Notez des films
Mon AlloCiné
    Nomadland au Festival Lumière : on a vu le favori des Oscars 2021
    Par Clément Cusseau — 14 oct. 2020 à 10:42
    FBwhatsapp facebook Tweet

    "Nomadland", nouvelle réalisation de Chloé Zhao ("The Rider") était projeté hier soir en avant-première au Festival Lumière. Après le Lion d’or à Venise, le film porté par Frances McDormand va-t-il triompher aux prochains Oscars ?

    Searchlight Pictures

    Comme chaque année, la saison des cérémonies de remise de prix cinématographiques débute en octobre, une épopée de plusieurs mois parachevée au printemps suivant par la cérémonie des Oscars. Depuis son triomphe à la Mostra de Venise en septembre dernier, Nomadland, troisième réalisation de la cinéaste Chloé Zhao, figure parmi les grands favoris pour la prochaine édition des Oscars. Proposé hier soir en avant-première au Festival Lumière, le long métrage a-t-il séduit le public lyonnais ?

    Tiré du livre Nomadland: Surviving America in the Twenty-First Century de Jessica Bruder, Nomadland suit l'exode entreprise par une sexagénaire américaine, la crise économique ayant entraîné la disparition de la ville où elle réside. Réduite à habiter dans un camping-car, elle entreprend un voyage spirituel à travers l’ouest américain, alors que le passé de cette dernière nous est peu à peu dévoilé.

    Depuis son triomphe à Venise, Nomadland figure donc en toute logique dans les pronostics des bookmakers. Ces trois dernières années, les lauréats du Lion d’or (La Forme de l’eauRoma et Joker) ont d'ailleurs tous été nommés à l’Oscar du Meilleur film, et ont figuré sans exception au palmarès des Academy Awards dans les catégories majeures (Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleur acteur…).

    Nomadland
    Nomadland
    De Chloé Zhao
    Avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May, Charlene Swankie, Bob Wells
    Sortie le 24 février 2021

    Après The Rider, portrait poignant d’une ancienne gloire du rodéo, Chloé Zhao confirme avec Nomadland son talent pour magnifier les paysages sauvages américains grâce notamment à l’époustouflante photographie signée Joshua James Richards, des images sublimes parfaitement accompagnées par la musique du compositeur italien Ludovico Einaudi (Intouchables). Ode à la liberté, mais également aux premiers pèlerins américains, Nomadland est un film résolument tourné vers le passé bien qu’il se déroule à notre époque.

    Il serait bien évidemment impossible de ne pas mentionner la performance de Frances McDormand, que l’on voit déjà décrocher son troisième Oscar, après ses récompenses pour Fargo et 3 Billboards. Saisissante de justesse dans ce rôle difficile, l’actrice confirme sa capacité à pouvoir se fondre dans n’importe quel rôle ; cette dernière n’a d’ailleurs pas hésité à se préparer en amont du tournage en travaillant notamment dans un entrepôt Amazon ou en dormant dans un van entourée d’objets personnels pour mieux se fondre dans la peau du personnage.

    Projeté en "avant-première mondiale lyonnaise" pour reprendre les termes du directeur de l’Institut Lumière Thierry Frémaux, Nomadland a enchanté le public présent à la projection, récoltant un tonnerre d’applaudissements lors de son générique de fin mais également des messages dithyrambiques et unanimes sur les réseaux sociaux. De quoi rassurer les équipes de la compagnie Disney France venues à Lyon pour prendre la température (le film est produit via la filiale Searchlight Pictures).

    Nomadland sera à découvrir dans les salles de cinéma françaises le 30 décembre prochain.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top