Notez des films
Mon AlloCiné
    Comment ça se termine : découvrez la fin des séries qui ont fait leurs adieux en 2017
    Par RRM, JMR, JD, LR — 30 déc. 2017 à 17:36
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Elles nous ont accompagné pendant des années et elles se sont terminées en 2017, certaines dans une grande indifférence, d'autres en nous laissant en pleurs.On vous raconte la fin de ces séries incontournables, que vous aviez peut-être abandonnées...

    Bloodline
    Netflix

    Après une première saison réussie alors que Netflix s'était lancée depuis peu dans le monde des séries originales, cette création très sombre des scénaristes derrière l'excellente Damages a eu du mal à garder la tête hors de l'eau et à émerger aux côtés des House of Cards et autres Orange Is The New Black, bien plus populaires et accueillantes de prime abord. La deuxième saison est ainsi passée relativement inaperçue tandis que la troisième n'avait pour seul but que de clore dignement une oeuvre qui avait déjà coulé dans les abysses des recommandations Netflix. Si vous aviez quitté le navire en cours de traversée, c'est le moment de découvrir comment cet engrenage infernal s'est terminé...

    Des erreurs ont été commises...

    Malgré un certain nombre de qualités indéniables -sa mise en scène, ses paysages naturels des îles des Keys de Floride, sa distribution impeccable menée par un grand Kyle ChandlerBloodline a souffert de choix artistiques douteux dès le début de la deuxième saison et n'a jamais vraiment réussi à s'en relever. Les scénaristes se sont eux-mêmes tendus des pièges dont ils n'ont pas su s'extirper correctement. On pense, notamment, aux retours fantômatiques incessants de Danny, mort dans la première saison, à l'omni-présence de Kevin, l'un des personnages les moins intéressants, et à la mise en retrait de Meg, puis de Diana, deux personnages féminins passionnants qui auraient certainement mérité mieux. Quant à la descente aux enfers de John, elle a été un peu trop lente et a fini par tourner à vide malgré la conviction de son interprète...

    We need to talk about Kevin

    Dans les deux derniers épisodes de la série, qui forment un tout cohérent -et qui auraient finalement suffit- Kevin est au centre du jeu et il nous offre ce qu'il sait faire le mieux : du grand n'importe quoi ! Son monde s'effrondre à nouveau autour de lui alors que les autorités sont plus proches que jamais de son trafic de drogue. Son plus fidèle employé lui indique qu'il a tout intérêt à engager un avocat fissa. Mais cette solution ne semble pas convenir à Kevin, qui a désormais un ultimatum de 24 heures avant que les Cubains ne s'attaquent à sa petite famille. Il envisage de se suicider -pour la énième fois- mais Belle, sa femme, l'arrête à temps et le convainc qu'une seule personne peut le sortir de là : son frère John. Mais John n'a qu'une seule solution à lui proposer, qui ne lui plait évidemment pas : se dénoncer aux flics. Il refuse et l'on découvre dans les dernières minutes que John l'a aidé à s'enfuir avec sa femme et son enfant en bâteau... Sauf que Belle, que l'on pensait pourtant plus intelligente que Kevin, a oublié de couper le GPS de son téléphone. Ils sont donc rattrapés par la police et c'en est fini de la fuite de Kevin, même si on n'en saura pas plus.

    Dear John...

    Toujours hanté par le fantôme de son frère Danny, John va mal, très mal, et envisage lui aussi, enfin, d'avouer à la police que c'est lui le meurtrier de son frère et non Eric. Avant cela, il doit faire ses adieux à sa femme Diana, qui a pris la décision de le quitter une bonne fois pour toutes. Elle a pris un appartement où elle va vivre avec ses enfants. Elle lui dit "Ta famille était déjà triste le jour où je l'ai rencontrée". Et John finit la scène seul, en larmes. Plus tard, il confesse ses pêchés à Aguirre. il lui annonce qu'il a tué son frère et qu'il a fait accuser un autre homme pour le meurtre de son partenaire. Mais contre toutes attentes, après tant de rebondissements improbables, Aguirre ne le croit pas ! Et profite pour lui annoncer qu'il part travailler à Boston. La scène finale de la série nous montre ainsi un John qui quitte sa maison, désormais vide de vie mais remplie de souvenirs, bons et moins bons, qui continuent de le tourmenter. Il voit un jeune Danny au loin, sur le ponton. Il le rejoint. C'est en réalité Nolan, le fils de Danny. Mais le fantôme de Danny, jeune mais aussi plus vieux, est toujours là, il pose sa main sur l'épaule de John, lui suggérant de ne rien dire à Nolan sur la mort de son père. John et Nolan se regardent intésement. Et l'écran noir arrive. On ne saura jamais ce qu'il s'est dit entre eux, s'il s'est dit quelque chose...

    Et du côté des autres personnages ?

    - Meg ? Meg est absente de ce final. Elle est probablement toujours à l'autre bout du pays, où elle tente de refaire sa vie loin des siens. La meilleure chose qu'elle pouvait faire, évidemment. 

    - Sally a décidé de vendre l'Auberge, maintenant que son mari est mort et que ses enfants n'ont clairement aucuine envie de reprendre l'enreprise familiale. Tout le monde est choqué de l'apprendre et personne ne l'en empêche non plus. Toutefois, ultime rebondissement pour la matriarche qui n'aura décidément pas été épargnée jusqu'au bout : elle ne peut pas vendre l'Auberge car, selon les experts, à cause du réchauffement climatique dans 10 ans, la plage n'existera plus, pas plus que le complexe, qui sera enseveli par la montée des eaux... L'océan, cruel, lui a ainsi pris ses enfants et sa maison. Il ne lui reste plus rien. John et sa mère se disputent une dernière fois, laissant une fois de plus une vagu d'amertume envahir l'écran. 

    - L'épisode se cloture sur un hommage à Sam Shepard, l'interprète du patriache, décédé entre temps. On l'entend chanter la fameuse chanson "You are my sunshine" et l'acteur revient sur les origines de son écriture sur le générique de fin.

    La bande-annonce de la saison 3 :

    Bloodline (2015) - saison 3 Date de lancement

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • The Walking Dead, Vampire Diaries, Game of Thrones... Les morts de séries les plus marquantes de 2017
    • K 2000 : au fait... comment ça se termine ?
    • Best-of 2017 : le meilleur et le pire des séries
    • The Handmaid’s Tale, Big Little Lies, MINDHUNTER... Les 10 séries préférées de la Rédac' AlloCiné en 2017
    Commentaires
    • chips493
      C'est presque la même que celle des livres. Le sacrifice du père et du fils est d'une grande charge émotionnelle.
    • chips493
      Pour The Strain, je dirais que même les strigois font partie du patrimoine mondiale et l'Humanité et q'il faut garder des souches pour trouver un vaccin.
    • Hunnam29
      Haha oui carrément. Et paf on ne sait plus quoi en foutre alors on te l'enlève n'importe comment, sans aucun sens.Et oui, Mendelhson portait beaucoup la série. Mais le coup des visions dans la saison 2, c'était pas si mal je trouve. De voir les démons de John comme ça sous la forme de son frère, tout en ayant l'étau qui se resserre autour des Rayburn. Ca faisait un peu on rame pour remettre Mendelhson mais ça avait du sens quelque part et j'avais trouvé ça très bien cette tension entre la police et les Rayburn.C'est plus autour de Kévin et des autres de la famille (dont une Meg totalement oubliée) que ça a pêché. Et aussi sur les méchants introduits effectivement. Mais vraiment autour de Kévin, ils en font des caisses. Qu'est-ce qu'il peut être bête ce perso. Chaque fois qu'il apparaît c'est pour faire une énième boulette et appeler John. Et le schéma : j'envois chier John --> je fais une grosse boulette --> je tente de la réparer --> ça merde encore plus --> j'appelle finalement John, se répète trop aussi. Dans les deux premières saisons ça peut encore passer, mais dans la 3 ils en fait des trop énormes. Et il n'arrête pas. Et John continue de l'aider, encore et toujours, jusqu'au bout.
    • Jack Shepard
      La série était juste porté par Mendelhson, une fois partie, ce fut la décadence. Le pire reste le perso de Leguizamo... Incompréhensible
    • yourslug
      CATASTROPHIQUE FIN POUR THE LEFTOVERS... Deja la serie ne devait pas faire plus de deux saison mais comme ca marché ils ont tiré une troisieme . Y'a plein de trou dans l'histoire, on voit bien que c'etait ecrit comme on peut pour remplir le temps... Et LE PIRE tous ca pour nous pipoter un monde parralele sans aucune explication comment c'est arrivé et le coup de la machine est juste ridicule.... GROSSE DECEPTION. heureusement reste cette musique envoutante...
    • Hunnam29
      Haha ouais, après 8 épisodes ça n'a toujours pas commencé.
    • Hunnam29
      Surtout à l'épisode 8 (ou 7 je suis plus sur), bien WTF et hors propos, ou on a carrément l'impression que la direction artistique a changé d'équipe... Sinon perso je suis quand même bien resté dedans, malgré les conneries interminables de Kevin et certaines choses trop lourdingues. La meilleure saison reste la première. Mais en tant que tout, je trouve que ça forme un très bon drame familial malgré les défauts de la saison 3.
    • Manoj
      The Leftovers, un final de toute beauté pour une magnifique série !
    • Joanny972
      Les yeux de Scott se régénèrent grâce à un baiser de Malia ? Franchement, ils auraient pu trouver mieux, c'est pas les solutions qui manquent... Et la stupidité humaine est une fois de plus démontrée dans le final de the strain : quelle bonne idée de conserver des speciminens de Strigois, ce n'est pas du tout risqué !
    • guzu
      Contente d'avoir arrêté The Strain à la fin de la saison 1 ! Pour avoir une conclusion aussi moisie, sérieux...
    • Jack Shepard
      La saison 3 de Bloodline fut une telle catastrophe ! Rarement vu une série se planté à ce point
    • empeureur18
      LONGMIRE c'est fini cette année sur une note positive
    • Lila .B
      TWD aussi nous as quitté cette année :( .
    • Alicia Florrick
      A part Bates Motel et The Leftovers ont eu droit a de très bonnes conclusions, la plupart des autres séries étaient en roue libre depuis quelques saisons déjà (Vampire Diaries, Teen Wolf, Pretty Little Liars); The Strain a connu une fin calamiteuse, franchement déçue par cette fin bâclée, et Bloodline aurait mérité un meilleur traitement, la 3ème saison était loin d'être fameuse. Girls aurait mérité aussi un peu plus de flamboyance pour sa fin, mais c'est peut-être une saison de trop.
    • Leonzat
      Ce qui fait mal : c'est l'annulation de Bloodline après trois saisons, alors que les scénaristes avaient prévus cinq saisons. Ou lorsque Netflix fait n'importe quoi...
    • L'irrationnel
      J'espère qu'y aura une suite à Twin peaks et que 2017 n'est pas sa dernière année
    Voir les commentaires
    Back to Top