés et enterrés, avec le consentement de la victime qui est rémunérée (parfois des millions comme dans l’affaire Michael Jackson, ou dans des affaires pas très claires avec Michael Douglas et autres grand noms).

    Depuis au moins une dizaine d’années, Hollywood pousse au respect des femmes en tant que partenaires à niveau égal que cela soit pour les salaires ou des postes importants. Mais encore une fois nous sommes dans un monde où statistiquement, les hommes sont dans des positions de pouvoirs forts à 80-90%. Et donc le vent “macho dominant agressif” qui règne encore à Hollywood laisse très peu de place pour les femmes. L’évolution se fait sentir peu à peu, notamment depuis que certaines femmes comme Sherry Lansing (Paramount) ou Amy Pascal (Sony) sont devenues les "big boss" de studios américains.

    Harvey Weinstein quitte ses fonctions à la tête de la Weinstein Company [MIS A JOUR]

    Justement, beaucoup d’actrices deviennent aussi productrices. Est-ce leur façon de prendre le pouvoir ? D’inverser la tendance ou au contraire de fuir ces comportements libidineux et destructeurs ?
    Oui c’est le cas de Charlize Theron, Angelina Jolie, Reese WitherspoonDrew Barrymore et tant d’autres ! De prendre le pouvoir après avoir été elles-mêmes victimes d'abus ! Et ceci n’est pas nouveau à Hollywood car on se souvient du vent de révolution qui avait soufflé contre le “studios system” (où les acteurs étaient des "esclaves" sous contrats annuels devant accepter n'importe quel rôle) avec la création des Artistes Associés en 1919 par D.W. Griffith, Charlie ChaplinDouglas Fairbanks et la rebelle: Mary Pickford !

    La Weinstein Company rencontre des difficultés financières depuis quelques mois. Ces prises de paroles sont-elles liées à cet affaiblissement ? Y’avait-il un bon timing pour parler ?
    C'est une bonne question ! C’est certain qu’entre l'affaiblissement des Weinstein depuis au moins cinq ans (moins de films, moins de nominations au Oscars, moins d’investisseurs…), une dette de leur compagnie estimée à 400 millions de dollars, l’accumulation d’engueulades d’Harvey avec la moitié du show business à cause de son tempérament impossible et de son comportement à la Marlon Brando dans Le Parrain, tout ceci semble avoir plongé la Weinstein Company et son patron dans des sables mouvants. Alors, peut-on parler de “bon timing”, de “complot” saisissant l’occasion pour liquider la compagnie et la consolider avec une autre plus grosse? Je pense que c’est une possibilité.

    En tout cas, cette affaire et son timing sont louches et on ne peut que penser qu’il y a des “forces” agissant dans l’ombre pour se débarrasser d’Harvey mais aussi de son frère Bob. Ce dernier est encore aux commandes de ce Titanic du showbiz mais il est maintenant depuis peu la cible lui aussi d'accusations de harcèlement sexuel, notamment de la part d'une des productrices de la série The Mist, produite par The Weinstein Company.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • lunatu
      Ce qui m’étonne, c'est que Sharon Stone, connue par son militantisme féministe ne s'est jamais prononcée dans cette affaire.
    • Casimir27
      Merci à vous pour ces précisions ! Take care ;)
    • Casimir27
      Bravo tout est dit !
    • seke
      nous sommes dans un monde où statistiquement, les hommes sont dans des positions de pouvoirs forts à 80-90%Bah oui la notion de pouvoir est soit un trait 100% masculin. N'en déplaisent aux rageux(ses)
    • Unstylo
      Quand les femmes du show-business arrêteront d'accepter de coucher avec des porcs comme Weinstein plutôt que de ranger leur dignité, profiter de ce qu'ils ont à apporter à leurs carrières, et à se mettre d'accord comme des intrigantes pour le balancer au moment opportun, je réviserai mon jugement sur cette affaire.En attendant, je ne vois qu'un porc qui s'est fait prendre dans les filets de vipères. Et ça concerne aussi bien Hollywood que le monde de la téléréalité, la télévision, etc. C'est assez effarant l'hypocrisie derrière ce hashtag #dénoncetonporc. C'est comme ça que les coulisses de Hollywood tournent depuis toujours, et Weinstein n'a en rien été balancé par soucis de justice. Ce sont des arrangements et des règlements de compte de petits mafieux du cinéma.J'invite toutes ces actrices à ravaler leurs larmes de façade. Jouer la comédie et berner leur monde, c'est bien tout ce dont elles sont capables.Et la petite image qui va bien.http://image.noelshack.com/...
    • seke
      mort de rire
    • Amon A.
      Les médias continuent à faire du bruit avec des secrets de polichinelles... Franchement, qui en doutait ? Ceux qui s'indignent et qui avaient les moyens d'en parler plus tôt auraient dû le faire.
    • Emmanuel Itier
      Merci! Pour vous en direct de Lalaland!
    • Clem L17
      Heureusement que le correspondant est là... on aurait été en galère pour deviner tout ça, je te dis pas...
    • Emmanuel Itier
      Merci. 30 a Hollywood et c’est toujours le wild Wild West impitoyable! Triste!
    • Emmanuel Itier
      Ravi de pouvoir témoigner! Avec tous les “me too” dont je fais parti!!
    • Hareng rouge
      c'est vrai
    • Mad G.
      Hollywood c'est mort ils n'ont plus rien à raconter à part des remake reboot suites super héros et scandale sexuelle
    • Rommie
      Entretien très intéressant. Merci.
    Voir les commentaires
    Back to Top