Notez des films
Mon AlloCiné
    Hunters : la série Amazon critiquée par le musée d'Auschwitz
    Par Mégane Choquet — 24 févr. 2020 à 12:15
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Une séquence du premier épisode de la série Amazon Hunters a été critiquée par le musée national Auschwitz-Birkenau. Le showrunner David Weil, qui s'est inspiré des récits de sa grand-mère survivante, s'est empressé de répondre à la polémique.

    Christopher Saunders / Amazon Studios

    Disponible depuis le 21 février sur Amazon Prime Video, Hunters, produite entre autres par Jordan Peele (Get Out, Us) est une série qui n'a laissé personne indifférent. La série suit une bande de chasseurs de nazis dans les années 1970 aux États-Unis à la recherche d'anciens dignitaires du IIIe Reich complotant pour instaurer un nouveau régime nazi. Le showrunner David Weil s'est inspiré des récits de sa grand-mère, survivante de l'Holocauste, pour l'écriture de la série à laquelle il a volontairement donné un ton satirique et pop tout en prenant quelques libertés créatives.

    Mais le parti pris du showrunner n'a pas été du goût de tout le monde, notamment de la direction du musée national d'Auschwitz. Les représentants du lieu commémoratif d'Auschwitz-Birkenau se sont fendus d'un tweet pour exprimer leur choc face à une scène du premier épisode d'Hunters, dans laquelle on voit des prisonniers juifs obligés de s'entre-tuer lors d'une partie d'échecs humaine ordonnée par les officiers nazis.

    Traduction : Auschwitz a été le théâtre de douleurs horribles et de souffrances documentées grâce aux récits des survivants. Inventer un faux jeu d'échecs humain dans la série Hunters est non seulement une caricature ahurissante et dangereuse mais cela participe aussi à l'émergence de futurs négationnistes. Nous honorons les victimes en préservant l'exactitude des faits.

    Les représentants du musée ont répondu à de nombreux internautes en précisant que les films et séries ne devraient pas mentir sur des faits réels. "C'est irrespectueux et dangereux", selon eux. Le showrunner David Weil s'est alors expliqué via un communiqué, repris par TVLine, en rappelant le profond respect qu'il a pour le travail vital du musée national, pour les victimes de l'Holocauste mais aussi ses survivants, dont fait partie sa grand-mère. Il précise que si la série Hunters "est inspirée de faits réels, il ne s'agit pas d'un documentaire, et il n'en a jamais été question". En ce qui concerne la scène de la partie d'échecs humaine, il explique : "Bien qu'elle soit romancée, la scène est un moyen de représenter 'fidèlement' le sadisme extrême et la violence perpétrés par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale".

    David Weil poursuit : "Si la question, au sens large et philosophique, est de savoir si nous pouvons raconter des histoires sur l'Holocauste qui ne relèvent pas du documentaire, je pense que nous le pouvons et nous en avons le devoir". Il note par ailleurs que "d'autres films acclamés l'ont déjà fait avant". L'intégralité de son communiqué est disponible ici.

    La bande-annonce de la série Hunters :

    Hunters - saison 1 Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • ServalReturns
      Du coup, je ne dis rien de faux dans mon commentaire.Le fait est que l'immense majorité des gens s'en fou tent royalement et sont d'ailleurs incapables de donner le nom du génocide tz igane quand tout le monde est capable de nommer celui des jui fs et sait parfaitement de quoi il relève.Après, faut pas se braquer, hein. Je ne suis clairement pas la cible à abattre. Si je me permets un tel détachement, c'est bien parce que je suis très à l'aise vis-à-vis de ce sujet (qui me touche indirectement - une grand-mère que je n'ai pas connue fut dépor tée). Mais bon, l'éternelle morale accusatrice tendance il ne faut pas en rire/le représenter/le détourner comme le dit le monsieur dans l'article, ça me fait toujours grincer des dents. Du coup, j'aime bien chatouiller la sensibilité des moralisateurs à la petite semaine.
    • shimizu
      Personnellement, je n'ai pas connaissance de films ou séries parodiques sur l'esclavage, le génocide au Rwanda ou celui des Khmers rouges... Mais si jamais on abordait ces événements en disant n'importe quoi, je pense que des gens gueuleraient, et à raison. Là le communiqué du Musée est assez sobre, je trouve. Et je trouve vos insinuations franchement limite...
    • shimizu
      Il me semble que si on reprend un événement de l'histoire c'est pour en discuter, le comprendre, savoir ce qui s'est passé, pas pour dire n'importe quoi dessus, ou sinon c'est pas la peine. Surtout que, comme le dit à raison le communiqué, en l'occurrence ça nourrira les délires des négationnistes.
    • Miguel B
      Quand c'est Mel Brooks qui joue aux échecs avec des goys cela ne fait pas de vagues ;)
    • Blasi B
      et si ils voient le deuxième , avec toute ses figures historique reptilienne, les mecs vont nous faire une combustion spontané ^^
    • cyril b.
      grave AVC direct là^^
    • cyril b.
      non ct des Argentin^^
    • mollet83
      Il n’y avait pas que les juins... seulement eux crient plus fort.
    • Raoul
      Oui, en France les Français sont agressés, tabassés, tués, des blancs surtout, des chinois, des juifs, etc... Les juifs ne sont pas proportionnellement plus agressés, ne sont pas plus des victimes que les autres, sûrement moins même.
    • andiran23
      Prendre la tête ? Dois-je te rappeler à quel point l'antisémitisme est toujours présent ? Pour rappel, on agresse, tabasse, harcèle, tue toujours des juifs. Ah, évidemment, pas autant qu'à l'époque, c'est incomparable. Mais le problème est toujours là. Et les juifs continueront d'en parler tant que ça n'aura pas changé.
    • ServalReturns
      Le génocide des tsiganes, tout le monde s'en fout, parce qu'eux ne nous prennent pas la tête avec puis 70 ans.
    • Raoul
      C'est pas crédible du tout. Tout le monde sait que les nazis en 1970, c'étaient tous des nazis zombies.
    • Ha'Otep
      Du coups la scène serait mieux passé si ils avaient utilisé des tziganes ? je demande au cas ou :)
    • Jérôme M.
      Le problème n'est pas là, c'est le contexte qui ne va pas. La série c'est pas comme elle se prenait au sérieux, du coup, l'excuse pour ne pas avoir cette scène apparaitre c'est plutôt vous qui la cherchez
    • Jérôme M.
      Sérieux, tout le monde prend tout au sérieux, faites la différence entre une série qui fait du grand n'importe quoi et une série historique. Si on avait eu cette partie d'échec dans Band of Brothers, ouais là okay, pourquoi pas...
    • Blasi B
      Sans déconner, osef.... Je leur déconseille iron sky du coup...
    • shimizu
      Je suis assez d'accord avec le communiqué du Musée. Prendre le prétexte d'un événement réel pour raconter n'importe quoi dessus, ça fait pas très sérieux. Et de surcroit quand il s'agit d'un événement aussi tragique que l'extermination des Juifs d'Europe. D'autres l'ont fait avant? Comme si c'était une excuse! Et qui?
    • mekah
      Petite faute dans l'article : on parle de violence perpétrée par les nazis, et non perpétuée.
    Voir les commentaires
    Back to Top