Notez des films
Mon AlloCiné
    Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 649 du mercredi 29 janvier 2020 [SPOILERS]
    Par La Rédaction — 28 janv. 2020 à 19:30

    Dans le prochain épisode de "Demain nous appartient"... Tandis que Martin arrête Danielli, Charlie met tout en œuvre pour aider son frère. Dans le même temps, Rose et Antoine s’avouent leurs sentiments.

    Capture d'écran/TF1

    Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l'épisode de Demain nous appartient diffusé demain soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

    Mercredi 29 janvier dans Demain nous appartient...

    MARTIN ARRÊTE DANIELLI

    Au petit déjeuner, Martin et Virginie veulent savoir pourquoi Jules a été voir Danielli en prison. Même s’il estime d’abord que cela ne les regarde pas, il finit par avouer qu’il avait besoin de parler à quelqu’un de sa haine envers Constant. Comme Danielli est désormais au courant que Virginie et lui vivent ensemble, Martin s’inquiète que l’ancien détenu veuille lui faire payer la mort de Corkas. D’après Jules, l’ami de son père n’a jamais parlé d’une quelconque vengeance mais il a encore plus de rancœur envers le commandant depuis qu’il est en couple avec Virginie. Dans la journée, Martin et Aurore retrouvent Danielli et l’embarquent au poste. Le bras droit de Corkas, qui refuse de parler en présence de Martin, attend qu’il quitte la pièce pour déclarer qu’il était chez sa copine au moment de la fusillade. A défaut d’un solide alibi, les policiers le soupçonnent de vouloir venger la mort de Mickael mais Danielli affirme qu’il ne prendrait pas le risque de retourner en prison pour Martin. Pendant ce temps, Georges, qui prend des anxiolytiques pour se calmer, ne cesse de se remémorer la fusillade. Lorsqu’il arrive devant le commissariat, le policier se fige et revoit des flashs de la journée qui aurait pu lui coûter la vie. Ne parvenant pas à pénétrer dans les locaux, Georges ingère à nouveau un médicament pour se donner du courage. De retour chez lui, Georges avale encore des calmants pour apaiser ses angoisses. Victoire propose de sortir pour qu’il se change les idées mais l’officier de police préfère rester à la maison. Après que sa compagne a fait part de son inquiétude, Georges accepte finalement de passer la soirée avec elle pour éviter de parler de l’attaque. En parallèle, Sofia a peur de perdre sa mère et demande à William de la convaincre d’exercer un autre métier. Également préoccupé pour la vie de sa femme, le docteur Daunier explique à sa fille qu’il ne peut pas faire renoncer Aurore à cette partie d’elle. En rentrant, William confie à sa femme que leurs filles sont terrifiées à l’idée qu’un malheur survienne dans l’exercice de ses fonctions. La policière assure qu’elle aime sa famille plus que tout, pour autant elle adore son travail et ne cédera jamais à la peur. Alors qu’Aurore reconnaît qu’elle aurait pu mourir ce jour-là, William rappelle qu’elle a deux filles et un mari qui tiennent à elle. En fin de journée, Martin, qui est convaincu que Danielli est le tireur, promet à Virginie de trouver un moyen de le coffrer une bonne fois pour toute. Pendant que le couple discute de cette possibilité, Virginie reçoit un message du greffe indiquant qu’il y a une erreur dans le décompte des jours du débat contradictoire dans l’affaire Vallorta. Comprenant qu’il s’agit d’un vice de procédure qui pourrait faire libérer Bart, Martin implore sa compagne de ne rien faire. Virginie fera-t-elle libérer Bart ?

    CHARLIE MET TOUT EN ŒUVRE POUR AIDER SON FRÈRE

    Quand Pauline annonce à ses enfants qu’ils partiront pour les États-Unis dans deux semaines, Luke exclut de reprendre sa vie newyorkaise et fait comprendre à sa mère qu’il ne s’habituera jamais au harcèlement qu’il a subi. Seulement, pour Pauline, le temps a passé et son fils doit faire des efforts pour s’intégrer. Tandis que les deux adolescents voudraient discuter de toute cela avec leur mère, cette dernière considère le sujet clos. Une fois seuls, Luke jure de se foutre en l’air s’ils venaient à quitter Sète et Charlie promet de trouver une solution pour faire changer d’avis Pauline. Pour ce faire, elle retourne à l’hôtel et révèle à sa mère que Luke a tenté de mettre fin à ses jours. Selon l’ex-femme d’Arnaud, son fils n’aura jamais le courage de passer à l’acte et qu’il s’agit de simples menaces pour la forcer à rester en France. Afin de régler le problème, Pauline envisage de donner des anxiolytiques à son fils pour l’aider à aller mieux mais Charlie refuse et traite sa mère de tarée avant d’ajouter qu’elle réalise pourquoi son père l’a quittée. Ne sachant plus quoi faire, Charlie va chez Flore à qui elle expose la situation. La jeune femme raconte à sa belle-mère que Luke veut mourir et Flore reconnait que la situation est compliquée, d’autant que Pauline est malade. Flore souhaiterait emmener son beau-fils voir un psychologue mais Charlie n’est pas sûre que son frère accepte. La directrice d’Infos Sète s’engage malgré tout à parler à Luke en espérant qu’il l’écoute et consente à parler à un professionnel. Alors que Charlie la remercie, Flore assure qu’elle sera toujours là pour eux puis enlace la jeune femme.

    ROSE ET ANTOINE S’AVOUENT LEURS SENTIMENTS

    A Infos Sète, Rose est heureuse que son plan fonctionne et rapporte à Chloé son intention de s’amuser encore un peu avec Antoine avant de lui dire toute la vérité. Lorsque ce dernier la rejoint pour prendre des nouvelles de son attaché de presse, Rose rigole en constant qu’il a compris la supercherie. Antoine indique qu’il a créé Marco par peur qu’elle le rejette mais surtout pour garder un lien avec elle. De retour au lycée, Antoine allume son ordinateur et offre à la chroniqueuse de rencontrer le véritable Marco. Même si Rose pense que ce n’est pas une bonne idée, elle accepte d’aller diner avec lui. Au bord du canal, Antoine l’attend avec un énorme bouquet de roses et quand il flirte avec elle ouvertement, Rose confesse sa crainte de souffrir si leur histoire venait à prendre fin. Pour la rassurer, Antoine admet avoir mis un peu de temps à voir l’évidence et jure de l’aimer le plus longtemps possible. Heureux, les deux amoureux s’embrassent passionnément.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top