Notez des films
Mon AlloCiné
    Sorties cinéma : Mextoys, Tends-moi la main, Le Fils... Les films de la semaine
    Par Emilie Schneider, Vincent Formica et Laurent Schenck — 29 mai 2019 à 05:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

    Mextoys (aucun rapport avec les Mexicains) de Zacharie Heyblom-TaliercioVladimir Auque

    Avec Zacharie Heyblom-TaliercioRégis LiontiElise Lissague...

    De quoi ça parle ? Agnès la copine de Sylvain décide de faire un break d’une semaine pour y voir mieux dans son couple. Mike vendeur de Sextoys à domicile, décide d’emmener Sylvain avec lui durant son travail. Ils rencontrent des clientes franches et libérées. Une histoire mêlant situations cocasses et dramatiques.

     

    Tends-moi la main de Franck Llopis

    Avec Franck LlopisPierre RaffyPascal Sauvalle...

    De quoi ça parle ? William sort de prison, après plusieurs années. Il n'a pas vu son fils grandir et cherche à le reconquérir par tous les moyens. Mais le passé de William vient le hanter de nouveau, passé qui représente un réel danger pour son fils et lui....

     

    Le Fils de Alexander Abaturov

    Le saviez-vous ? Le 23 mai 2013, Alexander Abaturov a appris la mort de son cousin Dima. Le réalisateur était de passage dans la ville de Lussas lorsqu'il a reçu cette triste nouvelle. Il a alors appelé son oncle et sa tante et ce sont eux qui l'ont consolé ! Il se rappelle : 

    "Ma tante a compris que j’étais en état de choc et pour m’aider à surmonter cette épreuve, elle m’a suggéré d’en faire un film. J’estimais que c’était trop difficile et je pensais que j’en étais même tout à fait incapable. À mesure que le temps passait, je me suis raccroché à ce projet qui m’a permis de canaliser mes émotions et d’exercer mon art. Je ne m’étais jamais imaginé filmer ma famille un jour. Ce sont les aléas de l’existence qui m’ont amené à le faire. C’était important, pour moi, de garder un regard d’amour et de tendresse sur ma famille, tout en évi-tant d’emmener le spectateur là où il n’était pas à sa place."

     

    Joyce de Martin Ziegler

    Avec Vanesa PrietoMathieu CarrièreMathilde Mosnier...

    De quoi ça parle ? La mélancolie de Joyce, belle jeune femme, que rien ne semble distraire de la tristesse qui la tient comme à distance, depuis qu’elle a perdu Raphaël, depuis qu’elle ne voit plus Victor, depuis toujours peut-être. Autour d’elle, amis, famille, souvenirs, traces de l’Histoire avec un grand H, gravitent les facettes de la vie de ce personnage subtil, en exil depuis l’enfance, nourrie de l’utopie fraternelle des partisans de la guerre d’Espagne et meurtrie de l’abandon ordinaire d’une mère volage.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • MickDenfer
      Mextoys a un mauvais casting.
    Voir les commentaires
    Back to Top