Mon AlloCiné
    6 X Confiné.e.s sur CANAL+ : c’est quoi cette série d’anthologie avec Ludivine Sagnier, Vincent Cassel, Gilbert Melki…?
    15 mars 2021 à 18:15
    Mathilde Fontaine
    Mathilde Fontaine
    -Rédactrice brand content ciné-séries
    Celle qui est fan de Friends et pourrait bosser chez Dunder Mifflin. Ne loupe jamais une séance ciné, rêve de vivre dans un film de Sautet, de faire une choré avec les fréros Vega (ceux de Tarantino) et d'aller à une Boum avec Vic ! ("Et là, normalement, il me faut une citation latine...")

    Ce 15 mars, Vincent Cassel, Félix Moati, Laura Felpin, Ludivine Sagnier, Gilbert Melki, William Lebghil et d’autres vous attendent sur CANAL+ dans 6 X Confiné.e.s. Focus sur cette Création Décalée qui dévoile 6 facettes du premier confinement.

    Retrouvez 6 X Confiné.e.s en version intégrale (120 minutes) le 15 mars, à 21h sur CANAL+. Et disponible sur myCANAL en 6 épisodes de 20 minutes.

    DE QUOI ÇA PARLE ?

    Que se passe-t-il à l'intérieur quand il ne se passe rien dehors ? Dans les appartements, dans les maisons, dans les têtes ? Qu'est-ce qui émerge lorsqu'on est coincé durant des semaines en coloc avec sa famille, des presque inconnus ou en couple sans échappatoire ? 6 histoires qui ont en commun de se dérouler durant le premier confinement et qui explorent dans des registres différents la façon dont le meilleur (parfois) et le pire (très souvent) s'expriment dans cette situation inédite.

    6 x confin.é.e.s
    6 x confin.é.e.s
    Sortie le 15 mars 2021 | 20min
    Série : 6 x confin.é.e.s
    Avec Alexis Manenti, Gilbert Melki, Nathalie Becue, Marie Bunel, Vincent Cassel
    Spectateurs
    2,1
    Voir via MyCanal

    LA PREMIÈRE SÉRIE FRANÇAISE SUR LE CONFINEMENT

    C’est la première surprise de l’année, et elle est signée CANAL+ ! Fort des succès de Calls, TétardNarvalo ou encore Neuf meufs, le label Création Décalée poursuit sur sa lancée et lève le voile sur 6 X Confiné.e.s, ce 15 mars sur CANAL+ et sur myCANAL. Six réalisateurs, douze mains, un confinement et un défilé de talents : c’est le point de départ de ce projet inédit et singulier, tourné entre les deux confinements de 2020. A découvrir de plusieurs façons, soit comme une série d’anthologie en six épisodes de 20 minutes, ou à la manière d’un film à sketchs de 120 minutes, ces courts-métrages se distinguent chacun par leur histoire et leur casting. Chacun de ces huis clos aborde pourtant la même thématique : la situation dans laquelle le premier confinement de mars 2020 a pu nous plonger, et son impact sur nos vies.

    Canal +

    Intitulé “Scorpex”, le premier segment de 6 X Confiné.e.s est signé So Me, graphiste du label de musique Ed Banger et réalisateur de nombreux clips de Justice. Il braque les projecteurs sur un Vincent Cassel dans la peau d’un DJ plein d’ego mais en pleine crise de la quarantaine, et qui convie chez lui son jeune ghostwriter Félix (Manuel Dupont) accompagné de sa petite amie Olympia (Mara Taquin), loin d’avoir la langue dans sa poche...
    Dans “L’Art de vivre”, Antoine de Bary pousse les portes d’une grande maison de campagne dans laquelle une mère (Marie Bunel) et ses deux enfants (Félix Moati et Marie Ménéguz) ne vont pas avoir d’autre choix que d’accueillir un inconnu (Gilbert Melki) qui vient de tomber en panne et s’est incrusté dans le jardin...

    “L’Amour du game”, réalisé par Pierre Maillard, dépeint de son côté l’histoire d’un couple (Laura Felpin et William Lebghil) qui squatte un immense appartement pour le confinement, mais va devoir mettre de côté jeux vidéo, immaturité et puérilité pour affronter l’immense changement de vie qui l’attend.
    Devant la caméra d’Alice MoitiéLudivine Sagnier est l’héroïne de “Jusqu'à Saint-Molard”. Elle y incarne une Parisienne de retour dans campagne natale chez sa famille modeste, et sur le point d’apprendre qu’elle a été victime d’un traumatisme dont elle ne se souvient absolument pas.

    “Le Casse du Siècle”, de Saïd Belktibia, met quant à lui en avant une bande de voleurs (Jérémy Ferrari, Alexis Manenti…) au “chômage technique” depuis la crise sanitaire. Leur idée pour s’en sortir ? Voler les dents en or des habitants d’une cité !
    Enfin, à travers “Gina”, Marina Rollman s'intéresse à la manière dont le confinement a pu être vécu par les personnes du troisième âge. On découvre donc une riche soixantenaire campée par Isabelle Tanakil et qui veut tromper la solitude en compagnie de son jeune infirmier Sandro (Alexandre Kominek), mais pas que !

    Drôle, émouvant, étonnant, décalé, et singulier de bout en bout, 6 X Confiné.e.s déploie six facettes de cette période si particulière et que personne n’a vécu de la même manière… La preuve sur CANAL+ et myCANAL, dès ce 15 mars 2021 !

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top