Mon compte
    The Third Day : tout savoir sur cette série ovni disponible sur OCS
    6 oct. 2020 à 14:45
    Lucie Reeb
    Lucie Reeb
    -Journaliste séries
    Passionnée de séries depuis son plus jeune âge, elle regarde de tout, mais garde une place particulière dans son cœur pour les séries pour ados.

    La série "The Third Day", diffusée sur OCS depuis le 15 septembre, arrive à mi-chemin de son aventure et change de casting. Pour l'occasion, nous avons rencontré les acteurs et la réalisatrice de cette deuxième partie.

    OCS

    Diffusée en France sur OCS depuis le 15 septembre, The Third Day est une série créée par Dennis Kelly et Felix Barrett qui a la particularité de se découper en trois parties : “Summer”, “Automn” (tournée en live pendant 12 heures et diffusée ce samedi 3 octobre) et “Winter”. A l’occasion de l’arrivée de la troisième partie sur la chaîne, Allociné a eu l’opportunité de rencontrer Emily WatsonPaddy Considine et Naomie Harris, acteurs présents dans “Winter”, ainsi que Philippa Lowthorpe, la réalisatrice de ces épisodes.

    The Third Day est composée d’une partie live, diffusée ce samedi 3 octobre sur la page Facebook d’OCS, qui a permis de faire la jonction entre les parties “Summer” et “Winter”. Pensez-vous que ce type de projet aussi particulier soit l’avenir de la télévision ?

    Philippa Lowthorpe : Je ne pense pas que cela soit nécessairement le futur des productions télévisées, mais c'est sans aucun doute une manière très innovante et originale de faire la liaison entre ces deux parties très différentes. Cela a également permis aux téléspectateurs d’avoir quelque chose de nouveau dans un domaine où ils n’ont pas pour habitude d’être surpris.

    Emily Watson : Quand on lit le script de la série, la partie théâtrale est un élément très important de l’histoire. Sur le plateau, nous avons travaillé avec la compagnie Punchdrunk, qui jouait les "extras" et apportaient donc la part de théâtre à l'histoire. Concernant la partie live en elle-même, le projet a dû changer à cause du coronavirus. Originellement, Felix Barrett et Dennis Kelly voulaient organiser un festival de musique avec des centaines de personnes qui seraient venus sur l’île. Cela s’est donc transformé à une performance artistique de la compagnie de théâtre dans laquelle, nous, les acteurs, avons participé.

    Paddy Considine : C'est vraiment dommage que le projet ait dû changer parce que c'était vraiment très intéressant comme concept. Punchdrunk voulait créer une expérience totalement immersive pour les personnes qui seraient venus. Mais le projet reste tout de même très intéressant en nous permettant de sortir du simple cadre de la télévision.

    Naomie, votre personnage semble être une femme forte et pourtant elle reste sur l'île, alors qu’il s’y passe des choses très étranges. Comment pouvez-vous expliquer ce comportement ?

    Naomie Harris : Je dois bien avouer que, quand je lisais le scénario, je ne comprenais pas du tout pourquoi Helen choisissait de rester sur l’île. Dans ma tête je lui disais : "fais demi-tour, va-t-en, pourquoi est-ce que tu emmènes tes filles ici ? Ce n'est pas un endroit pour elles" (rires). Mais une fois la lecture du scénario finie, j'ai alors mieux compris pourquoi elle restait et ce qu’elle cherchait sur cette île. 

    Philippa Lowthorpe : C’est d’ailleurs cette tension qui était un point très important de l’histoire. Pendant tout le premier épisode, on se demande ce qu’elle fait sur cette île malgré la peur et les choses étranges qui s'y passent. C'est un ingrédient très important dans cette partie.

    Deux réalisateurs à la vision totalement différente ont travaillé sur la série : Marc Munden pour les trois premiers épisodes, et vous, Philippa pour les trois derniers. Emily et Paddy, vous êtes d’ailleurs les seuls acteurs à participer aux deux parties. Comment vous êtes-vous adaptés au travail et à la réalisation de chacun ?

    Paddy Considine : Quand un acteur joue sur une série lambda, il doit souvent travailler avec des réalisateurs différents pour chaque épisode. C'était en définitive très agréable d'avoir deux réalisateurs qui apportaient chacun leur patte et leur univers à la série. J'aime établir une relation avec les réalisateurs avec lesquels je travaille, chose qui n’est pas forcément possible dans une série où chaque épisode est réalisé par quelqu’un de différent. C’était donc très agréable de travailler avec eux.

    Emily Watson : La première partie de la série reposait surtout sur la relation entre Marc Munden et Jude Law, tandis que la deuxième reposait sur Naomie et Philippa. Les deux parties étaient donc complètement différentes l’une de l’autre. L’arrivée de Naomie et Philippa a d’ailleurs apporté un nouveau souffle sur le plateau, avec une atmosphère totalement différente.

    Et vous, Philippa, comment avez-vous vécu le fait qu'il y ait deux points de vue différents pour la série ?

    Philippa Lowthorpe : J'ai trouvé ça très excitant. En règle générale, quand on fait une série, on a envie que les autres réalisateurs fassent la même chose que nous. Pour The Third Day, c’était différent parce que nous avons deux trilogies séparées. C'était donc très agréable de travailler dessus parce que nous pouvions chacun faire ce que nous voulions. Nous avions même deux acteurs différents. En définitive, la seule chose qui nous reliait, c’était l’île.

    Naomie, vous n'avez pas beaucoup de séries à votre actif, la dernière remontant à plus de 10 ans. Pourquoi avoir choisi de délaisser le cinéma pour participer à The Third Day ?

    Naomie Harris : C'est vrai que ça faisait longtemps que je n'avais pas travaillé sur une série et la raison est très simple. On m’a souvent proposé des rôles à la télévision mais il fallait que je signe pour 7 ans et je n’avais pas envie de m’engager pour aussi longtemps. Ce que j'aime dans le fait d'être une actrice, c'est d’avoir la possibilité de me plonger dans un monde et de jouer un personnage pendant 3 ou 4 mois avant d'enchaîner avec un autre projet totalement différent. Puisque The Third Day était une mini-série, je ne m’engageais que pour quelques mois, le temps de tourner les 3 épisodes. Si j'avais plus de rôle comme celui-ci, je ferais plus de télévision c'est certain.

    Pour The Third Day, vous avez dû travailler avec Nico Parker et Charlotte Gairdner-Mihell, deux jeunes actrices qui jouent les filles d’Helen. Comment cela s’est-il passé?

    Philippa Lowthorpe : C'était très intéressant de travailler avec des actrices débutantes. Lors des castings, j’ai vu de nombreuses jeunes filles, mais je cherchais surtout deux enfants qui auraient une bonne alchimie et s’entendraient comme des soeurs. Nico et Charlotte ont tout de suite eu une super relation. Elles ont aussi toutes les deux peu d’expérience dans le domaine, ce qui faisait qu’elles jouent de manière très naturelle. C'est d’ailleurs ce que j'ai aimé chez elles. Naomie a aussi tout de suite eu une très bonne relation avec elles, ce qui était très important. 

    Naomie Harris : C’était très sympa de travailler avec elles surtout Charlotte. Nico est une actrice expérimentée, tandis que Charlotte était vraiment un électron libre qui n'avait jamais joué avant. Je me suis dit que ça allait être un désastre, mais je suis heureuse de dire que j'avais complètement tort et que Philippa a eu une très bonne idée de la choisir. Charlotte était très imprévisible et authentique, ce qui faisait que je devais toujours être prête dès qu’elle faisait la moindre improvisation. J’avais vraiment l’impression d’être une mère (rires).

    The Third Day - saison 1 Bande-annonce (2) VOST

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top