Notez des films
Mon AlloCiné
    Edouard Baer : "A Cannes, la salle est tellement spectaculaire que le film s'arrête pour regarder"
    Par La Rédaction d'AlloCiné — 14 mai 2019 à 20:45
    FBwhatsapp facebook Tweet

    C'est parti pour le 72e Festival de Cannes, lancé avec beaucoup d'humour par Edouard Baer et l'âme d'Agnès Varda. Retour en images sur la cérémonie d'ouverture.

    Festival de Cannes

    C'est un Edouard Baer très en forme et très en verve qui a lancé les festivités cannoises ce mardi 14 mai, aux côtés de la chaise de réalisatrice de la regrettée Agnès Varda, évidemment très présente dans le coeur du Festival et des amoureux du 7e Art. Dissertant sur le nombre d'entrées ("1 000 000 c'est presque électoral. 100 000 les financiers ne sont pas contents. 1000, ce sont les amis d'amis"), le comédien a rappelé le miracle de voir des gens se déplacer en salles et salué la beauté du Festival ("A Cannes, la salle est tellement spectaculaire que le film s'arrête pour regarder"), avant qu'Angèle n'entonne au piano Sans toi, chanson du film Cléo de 5 à 7, et que le Président Alejandro González Iñárritu et son jury ne se présentent pour la première fois sur la scène du Grand Théâtre Lumière. Rendez-vous le samedi 25 mai pour le palmarès. En attendant, (re)découvrez les meilleurs moments de la cérémonie d'ouverture.

    Le discours d'Edouard Baer

    L'hommage d'Angèle à Agnès Varda

    Le Jury du 72e Festival de Cannes

    Les mots du Président Alejandro González Iñárritu

    Edouard Baer présente le film d'ouverture, The Dead Don't Die de Jim Jarmusch

     
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Nelchael
      Ton film préféré?et pourquoi? A cette question une seule réponse, pas la mise en scène pas interprétation... mais j'ai été touché. ça dépend de qui on est, où on se trouve à un moment T pour apprécier un film ou le detester.
    • malick faye d.
      la palme d'or pour moi en tant que cinéphile est la récompense de l'art cinématographique, la virtuosité des différents éléments de la mise en scène, surtout l'histoire, pas les opinions politiques ou sexistes entre autre.
    • Nelchael
      Le cinéma est un art mouvant qui vit avec son époque ou une autre. Mais ce serait limiter l'impact sur la population à se responsabiliser sur ces mêmes causes. Meilleur film au meilleur film. Mais tous films réponds à une époque et s'ont jugés par une époque.
    • malick faye d.
      j'espère un palmarès sans les mouvements LGBTQ, Metoo, migrants, vivre ensemble, radicalisme, écolo vegan, anti trump... si quelqu'un peut finir la listevive terrence Malick, le meilleur hors catégorie
    Voir les commentaires
    Back to Top