Notez des films
Mon AlloCiné
    César 2020 : le boycott de Roman Polanski réclamé par des associations féministes
    Par Clément Cusseau — 12 févr. 2020 à 09:47

    Plusieurs collectifs féministes appellent au boycott de Roman Polanski dont le dernier film "J’accuse" a été nommé à douze reprises aux César 2020.

    Bruno Bebert / Bestimage

    Dans une lettre ouverte à l’initiative du mouvement Osez le Féminisme !, plusieurs personnalités et associations ont appelé au boycott de Roman Polanski en vue de la prochaine cérémonie des César où son dernier film J’accuse a été nommé à douze reprises, notamment dans les catégories Meilleur film et Meilleur réalisateur. 

    Dans ce courrier publié en exclusivité par nos confrères du Parisien, les signataires appellent également à un rassemblement devant le salle Pleyel le 28 février prochain afin de confronter le réalisateur franco-polonais accusé de viol par douze femmes et toujours sous couvert d’un mandat d'arrêt international depuis sa fuite des États-Unis en 1978.

    Voici dans son intégralité le texte intitulé "lettre ouverte aux professionnel·les du cinéma votant pour les César" :

    "12 nominations aux Césars pour le film J'accuse de Roman Polanski. 12, comme le nombre de femmes qui l'accusent de viols pédocriminels. Les associations et personnalités féministes seront là le 28 février 2020 à la cérémonie des Césars pour appeler à dire NON à la célébration d'un violeur qui silencie les victimes.

    Par ces 12 nominations, le monde du cinéma a apporté un soutien franc et inconditionnel à un violeur en cavale, qui a reconnu avoir drogué et violé une enfant de 13 ans et a fui la justice américaine. Deux ans après #METOO, tandis qu'aux Etats-Unis Harvey Weinstein risque la prison à perpétuité, en France, nous acclamons et célébrons un violeur pédocriminel en fuite.

    Nous ne pouvons pas "séparer l'homme de l'artiste" quand Polanski lui-même, dans le dossier de presse du film, parle "d'accusations mensongères, procédures juridiques pourries". Personne n'est dupe. Polanski utilise sa notoriété, instrumentalise l'affaire Dreyfus pour se réhabiliter et se poser en victime alors qu'il est bourreau.

    À Alain Terzian, président de l'Académie des Césars qui déclare refuser "les positions morales" : vous vous trompez. Il s'agit de justice, pas de morale. Refuser de prendre position, célébrer un agresseur comme Polanski, c'est soutenir le système d'impunité des violences masculines, et museler la parole des victimes.

    Écoutons les victimes, écoutons Valentine Monnier, 12e femme à dénoncer un viol d'une extrême violence par Polanski, lorsqu'elle écrit : "Le délai de réaction ne vaut pas oubli, le viol est une bombe à retardement. […] Est-ce tenable, sous prétexte d'un film, sous couvert de l'Histoire, d'entendre dire J'accuse par celui qui vous a marquée au fer, alors qu'il vous est interdit, à vous, victime, de l'accuser?"

    À vous, les 4 313 professionnel·les du cinéma qui vont voter pour les Césars 2020 :

    En 2018 aux Césars, vous arboriez en nombre le ruban blanc #MaintenantOnAgit contre les violences masculines. En 2019, vous souteniez Adèle Haenel, son courage et sa vérité : dépolitiser le réel, c'est le repolitiser au profit de l'oppresseur. Plus d'hypocrisie. En 2020, vous avez la responsabilité de prendre position et de refuser de décorer un violeur pédocriminel qui se pose en victime. En 2020, ne donnez pas raison à une Académie des Césars sexiste qui invisibilise encore trop les femmes au bénéfice des agresseurs (une seule femme nominée pour le meilleur film et la meilleure réalisation; et 55 % des étudiant.es en cinéma sont des étudiantes quand seulement 6 % de femmes sont récompensées aux Césars).

    Les associations féministes appellent à un rassemblement devant la salle Pleyel, où se tient la cérémonie des César, le 28 février 2020, à 18h, et demandent instamment aux professionnel·les de voter #METOO !"

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Ashen One (The AO)
      Les généralités c'est de croire des personnes sur parole. Si les femmes veulent vraiment agir elles portent plainte, le reste c'est dans la majorité des cas de la foutaise médiatique.C'est tout le contraire, c'est bien parce qu'elles ne portent pas plainte que cela fout la suspicion sur toutes les vraies victimes.Ce sont celles qui parlent médiatiquement qui s'affichent publiquement, alors qu'il n'y a pas de procès la plupart du temps !
    • Madrox2000
      On n'attend pas et on n'utilise pas le tribunal populaire où l'accusé ne peut pas se défendre sans être méprisé et rabaissé quand il le fait lorsque l'on est réellement une victime.Merci pour ces belles généralités :)
    • Ashen One (The AO)
      Le raisonnement logique. On n'attend pas et on n'utilise pas le tribunal populaire où l'accusé ne peut pas se défendre sans être méprisé et rabaissé quand il le fait lorsque l'on est réellement une victime.Suffit de voir la polémique autour de son dernier film, on dit qu'il veut se victimiser. Or les hommes ne peuvent jamais être une victime dans nos sociétés, tandis que les femmes sont graciées quand elles tuent leurs maris.
    • Madrox2000
      Vous avez des preuves de la stratégie de toutes ces méchantes manipulatrices ?
    • Ashen One (The AO)
      On a a balayé aucune accusation étant donné qu'elles ont parlé médiatiquement après prescription, en sachant pertinemment que l'accusé ne pourrait se défendre au cours d'un procès.
    • Madrox2000
      Les gens qui condamnent l'accusé sans savoir oublient la présomption d'innocence.Mais comment dit-on lorsque l'on balaye les accusations de plusieurs femmes qui se disent victimes d'un prédateur, sans savoir là-aussi ?
    • Madrox2000
      J'adore l'expression :)Selon qui elles sont illégales ? Les avocats de Polanski ?
    • Ashen One (The AO)
      Ce n'est encore une fois pas du tout ce que j'ai dit, mais je te fournirai les sources quand j'aurai le temps.Et c'est à tous de prouver la véracité de leurs dires, le truc c'est qu'on ne peut pas prouver une inexistence pour info ...Non ça veut juste dire qu'ils sont encore moins écoutés que les femmes, et pas considérés comme des victimes en permanence.
    • Seb
      Normalement c'est à la personne qui avance des trucs de prouver ce qu'elle dit , pas à la personne qui en doute x)Je veux bien un lien pour ton étude sur la plupart des enseignants masculins et les sociologues ... tout ça pour prouver que les femmes méritent d'être victimes de leurs conjoints et que la police a raison d'ignorer les plaintes ... En fait si la plupart des meurtriers sont des hommes c'est sûrement parce qu'ils ont tous une femme derrière pour les pousser à bout , t'es un génie ! Mais du coup ça veut dire que les hommes sont les plus fragiles psychologiquement ?
    • Ashen One (The AO)
      Et toi t'as une étude qui prouve le contraire ? Donc ta vision est tout autant une vision fallacieuse.La réalité c'est que dès qu'on a des preuves, ce sont systématiquement les femmes les responsables, on a encore eu récemment le cas dans l'affaire Johnny Depp.La plupart des enseignants masculins sont tous aptes à témoigner que ce sont les femmes les plus violentes, tout comme les sociologues de la famille montrent que les couples de femmes sont celles où il y a le plus d'altercations, etc ...Enfin je crois que tu n'as pas compris le concept de suicide social ...
    • Seb
      Waaaw ... du niveau de elle avait une jupe aussi .Le harcèlement est un délit aussi , mais il ne justifie pas les coups ou le meurtre . Et à moins que tu aies une étude qui montre que la majeure partie des cas de violences conjugales ont des circonstances atténuantes ton argument est non seulement fallacieux mais aussi totalement idiot, une pleurnicherie de plus.. ouin les femmes sont méchantes aussi.
    • Ashen One (The AO)
      Mon argument c'est qu'en provoquant, humiliant, insultant, menaçant, on finit par se faire taper.
    • Seb
      Attend ton argument c'est que ceux qui battent leurs femmes ont pas une vie sympa après ? Pauvres bichons
    • honkytonkman1974
      des réactions excessives à gauche et à droite , dont celle-ci , que j'aime beaucoup : https://www.wsws.org/fr/art... . C'est un peu simpliste et un tout petit peu orienté, mais j'apprécie l'idée que ces protestations émaneraient d'une forme d'extrème droite du féminisme, ou que certains opinions ou certaines forces d'extrème droite se donnent une couverture féministe … ça semble absurde, et pourtant le politiquement correct actuel a pris de telles proportions qu'il en est arrivé à un point ou il devient franchement incorrect ,à tel point qu'il en devient extrémiste.
    • Ashen One (The AO)
      Ces questions sot bien plus complexes que cela. Les hommes qui battent leurs femmes commettent un suicide social car ils sont poussés à bout.Prétendre en permanence que les femmes sont systématiquement des victimes innocentes n'arrangera rien.
    • Ashen One (The AO)
      Des poursuites illégales ...
    • Madrox2000
      Ha bon ?Les poursuites sont toujours en cours aux USA... et il n'est pas aux USA.Ça s'appelle comment ?
    • Seb
      Baah quand on voit le nombre de cas où le mec est pas du tout inquiété ... Et même à l'échelle du peuple quand on voit le nombre de plaintes qui ne mènent à rien et où finalement la femme finit à l'hopital ou même meurt quelques jours après , ça donne pas envie de sortir de l'anonymat ...
    • Ashen One (The AO)
      Il ne s'est pas réellement soustrait à la justice, l'affaire est plus complexe, renseignez-vous.
    • Ashen One (The AO)
      Pour le moment il n'y a effectivement qu'une victime avérée et plein de péripatéticiennes qui veulent de la notoriété 40 ans après, en prétextant qu'elles n'ont pas pu parler à cause du mal que cela aurait fait à leurs parents ... vaste blague.
    Voir les commentaires
    Back to Top