Notez des films
Mon AlloCiné
    Harley Quinn : qui est Cathy Yan, la réalisatrice de Birds of Prey ?
    Par Laurent Schenck — 7 févr. 2020 à 13:00

    A l'occasion de la sortie de "Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn", focus sur Cathy Yan, la réalisatrice de ce blockbuster DC.

    Cette semaine est sorti le très attendu Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn, spin-off de Suicide Squad consacré au très cinématographique personnage de Harley Quinn. Pour l'occasion, focus sur le parcours atypique de la jeune réalisatrice de ce blockbuster DC : Cathy Yan.

    Warner Bros. France
    Margot Robbie, Rosie Perez et Cathy Yan

    Née en Chine, Cathy Yan grandit à Hong Kong et Washington. Après avoir obtenu une licence à Princeton, puis un Master et un MBA à New York, elle travaille comme journaliste. Parallèlement, elle se lance dans l'écriture, la réalisation et la production de courts métrages. Son premier, Last Night (2013), voit le fils d'un puissant politicien chinois confronté à un scandale familial. Son second, Down River (2016), se centre sur un éleveur de porcs endetté et son troisième, According to My Mother (id.), sur la relation entre un acteur gay et sa mère chrétienne.

    Cathy Yan saute ensuite le pas et met en scène son premier long métrage, Dead Pigs, un film choral teinté d'humour noir qui suit plusieurs personnages bien différents (un éleveur de cochons, une jeune fille et un chauffeur de bus) à Shanghai. S'il ne sort pas dans les salles françaises, le film est présenté à Sundance où il remporte le prix spécial du jury. Présents lors de ce prestigieux festival, les producteurs Margot Robbie, Bryan Unkeless et Sue Kroll sont conquis par le talent de Cathy Yan et décident, peu de temps après, de lui confier la réalisation de Birds of Prey.

    Birds of Prey par sa réalisatrice : "Les femmes veulent diriger des films d'action et en sont capables"

    Plus précisément, c'est la capacité de la cinéaste à avoir su faire exister chaque personnage de Dead Pigs qui les a poussés à la choisir pour être aux commandes de ce spin-off de Suicide Squad (centré sur Harley Quinn, mais aussi Huntress, Black Canary, Renee Montoya et Cassandra Cain). Première réalisatrice asiatique à la tête d'un film de super-héros, elle est aussi la deuxième femme à diriger un blockbuster DC après Patty Jenkins (Wonder Woman). Elle avait confié, au micro d'AlloCiné, au sujet de cette première expérience sur une grosse production : 

    "Bien sûr, le fait que ce soit un film d'action, et l'ampleur du projet font que c'est très différent et même si beaucoup plus de gens travaillent sur ce film, on a toujours à peu près les mêmes repères, donc j'ai pu utiliser mon expérience sur un film indépendant et la transposer facilement, et je crois que j'ai vraiment eu le feu vert de la part de DC pour faire absolument ce que je voulais."

    Cathy Yan réalisera et produira ensuite l'adaptation d'un recueil de nouvelles signé Jenny Zhang. Il s'agit d'un récit initiatique autour d'une jeune fille dont les parents quittent Shanghai pour New York dans les années 1990.

    Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
    Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn
    Sortie le 5 février 2020 | 1h 49min
    De Cathy Yan
    Avec Margot Robbie, Mary Elizabeth Winstead, Jurnee Smollett-Bell, Rosie Perez, Ella Jay Basco
    Presse
    2,5
    Spectateurs
    2,7
    louer ou acheter

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Housecoat
      Quand j'ai lu le synopsis de son prochain film à la fin de l'article, j'ai cru pendant une seconde qu'elle faisait un prequel de The Farewell de Lulu Wang. ^^
    • Bruce W
      Je viens d'aller voir ce film en me disant, plein d'espoir, que je n'étais pas à l'abri d'une bonne surprise, que la bande-annonce était peut-être trompeuse... Bah non.Certaines scènes de baston sont pas mal foutues, con peut au moins accorder ça au film. Le reste, c'est prévisible et mauvais. Le résultat n'est même pas spécialement fun alors qu'il s'agit de l'argument marketing principal du film.A éviter donc, et j'espère que DC s'abstiendra de produire ce genre de film à l'avenir (si c'est en plus pour massacrer des antagonistes comme Zsasz et Sionis).
    Voir les commentaires
    Back to Top