Mon compte
    Ressortie Blu-ray DVD de Roar : le tournage le plus dangereux de l'histoire du cinéma
    Par Emilie Schneider et Laurent Schenck — 7 mars 2018 à 05:30

    A l'occasion de la ressortie Blu-ray DVD de "Roar" (1981) dans sa version restaurée, retour sur le tournage hors normes de ce film peu connu mais qui fait date dans l'histoire du cinéma.

    Roar de Noel Marshall

    Avec Tippi Hedren, Melanie Griffith, Noel Marshall...

    De quoi ça parle ? Dans le cadre de son étude portant sur les félins sauvages, Hank, scientifique américain, est parti s’installer en Afrique pour vivre parmi ces animaux à la réputation extrêmement dangereuse. Sa maison est un refuge pour plus d’une centaine de fauves que le chercheur élève en toute liberté. Restés aux États-Unis, sa femme Madelaine et ses enfants Melanie, John et Jerry décident de venir lui rendre visite...

    AU PLUS PRES D'ANIMAUX DANGEREUX

    Ce projet hors normes qu'est Roar est né de l'amour que portaient la comédienne Tippi Heddren et le producteur/réalisateur Noel Marshall, alors en couple, aux animaux sauvages. A la fin des années 1960, ils se rendirent en Afrique pour un tournage et s'entichèrent des fauves et autres animaux sauvages (des tigres, des lions, des guépards et même des éléphants) au point d'en recueillir une centaine d'entre eux (apprivoisés mais non dressés) dans leur ranch californien. C'est dans ce ranch qu'a été tourné l’essentiel de Roar, un film qui s’amuse à brouiller les frontières entre fiction et documentaire. Le pari fou de Noel Marshall a été de faire jouer ses acteurs (professionnels ou non) sans trucages, effets spéciaux ou doublures, en étant totalement à la merci des animaux. 

    NOEL MARSHALL. Tous droits réservés.
    70 MEMBRES DE L'EQUIPE DE TOURNAGE BLESSES !

    Avec un tel dispositif, Roar est devenu le film détenant le record absolu d'accidents qui se sont produits pendant son tournage, puisque soixante-dix membres de l’équipe ont été blessés ! Noel Marshall a attrapé la gangrène des suites d’une morsure de lion, le directeur de la photographie Jan de Bont (futur réalisateur de Speed et Twister) a dû bénéficier de deux cent vingt points de suture après avoir été scalpé par une des bêtes, tandis que Melanie Griffith a été grièvement blessée au visage et a dû subir de la chirurgie réparatrice. Le tournage dura six ans au lieu de six mois, et le budget grimpa de trois à dix-sept millions de dollars (il ne rapporta que deux millions de dollars aux Etats-Unis...).

    AUTRES TYPES DE PROBLEMES...

    Outre les bêtes sauvages, l'équipe a été confrontée à cinq jours de pluie torrentielle qui ont mené au craquage d'un barrage à proximité du lieu de tournage. Le rez-de-chaussée et le premier étage du ranch ont été entièrement recouverts de boue, les arbres ont été arrachés et les barrières des enclos détruites, libérant une quinzaine de fauves, dont les plus dangereux. La police a été forcée d'abattre trois lions. Quant au matériel du film, il a également été sérieusement endommagé : environ trois cents kilomètres de pellicule ont pris l’eau, et l’ensemble des tables de montage a été recouvert de boue.

    NOEL MARSHALL. Tous droits réservés.
    SURVIVRE PARMI LES FAUVES

    Voici quelques règles qui ont été établies par la famille Marshall pour une cohabitation "paisible" avec les animaux :

    - Ne montrer aucun signe de peur devant eux.

    - Ne pas s’enfuir en leur présence.

    - Ne pas jouer à cache-cache avec eux.

    - Lorsqu’ils attaquent, ne pas se débattre mais épouser leur mouvement jusqu’à ce qu’ils libèrent leur emprise.

    - Ne jamais découvrir une partie de son corps devant les animaux au risque de devenir un "bout de viande sur pattes"

    - Une autre règle pour le moins étrange était de garder la porte de sa chambre ouverte la nuit afin de développer la confiance entre hommes et animaux. 

    6 tournages cauchemardesques, 6 making-of immanquables

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • fabbb9
      une partie de l'explication vient du turn over affolant qu'il y a eu , les techniciens ne restant généralement pas bien longtemps ( sans blague) tout cela a considérablement ralenti le tournage
    • fabbb9
      et puis qu'est ce que c'est mauvais... mais ça n'empeche qu'on est tout de meme hallucinés devant ce que l'on regarde , on sent la peur des comédiens lors de certaines prises , pour le coup la tension est parfois bien réelle à defaut d'etre suggérée par la (pathétique) réalisation
    • LunchBoxx
      Vous répétez Afrique plusieurs fois, mais dans quels pays exactement ce tournage a-t-il eu lieu ?
    • Tommy Shelby
      Jamais entendu parlé de ce film mais là ça titille ma curiosité de lire un truc aussi dingue, et je comprend mieux la tête de Mélanie Griffith maintenant :)P.S : Votre dernier paragraphe est magnifique, merci pour ces précieux conseils !
    • togototogo2
      https://www.dailymotion.com...Le Fossoyeur de film l’a étudié !!! ENORME !
    • dantesnake
      Je n'ai pas vu le film, mais ce que je lis ne me donne pas envie d'essayer ! Typiquement l'homme qui se croit tellement supérieur qu'il pense pouvoir tout maîtriser...Et le résultat des morts et des blessés graves... Est-ce que ça en valait la peine ?
    • Housecoat
      On pourrait tout de même citer que la destruction du barrage a inondé une partie du ranch, tuant par noyade la plupart des animaux :'(
    • Flamme-010
      De l'inconscience pure. Mais c'est de l'Art.
    • Madolic
      Comment un tournage peut durer 6 ans?! Puis faut être cinglé pour tourner avec des félins non apprivoisé ^^
    • Polterbrick
      Et le plus triste dans tout ça c'est que c'est terriblement mauvais.
    • Big Mac S.
      Et il y en a qui se plaigne pour des baffes :p
    • Dark Domino
      C'est mignon
    • MickDenfer
      Je l'ai découvert adulte et j'ai trouvé ça amusant.
    • Sicyons
      Je ne me rappelle juste avoir vu ce film étant gosse et l'avoir trouvé étrange. Et c'est tout les souvenirs que j'en ai gardé...
    Voir les commentaires
    Back to Top