Notez des films
Mon AlloCiné
    Extraits et making-of Hellboy : du maquillage de David Harbour à la nouvelle méchante... Le reboot se dévoile
    Par Laurent Schenck — 12 mai 2019 à 05:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Découvrez deux extraits et trois vidéos making-of de "Hellboy", nouveau film centré sur le super-héros pas comme les autres créé par Mike Mignola.

    Hellboy version 2019 est le troisième film consacré au fameux démon cornu issu des comics dessinés par Mike Mignola, après Hellboy (2004) et Hellboy 2 : Les Légions d'or maudites (2008), tous les deux réalisés par Guillermo del Toro. Ce nouveau long métrage, réalisé par Neil Marshall (The Descent), n'en est toutefois pas la suite puisqu'il s'agit d'un reboot, dans lequel le super-héros affronte un puissant démon revenu d’entre les morts pour assouvir sa vengeance.

    Ce nouveau Hellboy a été conçu pour un budget estimé à 50 millions de dollars. A titre de comparaison, le film de 2004 a coûté 60 millions et celui de 2008 82 millions. Ces deux longs métrages avaient respectivement récolté 100 et 160 millions de dollars dans le monde lors de leur sortie en salles.

     

    Plus précisément, le film de Neil Marshall se centre sur l’histoire développée dans "Hellboy, Volume 9: The Wild Hunt", une anthologie sortie en 2010 et composée des numéros 37 à 44 de la série (parue en France sous le titre "La Grande Battue" aux éditions Delcourt) révélant les origines dramatiques du personnage. Le reboot s’inspire toutefois également d’autres numéros de la bande-dessinée de Mike Mignola intégrés à des éléments spécialement écrits pour le film.

     

    Dans ce premier extrait, nous pouvons voir les personnages d'Hellboy et du professeur Trevor Bruttenholm interagir. Ce dernier est campé par le charismatique Ian McShane, qui sera prochainement à l'affiche de John Wick Parabellum. Le massif David Harbour, vu dans la série à succès Stranger Things via le rôle du chef de la police Jim Hopper, est le nouvel interprète du super-héros. Il succède ainsi à Ron Perlman, qui jouait ce personnage dans les deux précédents films. Le réalisateur Neil Marshall nous en dit plus quant au choix de son acteur principal : "Le fait qu’il mesure plus de 1,90 mètre et qu’il possède cette voix inimitable et ce regard terriblement expressif qui vous captive instantanément ne gâche évidemment rien ! C’est une véritable force de la nature et cela transparaît dans le personnage. Une fois son nom prononcé, il s’est imposé comme une évidence."

     

    Ce deuxième extrait se centre quant à lui sur la confrontation entre Hellboy et la méchante, la Reine de Sang. Milla Jovovich, une actrice habituée aux films fantastiques comme ses prestations dans la saga Resident Evil l'ont montré, incarne cette dernière. Pour Hellboy, Nimue est bien plus qu’une sorcière aux pouvoirs surnaturels : elle détient des informations cruciales concernant son passé et ne comprend pas pourquoi il essaie de vivre comme un humain.

     

    Pour assurer la transformation de David Harbour en Hellboy, l’équipe a fait appel aux talents du créateur de maquillages spéciaux Joel Harlow. Au cours de la préproduction, celui-ci a travaillé avec une équipe composée de quatre maquilleurs pour créer la totalité de l’apparence du personnage. Il était essentiel pour eux de reproduire les traits caractéristiques du personnage, comme sa mâchoire et son front, tout en l'inscrivant dans le monde réel. Selon Harlow, "le résultat final est donc probablement plus effrayant car Hellboy n’est plus tout à fait le personnage de BD rouge vif que l’on connaît dans les comics. Il a des poils sur les bras, le torse, le dos et la queue, et des balafres un peu partout car l’équipe me l’a présenté comme ayant le corps d’un champion de MMA. Nous voulions que sa célèbre Main Droite de la Mort ne ressemble à aucune de ses précédentes incarnations, et nous tenions aussi à montrer ses sabots."

     

    David Harbour a également dû se préparer physiquement pour incarner le super-héros adepte des techniques de combats à main nues et autres maniements d'armes. Une fois le tournage de la deuxième saison de Stranger Things achevé, le comédien a ainsi entamé un programme d’entraînement intensif de dix semaines. Il ne devait toutefois pas perdre trop de poids et a continué à manger en grande quantité car les prothèses de maquillage avaient été réalisées en fonction de sa corpulence du moment. Il précise : "Je me suis néanmoins beaucoup renforcé et j’ai gagné en souplesse et en puissance, mais au début, le moins que l’on puisse dire c’est que ça a été difficile. Je n’imaginais pas à quel point ce serait éprouvant !"

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Zewil Avis Cine Express
      Détesté par la critique, détesté par les spectateurs, honni et vilipendé de toute part... Eh bien... De mon côté... j'ai bien aimé! Je vais essayer de défendre l'indéfendable... Serais-je donc l'avocat du Diable? Ça se passe ICI 👉https://youtu.be/ib-y-YBNt8o
    • Mr._Arno
      Je l'ai vu ce week-end et comparer aux deux précédents, je trouve celui-la fade ...Les personnages principaux sont sous-exploités .. c'est bien dommage :(En revanche , il est plus gore que les précédents et le -12 chez nous et peut-être un peu imite selon les enfants ..
    • Pouri50
      oui ça fait mal au coeur ^^
    • Hunnam29
      Le pire c'est qu'ils ont mis le cœur à l'ouvrage sur le tournage...
    • ScaarAlexanderTrox
      Non mais les gars, vous n'êtes pas sympas de continuer de faire cracher le distributeur alors que vous savez pertinemment que son film est un four total.
    • Capugino
      On voit pas grand chose ...
    • le Critiquateur
      ...
    Voir les commentaires
    Back to Top