Notez des films
Mon AlloCiné
    Avant Peninsula et Dernier Train pour Busan, découvrez Seoul Station, le 1er film de cette trilogie de zombies
    Par Emilie Schneider — 24 oct. 2020 à 13:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    En salles depuis mercredi, "Peninsula" est la suite de "Dernier Train pour Busan". Mais connaissez-vous le film d'animation "Seoul Station", premier opus de la trilogie ?

    Fort du succès de Dernier Train pour Busan en 2016, le réalisateur coréen Sang-Ho Yeon revient quatre ans plus tard avec un nouveau film de zombies, Peninsula. Cette fois, fini le huis-clos et bienvenue dans un monde post-apocalyptique en ruines. On suit cette fois un groupe de soldats qui découvre que des survivants non contaminés se sont regroupés dans une bande bien plus dangereuse que les zombies…

    « J’ai voulu imaginer à quoi ressemblerait la Corée après Dernier train pour Busan et quels genres de situations pourraient en découler. Je pensais qu’il y avait suffisamment d’histoires différentes à raconter afin d’élargir l’univers du film » explique le cinéaste. Si Dernier Train pour Busan n’est plus à présenter, sa préquelle, Seoul Station, reste méconnue du grand public. Et pour cause : elle n’est jamais sortie au cinéma en France. Ainsi, Peninsula ne forme pas avec Dernier Train pour Busan un diptyque mais est en réalité le dernier volet d’une trilogie consacrée aux zombies.

    Droits réservés

    Produit la même année que Dernier Train pour Busan, Seoul Station est un film d’animation qui s’intéresse à trois destins : ceux d’une jeune fille en fugue devenue prostituée, de son père, un homme âpre qui part à sa recherche, et de son petit ami, un loser sans scrupule. Parallèlement à leur errance dans Séoul, des zombies envahissent la ville. Dans la lignée de The King of Pigs et The Fake, les deux précédents longs-métrages de Sang-Ho Yeon, eux aussi animés, Seoul Station s’avère être un film poisseux et sombre, moins ludique et spectaculaire que Dernier Train pour Busan. Fortement marqué par son contexte social, le film met en scène des personnages de laissés-pour-compte et de marginaux oubliés par la société coréenne.

    À l’instar de Peninsula, Seoul Station se déroule au cours d’une épidémie de zombies mais suit des personnages différents de ceux de Dernier Train pour Busan. Chaque volet peut ainsi se suffire à lui-même. Si les trois premières réalisations de Sang-Ho Yeon sont longtemps restées confidentielles, la sortie de Peninsula est l’occasion de leur donner un coup de projecteur : The Fake est disponible en DVD chez Spectrum Films et Seoul Station est visible en bonus sur le Blu-ray de Dernier Train pour Busan. Quant à The King Of Pigs, il bénéficiera d’une sortie en salles le 4 novembre prochain.

    Seoul Station
    Seoul Station
    Sortie le 17 décembre 2016 | 1h 32min
    De Sang-Ho Yeon
    Spectateurs
    2,9
    louer ou acheter

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top