Mon compte
    Mort de l'Académicien Jean d'Ormesson, vu chez Godard au cinéma
    5 déc. 2017 à 08:25
    Maximilien Pierrette
    Maximilien Pierrette
    -Journaliste cinéma
    Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, il fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans l’émission FanZone.

    Vu chez Jean-Luc Godard ou en Président de la République dans "Les Saveurs du palais", l'écrivain et philosophe Jean d'Ormesson est mort ce mardi 5 décembre 2017 à l'âge de 92 ans.

    CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

    Ecrivain, chroniqueur, journaliste, philosophe, Académicien. Mais aussi acteur. Une facette moins connue du talent de Jean d'Ormesson, décédé ce mardi 5 décembre 2017 à l'âge de 92 ans. Né le 16 juin 1925 à Paris, il a publié 43 romans en un peu plus de 62 ans (le prochain et dernier, "Et moi, je vis toujours", est attendu en 2018) et reçu pas moins de 9 prix littéraires. Mais il aura fallu patienter jusqu'en 2001 pour le voir faire ses débuts au cinéma, devant la caméra de Jean-Luc Godard pour les besoins de son Eloge de l'amour.

    Une expérience qu'il ne réitère que 11 ans plus tard et des les couloirs de l'Elysée : il incarne en effet le Président de la République dans Les Saveurs du palais, et sa collaboration cinématographique et culinaire avec Catherine Frot met un million de spectateurs en appétit. A nouveau retiré des écrans depuis, Jean d'Ormesson devait faire son retour sur les plateaux de cinéma et devant la caméra de Laurent Delahousse, qui préparait son premier long métrage en tant que réalisateur avec l'Académicien, comme il l'avait annoncé il y a quelques jours seulement à nos confrères du JDD.

    Quelle était la scène préférée de Jean d'Ormesson ?

    Ma scène préférée N°157 - Jean d'Ormesson
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • C?venole30
      Que n'a-t-il été président de la république pour de bon et non pas seulement fictivement !
    • C?venole30
      La mort de Jean d' Ormesson, c'est pour les navigateurs incompétents que nous sommes tous, comme un phare qui s'éteint dans une nuit devenue bien sombre, avec une mer démontée et de très gros et dangereux rochers. Des hommes, des sages comme lui à l'intelligence aussi lumineuse ne devraient pas disparaître. Regrets sincères, R.I.P. Jean d'Ormesson.
    • L'irrationnel
      philosophe
    • Hareng rouge
      triste :'
    • cloud29
      Un grand Monsieur vient de nous quitter. :-(R.I.P. et condoléances à ses proches. :-(
    • Cuderoy
      A cet âge là, c'est forcément plus attendu. Néanmoins, un penseur de cette carrure part toujours trop tôt.
    • Julien B.
      Un grand homme de lettre, et surtout, un homme toujours souriant, emerveillé et émerveillant.
    Voir les commentaires
    Back to Top