Mon compte
    César 2020 : Jean-Claude Brisseau "oublié" de l’hommage aux morts, le coup de gueule de sa compagne
    Par La rédaction — 5 mars 2020 à 14:55

    Condamné en 2005 pour harcèlement sexuel, le cinéaste Jean-Claude Brisseau a été exclu cette année de la séquence nécrologique des César. "Un coup de poignard" dénoncé par sa compagne Lisa Hérédia dans une lettre adressée à l’Académie.

    COADIC GUIREC / BESTIMAGE

    Comme chaque année, la cérémonie des César a rendu hommage à toutes les personnalités nous ayant quitté au cours de l’année écoulée, qu’il s’agisse de grands noms comme Agnès Varda et Anna Karina ou de personnages moins médiatiques du 7ème Art. Néanmoins, devant l’impossibilité d’y inclure tous les disparus, des oublis sont régulièrement pointés du doigt bien que cette année, l’un des absents ait été volontairement écarté de la liste par l’Académie.

    Condamné en 2005 pour harcèlement sexuel envers deux de ses actrices, le cinéaste Jean-Claude Brisseau (Noce Blanche) a en effet été exclu de la séquence nécrologique de cette édition fortement marquée par les manifestations anti-Roman Polanski puis le départ d’Adèle Haenel après que ce dernier se soit vu remettre – en son absence – la statuette du Meilleur réalisateur. Pour Lisa Hérédia, la veuve de Jean-Claude Brisseau, cette décision a été vécue comme un "coup de poignard" et "une deuxième mort" pour reprendre ses propos dans une lettre adressée à l’Académie et publiée par nos confrères du Monde.

    Jointe par la rédaction du Monde, l’Académie des César n’a pas souhaité commenter l’information.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • demencia
      Alors là , il y a beaucoup à dire sur le sujet . Le harcèlement sexuel semble être à la mode ( je sais , je vais faire hurler ) et ce , dans tous les milieux , il est donc facile d'accuser n'importe qui , n'importe quand .Que savons nous , nous, de tous ces procés intentés ? ...rien , juste ce que veulent nous dire les médias , qui ne sont pas les derniers à raconter n'importe quoi ,juste pour vendre , ou faire de l'audimat ( attention , je ne dis pas que le problème est inexistant et qu'il n'y a pas de vrais victimes ) je dis qu'il faut se méfier ( surtout dans ce milieu où tout le monde est prêt à tout pour tout !). Dois-je ne plus jamais regarder les Polanski ? Dois-je cracher sur les films de Brisseau ? Devons-nous balancer tous nos film de nos vidéothèque parce que machin ou truc a fait ça ou ça ( homme ou femme , d'ailleurs )??? alors oui , une femme se plaint d'une main aux fesse , et c'est mille associations féminines qui hurlent aux charrons , juste sur leur parole !!! il ne faudra bientôt plus les regarder dans la rue ! Peut-être dans les jours prochains, parlerons nous des figurants battus et insultés par des acteurs célèbres ....
    • demencia
      Cette cérémonie des césars devrait définitivement disparaître .En effet,c'est un ramassis de mensonges , de pots de vin , d'absurdités filmiques , de récompenses achetées à l'avance ., des acteurs qu'on oublie , des réals véreux ....etc..etc
    • Gil_75
      Et bientôt André Gide sera interdit en raison de son penchant pour la jeunesse?Les oeuvres de De Vinci brûlées pour punir ses passions interdites?Et que dire pour Louis-Ferdinand Céline?C'est ça le progrès?
    • tueurnain
      Et ça censure encore et encore, c'est que le début d'accord, d'accord...
    • Madrox2000
      Je n'ai pas dit que j'acceptais l'absence de Brisseau dans les hommages ;)Au contraire, je trouve que c'est contradictoire avec la présence de Polanski parmi les nominés.
    • ouadou
      ça empêche pas de le citer ... aussi repugnant était-il... ET le césar des misérables sinon ??? Lady star des césar et roi du kidnap !
    • cyril b.
      tu a bien résumé c'est le retour de la chasse aux sorcière.........quel évolution......
    • Guillaume B.
      Qu'on retire Brisseau condamné pour harcèlement de la séquence pourrait se justifier (après, doit-on ostraciser toute personne qui a commis un délit et/ou crime de naturelle sexuelle si la justice a déjà jugé et condamné? vrai question de société délicate qu'on ne peut balayer dans un sens ou l'autre sans nuance) mais quand, dans le même temps, Polanski, condamné pour bien plus que du harcèlement sexuel, est placé sur la plus haute marche du podium, là franchement, c'est beaucoup moins défendable comme position...Etonnant de voir comment Brisseau a été en effet beaucoup plus que Polanski mis de côté (faut avouer que le niveau très érotique de la fin de carrière de Brisseau n'a pas dû aider à trouver des financements)
    • singeou7
      Pas certain que ce soit pertinent...
    • shimizu
      Oui mais c'est un homme qu'il a agressé, donc c'est moins grave...
    • shimizu
      Ah? Moi je l'ai trouvé bien ce film. Pas si académique que ça justement. De là à lui donner le César, c'est exagéré, mais un étrange voyage dans un monde absurde et cruel où une bande de vieux généraux obtus décident de qui est criminel et quelle est la Loi.
    • Satirycon
      Oui parce-qu'on est dans une mouvance actuelle inquiétante ou une dette n'est jamais payée, particulièrement dans les cas ou un homme a eu un comportement inapproprié envers une femme.Alors même si c'était il y a 15 ans, cet individu répugnant, qui a commis la faute ultime de harceler des jeunes femmes (il aurait mieux fait de tuer un autre homme, on lui aurait pardonné à sa sortie de prison), est maintenant considéré comme un criminel à vie, un éternel prédateur assoiffé de chair fraîche. Toute sa vie se résume dorénavant à son erreur et uniquement à ça, tout ce qu'il a pu faire de bien ne compte pas. Le pardon est évidemment totalement inenvisageable, sauf éventuellement par sa ou ses victimes bien sûr (mais ça, ça ne compte pas non plus, on s'en fout des victimes, du moment qu'on s'acharne sur le bourreau tout va bien, comme l'a si bien dit une certaine Samantha G.). Ce n'est pas la justice qui réclame cela évidemment puisque ça va à l'encontre de sa mission de réinsertion, mais une frange d'individus qui se présentent comme défenseurs de l'égalité homme-femme...Alors on ne peut pas jeter la pierre à ces associations et femmes, le sujet est bouillant actuellement, la marmite est sous pression, mais les sanctions qu'elles exigent défient le système judiciaire et ont plus un goût de vengeance que de justice. Une partie de l'opinion publique se plie à leurs desiderata pour ne pas faire de vagues.Non, je ne défends pas ce monsieur, mais je trouve la posture actuelle de ces associations et femmes tout aussi indéfendable.Bientôt le retour des lapidations et exécutions en place publique afin d'apaiser enfin leurs esprits ?
    • singeou7
      Et donc Ladj Ly aussi a été condamné...
    • Cooper1992
      Moi je pense que J'accuse va disparaître de lui-même, tellement le film est oubliable et académique.
    • Bruce W
      Oui, mais qu'en pense Adèle Haenel ?
    • gimliamideselfes
      Un véritable scandale passé inaperçu...Entre Iris Brey qui pense que J'accuse va disparaître... Maintenant même un type qui a payé sa dette à la société est effacé. Une honte.
    • Madrox2000
      Lisez l'article, il a été condamné. Donc les vrais juges ont rendu une décision.
    • ouadou
      on va pas tarder à effacer les acteurs des films... comme Spacey... black mirror est plus fort que la justice et tout le monde est juge d'instruction...
    Voir les commentaires
    Back to Top