Mon AlloCiné
    Le Monde de Dory sur 6ter : le réalisateur ne voulait pas d'une suite à Nemo
    Par Laëtitia Forhan — 30 déc. 2020 à 18:00

    Le Monde de Dory est diffusé ce soir sur 6ter. Cette suite du Monde de Nemo - sortie en salles en 2016 - se déroule un an après les événements du premier film. Mais saviez-vous que le réalisateur Andrew Stanton ne voulait pas faire de suite à Nemo ?

    Sorti dans nos salles obscures en juin 2016, soit 13 ans après Le Monde de NemoLe Monde de Dory se déroule pourtant 1 an après les événements du premier opus. Toujours réalisé par Andrew Stanton - qui est ici épaulé par Angus MacLane - le long-métrage a totalisé plus d'1 milliard de dollars au box-office international (940 millions pour Le Monde de Nemo) et 3,4 millions de spectateurs en France (contre 9,4 millions pour Nemo). Dans ce film, Dory, le poisson chirurgien bleu amnésique, retrouve ses amis Nemo et Marin. Tous trois se lancent à la recherche du passé de Dory. Un film drôle et touchant qui permet d'en savoir plus sur cet attendrissant personnage.

    Le Monde de Dory
    Le Monde de Dory
    Sortie le 22 juin 2016 | 1h 37min
    De Andrew Stanton, Angus MacLane
    Presse
    3,5
    Spectateurs
    4,0
    Voir sur Disney+

     
    Pourtant, malgré le succès du Monde de Nemo, le réalisateur n'avait pas prévu de faire une suite à son film d'animation. Dans une interview accordée à Entertainment Weekly en 2003, ce dernier affirme d'ailleurs ne pas aimer les suites "à moins que l'histoire ne l'exige". En 2012, après les premières rumeurs annonçant un second volet au Monde de Nemo, Stanton se fendait même d'un tweet pour réfuter la mise en chantier d'une suite. Le 17 juillet 2012, le réalisateur tweetait donc :" N’avez-vous rien appris de Chicken Little ? Que tout le monde se calme. Ne croyez pas tout ce que vous lisez, il n’y a rien à voir pour le moment" suivi du hashtag "skyisnotfalling" (en référence à Chicken Little toujours).


    Pourtant, lors de son travail sur le passage à la 3D de Nemo - (qui a retrouvé le chemin des salles de cinéma le 9 janvier 2013), le metteur en scène a changé son fusil d'épaule. Lors de notre rencontre avec Andrew Stanton pour la promotion du Monde de Dory, celui-ci nous confiait : "Je suis sûr qu’on peut trouver plein d’articles sur Internet où je dis qu’il n’y aura jamais de suite au Monde de Nemo, que le film tient tout seul. Et c’est ce que je pensais vraiment. Puis nous avons fait WALL-E et John Carter, et en 2011 on nous a demandé de revoir Le Monde de Nemo en 3D. Je n’avais pas revu le film depuis 7 ans, j’avais complètement oublié ce que ça faisait de le voir sur grand écran. Je me suis vraiment laissé prendre par le film, et je me suis inquiété pour Dory. Je me suis dit qu’elle pouvait oublier Marin et Nemo puis les reconnaître grâce à sa mémoire émotionnelle. Et au fil de son aventure, elle se demande toujours d’où elle vient car l'amour qu'elle porte à ses parents est toujours enfoui en elle. J’ai eu le sentiment d’avoir laissé une porte ouverte. Ça ne m’a pas quitté, je n’arrêtais pas d’y penser. Et ce n’est que pour ces problèmes avec Dory que je m’y suis remis."

    Pixar Animation Studios


    Le cinéaste a donc creusé l'histoire de ce personnage afin de montrer ce que le poisson chirurgien avait traversé dans son passé. Stanton explique que ce personnage - vu par le public comme jovial et drôle - a plus de profondeur qu'il n'y paraît : "J’ai pris conscience que si j’avais en tête toute son histoire passée, ce n’était pas le cas pour tout le monde, et surtout pas pour les spectateurs. Les gens sont sortis des salles de cinéma avec un souvenir amusé et attendri du personnage, mais moi j’ai toujours vu cette apparente légèreté comme un masque. J’ai réalisé que nous devions raconter au public son histoire à elle, combler ces lacunes sur ce qui lui est arrivé depuis l’enfance".

    Une structure imaginée pour "Le Monde de Nemo"


    Andrew Stanton et son co-réalisateur Angus MacLane ont choisi de raconter l'histoire de Dory par le biais de petits flashbacks. Cette structure était une idée conçue à l'origine pour Le Monde de Nemo. Stanton avait en effet prévu de révéler la perte de la famille de Marlin par des flashbacks progressifs qui seraient déclenchés par les événements qu'il vivrait dans le présent. Mais l'idée n'a pas abouti, notamment parce qu'il était difficile d'apprécier complètement ce personnage de père rigide et sévère au début du film. Le récit du Monde de Nemo a donc été modifié pour montrer la tragédie de Marlin au tout début, et les flashbacks ont été abandonnés. Mais l'idée est restée dans un coin de la tête du réalisateur qui a repris cette structure pour raconter la grande histoire de Dory.

    Pixar Animation Studios

    A la sortie du Monde de Dory, le site Moviefone a demandé à Andrew Stanton si un troisième volet était envisagé, ce dernier a répondu : "J'ai vraiment l'impression que ce film était la pièce manquante, émotionnellement, au premier volet. Maintenant, j'ai arrêté de dire "jamais" parce que nous avons élargi l'univers et il y a beaucoup de nouveaux personnages qui sont présentés dans le Monde de Dory. Encore une fois, je ne serais pas étonné de voir ce monde continuer à s'agrandir comme c'est le cas avec la saga Toy Story. Donc j'ai appris à dire simplement, qu'à ma connaissance, c'est terminé. Mais on verra bien avec le temps..." Stanton laisse donc la porte entrebâillée pour une suite...

    "Aviez-vous remarqué ?" Le Monde de Dory

     

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Le Monde de Dory : 14 détails cachés dans le film Pixar
    • Le Monde de Dory : rencontre avec les réalisateurs Andrew Stanton et Lindsey Collins
    Commentaires
    • Splendiiiiide
      Evidement qu'il y a eu cette suite mais c'est une exception. Combien de suite avant et combien après le rachat ? La logique Disney de faire fructifier des licences est entrée dans la danse, avec également la volonté d'augmenter la cadence des sorties des films.
    • Splendiiiiide
      Je n'oublierai jamais qu'avant le rachat par Disney, Lasseter expliquait que Pixar n'avait pas vocation à faire des suites mais que le studio explorait à chaque film un nouvel univers. Depuis le rachat les suites, souvent dispensables, se sont enchainées. Les films originaux eux sont devenus de moins en moins bons...
    • Splendiiiiide
      3 films médiocres, à des années lumières des Indestructibles, Wall-e ou encore Ratatouille :)
    • remuslupin33
      A mon humble avis, de loin l'un des moins bons Pixar.A des encablures des pépites que sont Là-haut, Coco, Vice Versa, les 4 Toy Story et plus récemment le fantastique Soul.
    Voir les commentaires
    Back to Top