Notez des films
Mon AlloCiné
    Love, Death + Robots : Netflix répond à la polémique autour de l'ordre des épisodes
    Par Jean-Maxime RENAULT (@J_M_Renault) — 21 mars 2019 à 16:57
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La série animée de David Fincher et Tim Miller, disponible depuis vendredi dernier sur Netflix, fait l'objet d'une vive polémique au sujet de l'ordre des épisodes qui différerait selon les abonnés à la plateforme... en se basant sur leur sexualité !

    Netflix

    La série animée Netflix Love, Death + Robots, signée Tim Miller (Deadpool) et David Fincher, qu'on ne présente plus, est composée de 8 courts d'animation déconseillés aux âmes sensibles, consacrés notamment à un yaourt susceptible, des soldats lycanthropes, des robots déchaînés, des monstres-poubelles ou encore des araignées extraterrestres. Ces épisodes qui durent entre 5 et 15 minutes sont au coeur d'une polémique lancée sur Twitter par Lukas Thoms, le cofondateur de l'association Out in Tech qui a pour ambition d'unir les sociétés LGBTQ+ et les sociétés technologiques. Selon lui, leur ordre changerait selon la sexualité des abonnés à la plateforme !

    "Je viens de découvrir la chose la plus hallucinante. L'ordre des épisodes de la nouvelle série de Netflix Love, Death + Robots change selon si Netflix pense que vous êtes gay ou hétéro." a-t-il ainsi écrit sur son compte. Un message très partagé qui a suscité l'attention de la plateforme. Elle s'est empressée de répondre : "Nous n'avons jamais diffusé de série comme Love, Death + Robots alors nous essayons quelque chose de complètement différent : nous proposons les épisodes dans quatre ordres différents. La version que vous voyez n'a rien à voir avec le genre, l'ethnicité ou l'orientation sexuelle, des informations auxquelles nous n'avons d'ailleurs même pas accès." 


    Voilà qui devrait en principe éteindre un feu qui n'aurait probablement jamais dû être allumé.


    La série est disponible depuis vendredi dernier sur Netflix :

    Love, Death + Robots - saison 1 Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Blasi B
      pareil, adoré cet épisode!
    • Blasi B
      plutôt que de nous montrer la défense de netflix fasse a une critique qui voulais faire le buzz, j'aurais préféré un article qui explique ces différents ordre de visionnage et leur utilité, ou quel était le but rechercher... d'ailleurs je me la refait pour la deuxième fois, et pour l'instant c'est dans le même ordre... comment accéder a cet ordre différent?par contre j'ai bien lu? l'épisode sur le yaourt est déconseiller aux âmes sensibles?
    • Charles65
      La paranoia des LGBTQ...
    • mollet83
      Le but de ces associations se poser en victimes dès que possible afin de faire le buzz.Sinon série sympa à regarder. Et je me suis laisser surprendre par l’épisode Zima blu qui est magnifique.
    • Hunnam29
      Moi j'ai remarqué que j'ai pas le même ordre quand j'ai un café ou un thé dans la main. C'est une HONTE. Sérieux, Twitter quoi.. .Faudrait tout brûler.
    • boss324
      ben vla pour pas grand chose
    • Daflen 5.
      C’est pas non plus comme si les épisodes se suivaient. Je pense comprendre un peu le procédé , c’est un peu « racoleur «  dans la mesure ou si on nous montre ce qui est susceptible de nous intéresser en premier ça peu donner plus envie de regarder le reste , bien que même sans ça les épisodes n’ont aucun lien. Netflix doit se baser sur nos sélections et programmes regardés. Si on a Rupaul et Queer Eye dans le lot ils vont pas nous mettre des « boobs «  des le premier épisode si ce qui est décrit dans l’article est avéré
    • David D.
      quand bien même?
    • mac26120
      J’ai vu la serie, ont peut regarder les episodes dans n’importe quelle ordre.Sinon la serie et sympa, certains episode très poétiques.A voir
    • Sicyons
      Mais pour Allobedia c'est une pseudo new putaclic...Message en cours de suppression...
    • Julien P
      Après, si vraiment il y a un changement d'ordre, un peu de clarté serait aussi bienvenue. Comme on n'est pas non plus dans de l'interactivité à la Bandersnatch, il serait bon d'apporter des éléments d'explication à cette variété de modes de diffusion, si elle est réelle. La commercialisation de l'art, autant que faire ce peut, est quand même régie par des principes d'universalité dans sa diffusion.
    • andiran23
      Quelques dizaines de tweets dans le monde entier =/= une polémique
    Voir les commentaires
    Back to Top