Mon compte
    Pretty Little Liars a 10 ans : retour sur les moments les plus ridicules de la série
    8 juin 2020 à 19:10
    Jérémie Dunand
    Jérémie Dunand
    -Chef de rubrique télé / Journaliste
    Passionné de séries en tous genres, mais aussi d'horreur et de teen movies, Jérémie Dunand a été biberonné aux séries ados et aux slashers des années 90, de Buffy à Scream, en passant par Dawson. Chef de rubrique télé, il écrit aujourd'hui principalement sur les séries et unitaires français.

    "Pretty Little Liars" fête aujourd'hui les 10 ans de la diffusion de son premier épispde. L'occasion de revenir sur les moments les plus tirés par les cheveux de la série ado portée notamment par Lucy Hale et Ashley Benson. Et ils sont nombreux !

    Warner Bros. Television

    Lancée le 8 juin 2010 sur la chaîne américaine ABC Family, Pretty Little Liars a indéniablement marqué toute une génération de téléspectateurs. Mais pas forcément toujours pour ses qualités scénaristiques. Au fil de ses 7 saisons et de ses 160 épisodes, la série ado portée par Lucy Hale, Troian Bellisario, Ashley Benson, Shay Mitchell, et Sasha Pieterse, nous a en effet offert son lot de moments ridicules, allant du twist tiré par les cheveux aux séquences tout simplement absurdes. Un petit soupçon de grand n'importe quoi qui faisait toute la magie de la série et sur lequel nous vous proposons de revenir à l'occasion de ce dixième anniversaire à travers ces quelques scènes inoubliables et déjà culte des aventures d'Aria, Emily, Hanna, et Spencer...

    QUAND ASHLEY MARIN SE LA JOUE GHOST WHISPERER

    À plusieurs reprises au cours de ses 7 saisons, Pretty Little Liars a fêté Halloween avec un épisode spécial, qui confrontait généralement la petite bande de menteuses à une manigance un peu glauque de "A" et à une soirée déguisée de l'horreur. Mais l'épisode d'Halloween de la saison 3 a également offert à Ashley Marin (Laura Leighton), la mère d'Hanna habituée des sous-intrigues laissant à désirer, un moment qui fera date dans l'histoire de la série puisque celle-ci s'est retrouvée face à une petite fille un peu bizarre qu'elle a laissé entrer chez elle et qui a fini par disparaître sans laisser de traces parce qu'il s'agissait en fait... d'un fantôme ! Les fans n'ont jamais vraiment compris pourquoi Pretty Little Liars avait basculé dans le fantastique durant quelques minutes (mais c'est parce qu'ils n'avaient pas encore vus Ravenswood) et la seule explication est certainement que les scénaristes se sont crus dans Supernatural.

    LE LOOK DE TOBY QUI AURAIT DU ÊTRE PUNI PAR LA LOI

    Parce que Pretty Little Liars nous a davantage fait rire que trembler, toute personne ayant regardé la série dans son intégralité se souvient forcément de cette séquence flashback de la saison 3 durant laquelle Toby (Keegan Allen), placé dans un centre pour jeunes délinquants, porte un durag sur la tête. Parce que pourquoi pas ?! Des années après, on ne s'est toujours pas remis de ce Toby en mode "hip-hop" et on a juste envie de dire à I. Marlene King et à ses scénaristes qu'il y a des choses qui ne se font pas. Et en même temps, sans eux, on rirait beaucoup moins.

    LE MYSTÈRE DU CADAVRE DANS LE COFFRE

    Durant les tous derniers instants de la saison 3, les 4 liars, accompagées de Mona (Janel Parrish), ouvrent le coffre de la voiture de police de Wilden et semblent totalement choquées par ce qu’elles trouvent à l’intérieur. Et puis… générique de fin. Évidemment, tous les fans se sont demandés quel habitant de Rosewood avait bien pu trouver la mort. Et finalement, le premier épisode de la saison 4, qui reprend l'action là où elle s'était arrêtée, nous apprendra que le coffre renfermait… un cochon mort. Tout ça pour ça. Quant à la voiture de Wilden, qui réapparaît après avoir pourtant été poussée dans un lac par Hanna et Aria, ne nous demandez même pas comment elle a atterri là !

    QUAND LE SEUL ESPOIR DE RÉPONSES RÉSIDE DANS LES ANIMAUX

    De plus en plus perdues dans leur quête de vérité, Aria, Hanna, Emily et Spencer ne se doutaient sans doute pas qu’un petit coup de pouce allait leur être donné au cours de la saison 4 par… un oiseau. Mais dans Pretty Little Liars, tout est possible. Alors, quand Tippi, le perroquet appartenant à la grand-mère d’Alison, se met à fredonner inlassablement une chanson, Spencer, perspicace, se rend compte que c’est en vérité un numéro de téléphone que le piaf répète sans cesse. Et évidemment, ce numéro va s’avérer crucial !

    IL VAUT MIEUX ÉVITER QUE "A" AIT UNE DENT CONTRE SOI

    Probablement lassé d’envoyer des menaces par SMS à Aria et ses copines, "A", le grand méchant de la série, décide d'adopter une méthode plus intrusive au cours de la saison 4 lorsqu’il finit par droguer Hanna durant un rendez-vous chez le dentiste et place un message de menace dans sa bouche, entre deux dents. Preuve que sa créativité (et celle des scénaristes) n’a pas de limites !

    À ROSEWOOD, ENTERRER LES GENS VIVANTS EST UN PASSE-TEMPS

    Aria, Spencer, Emily et Hanna ont longtemps cru Alison morte. Et puis finalement celle-ci est "revenue d’entre les morts". Mais alors, qu’a-t-il bien pu lui arriver la nuit de sa disparition ? Le final de la saison 4 répond finalement à ce question, de manière plutôt surprenante : frappée à la tête avec une pierre par une personne non identifiée, Alison est restée inconsciente jusqu’à ce que sa mère la trouve allongée sur la pelouse, la croie morte, et l’enterre vivante ! Il faut croire qu’à Rosewood, on enterre ses proches dans le jardin… Heureusement pour Ali, Mme Grunwald (Meg Foster), sentant que quelque chose clochait grâce à son don de voyance, est venue à sa rescousse avant qu’elle ne suffoque.

    Et le pire dans tout ça, c'est qu'Alison n'est pas la seule à avoir fini six pieds sous terre ce soir-là. Car, allez savoir pourquoi, Bethany Young, une patiente échappée de l’hôpital psychiatrique de Radley, se trouvait dans les parages au même moment et était habillé exactement comme Alison. Du coup, Mona l’a prise pour son ennemie jurée et l’a assommée à coup de pelle. Ah oui quand même ! Et le pire, c’est que sa poisse ne s’est pas arrêtée là car Melissa (Torrey DeVitto) est ensuite passée par là et a enterré Bethany vivante, pour protéger Spencer, qu’elle pensait responsable. C'est vraiment ce qui s'appelle se trouver au moment endroit au mauvais moment. Mais ce qui est bien c'est que certains habitants de Rosewood ont clairement un avenir en tant que fossoyeurs si jamais le camouflage de meurtres ne paie pas.

    LA PALME DE LA MORT LA MOINS SPECTACULAIRE REVIENT À...

    Après avoir fait preuve d’une agilité à toute épreuve lors du dernier épisode de la saison 4, sautant d'un toit d’immeuble à un autre pour échapper aux liars, Shana (Aeriel Miranda), qui se faisait passer pour "A" afin de venger Jenna, finit par mourir d’une façon assez ridicule : alors qu’elle menace Alison et ses copines d’une arme à feu, Aria lui donne un coup de crosse de fusil et la fait chuter de la scène du théâtre dans lequel elles se trouvent. Shana ne s’en remettra pas, et pourtant, ce n’est pas comme si elle était tombée de 10 mètres de haut ou si, avant elle, Ezra avait, lui, survécu sans souci à une blessure par balle. Et on ne vous parle même pas des gens enterrés vivants qui en ont simplement profité pour faire une petite sieste avant de reprendre le cours normal de leurs vies !

    BiENVENUE DANS MA MAISON DE POUPÉE GRANDEUR NATURE

    La saison 5 de la série s’achève sur les quatre héroïnes prisonnières d’une sorte de maison de poupée grandeur nature, dans laquelle leurs chambres ont été reproduites à l’identique. Et la série veut donc nous faire croire que "A", qui n’est pas beaucoup plus vieux que les liars, a les moyens financiers de mettre de tels plans à exécution. Mais oui, bien sûr… Cela dit, son piège grand luxe aura visiblement donné des idées à Mona puisque le tout dernier épisode de la série s'est achevé sur la première "A" de l'histoire de la série retenant prisonnière Mary et Alex Drake dans le sous-sol d'une boutique transformé lui aussi en une sorte de maison de poupée géante. Normal.

    EN FAIT "A" EST... CHARLES... ENFIN CECE... ENFIN...

    Elle en aura mis du temps. Près d’une centaine d’épisodes. Mais finalement, en août 2015, Pretty Little Liars a enfin levé le voile sur le plus gros point d’interrogation de son intrigue : qui est "A" ? Ou plutôt, qui a pris la succession de Mona, après que celle-ci ait renoncée à tourmenter les liars à la fin de la saison 2 ? Et la réponse est… Cece Drake (Vanessa Ray), une amie d’Alison que l’on avait un peu oubliée, pour être très honnête. Sauf que Cece, née Charles DiLaurentis, est en réalité l'enfant caché de Mary Drake (Andrea Parker), la jumelle elle-même secrète de Mme DiLaurentis, et qu'elle est donc la cousine d'Alison et de Jason. Rien que ça ! Un twist "un brin" tiré par les cheveux qui propulse par la même occasion la série sur un terrain glissant puisque, par le passé, Jason est sorti avec Cece. Donc avec sa cousine. Mais ça il ne pouvait pas le savoir. Quant à la question de la transidentité et du changement de sexe de Cece, il n'est jamais abordé et sert juste de prétexte à une révélation inattendue, là où le mal-être de Charles étant enfant aurait pu apporter un peu de profondeur à une série qui en manquait grandement.

    LA FOIS OÙ "AD" A VOLÉ LES OVULES D'EMILY

    L'histoire d'amour entre Emily et Alison a fait vibrer les fans de la série durant de nombreuses saisons, mais personne, et surtout pas elles, n'imaginait qu'elles finiraient par avoir des enfants ensemble... de cette manière ! Au cours de la septième et dernière saison, Alison apprend en effet qu'elle est enceinte de jumelles et que cette grossesse est le fruit d'une insémination faite par "AD" (le nouveau "A") qui l'a droguée et lui a implanté les ovules d'Emily (qu'il avait auparavant subtilisé) !!! Tout ça dans le plus grand secret et sans le consentement de personne. On apprendra par la suite que le "père" des bébés n'est autre que Wren, l'ex de Melissa qui est ensuite sorti avec Alex Drake, alias "AD". Voilà une intrigue qui décroche sans peine la palme du rebondissement le plus dingue, et aussi le plus "moralement discutable", de toute la série.

    LE COUP DES JUMELLES "MALÉFIQUES"

    Après nous avoir fait le coup une première fois en fin de saison 6, en révélant l'existence de Mary Drake, la jumelle cachée de la mère d'Alison, les scénaristes ont à nouveau usé du ressort du "jumeau maléfique" , "légèrement" usé dans les soaps, lors de l'ultime épisode de la série, qui a fini par nous apprendre qu'"AD" n'était autre qu'Alex Drake.... la soeur jumelle de Spencer ! Séparée de cette dernière à la naissance, Alex a été vendue par Mary à une famille britannique et a décidé de s'en prendre aux liars pour venger la mort de Charlotte, qu'elle avait fini par rencontrer par l'intermédiaire de Wren. Oui tout ça est compliqué à suivre et un poil tiré par les cheveux, mais cela a au moins permis à Troian Bellisario de jouer avec un accent anglais dans le dernier épisode de Pretty Little Liars, et ça, ça n'a pas de prix.

    Que deviennent les stars de Pretty Little Liars trois ans après la fin de la série ?

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Pretty Little Liars : que deviennent Lucy Hale et les stars de la série ?
    11 photos
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Alexandre Q.
      Un sketch cette série.
    Voir les commentaires
    Back to Top