Notez des films
Mon AlloCiné
    Emma MacKey : bientôt un film français pour la star de Sex Education
    Par Jean-Maxime RENAULT (@J_M_Renault) — 14 mai 2019 à 13:35
    FBwhatsapp facebook Tweet

    L'histoire de la construction de la tour Eiffel va faire l'objet d'un film événement produit par Pathé. Dans le rôle du génie créateur : Romain Duris. Dans celui de sa muse : Emma MacKey, la star franco-anglaise de "Sex Education" sur Netflix.

    PATRICK SWIRC/MODDS

    Emma MacKey, la révélation franco-anglaise de la série Sex Education, vient de signer pour son premier grand rôle au cinéma selon Screendaily dans le film à gros budget (22 millions d'euros) Eiffel, consacré au célèbre génie à l'origine de la fameuse Tour qui domine Paris. Ce long-métrage produit par Pathé sera tourné en français, l'occasion pour la comédienne qui a grandi au Mans de jouer dans sa langue natale.

    Elle n'aura pas n'importe quel partenaire face à elle puisque c'est Romain Duris, actuellement dans le Vernon Subutex de Canal+, qui incarnera Gustave Eiffel selon toute vraisemblance. Le film racontera l'histoire méconnue de la création de la Tour Eiffel, l'un des monuments les plus visités au monde aujourd'hui, qui est née d'une passion amoureuse entre l'artiste et Adrienne Bourgès, incarnée par MacKey, une mystérieuse bourgeoise. Lorsqu'il réfléchit à l'oeuvre spectculaire qu"il doit créer, sous la pression, à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1889, c'est elle qui lui inspirera cette création.

    La réalisation a été confiée à Martin Bourboulon, à qui l'on doit Papa ou Maman 1 et 2, avec l'aide au scénario de Caroline Bongrand, l'écrivcaine Tatiana de Rosnay et Thomas Bidegain (Un Prophète, Les Frères Sisters). Le tournage devrait démarrer en août pour une sortie en 2020. 

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Hareng rouge
      bordel je suis plus vieux que la tour eiffel
    • riqueuniee
      On a aussi dit que la Tour avait une forme de A, en hommage à une femme dont il était amoureux , mais pas l'Adrienne dont il est question pour ce film, qui semble être un personnage de fiction. Une Amélie quelque chose, si je me souviens bien.Quand à film événement, faut pas pousser…PS Il faudrait rectifier la faute de frappe dans l'article : c'est 1889, pas 1989.
    • Tommy Shelby
      Lorsqu'il réfléchit à l'oeuvre spectculaire quil doit créer, sous la pression, à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1989, c'est elle qui lui inspirera cette créationJe comprends mieux la forme phallique de cette tour maintenant...
    Voir les commentaires
    Back to Top