Mon compte
    11 fameuses affaires de plagiat qui ont empoisonné le cinéma
    6 juin 2021 à 08:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, il délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    A Hollywood (mais pas que !), il arrive régulièrement que certains s'inspirent un peu trop des idées de leurs voisins... Les affaires de plagiats défraient ainsi régulièrement la chronique. Petit tour d'horizon de quelques affaires marquantes.

    Twentieth Century Fox

    James Cameron Vs Erik Ryder, Gerald Morawski et Bryant Moore

    En décembre 2011, un certain Gerald Morawski portait plainte contre James Cameron pour rupture de contrat et fraude. Ce dernier avait rencontré le cinéaste en 1991, et lui avait vendu quatre Artworks, ainsi que le pitch d'un potentiel film, baptisé Guardians of Eden, dans lequel une société minière sans vergogne exploitait une planète pour son profit, finissant par susciter la colère d'une tribu vivant en harmonie avec la forêt. Morawski prétendait qu'il avait signé un accord lui garantissant la reprise de son idée. En février 2013, un juge a sifflé la fin de la récréation dans un jugement de 33 pages, déboutant le plaignant, devant "les preuves incontestables que Cameron a créé indépendamment Avatar et n'a pas rompu d'accord".

    Deux ans après la sortie d'Avatar, un certain Erik Ryder portait plainte en janvier 2013 contre James Cameron et la société Lightstorm Entertainment, estimant que le film de 2009 était basé sur une histoire qu'il avait lui-même écrite, intitulée "K.R.Z. 2068", qui se présentait comme un film épique en 3D sur le thème de l'environnement, abordant la colonisation d'une corporation et la spoliation d'une nature foisonnante.

    En octobre de la même année, un juge de Los Angeles a finalement rejeté cette plainte, prouvant donc que l'oeuvre de Cameron était originale. Si la justice reconnaissait des ressemblances, elle considérait qu'elles n'étaient pas suffisamment importantes pour être considérées comme un plagiat. "Il n'y a pas de preuves que James Cameron n'a pas créé Avatar en 1996", a expliqué la juge. Le cinéaste fit quant à lui cette déclaration : "malheureusement, comme souvent lorsqu'un film a du succès, il y a toujours des personnes qui essaient de devenir riches rapidement en proclamant que leurs idées ont été volées et utilisées. Je remercie la Cour d'avoir estimé que ces réclamations n'avaient aucun mérite".

    Le cinéaste fut également traîné en justice par un certain Bryant Moore, qui estimait s'être fait voler son script ainsi que des Artworks pour la création du film. Un juge du Maryland a rendu sa décision en janvier 2014. Comme précédemment, Cameron déclara être consterné par "toute cette petite industrie florissante de plaignants cherchant à faire fortune en déclarant que leurs idées étaient à la base d'Avatar, alors que il portait ce projet en lui depuis des décennies".

    Bref : Cameron 3, plaignants  : 0. Bravo James !

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Maxumbrella
      ah d'accord je ne savais pas tout ça, merci
    • Gcm B.
      C'est Claude Zidi qui a volé le scénario de la Totale. C'est un type qui l'avait écrit et tenté sa chance dans les 80 de le vendre, personne n'en avait voulu à l'époque. Presque 10 ans après, ce type s'installe devant sa tv pour regarder une comédie française sur TF1 et voit....son film/scénario. Il retourne à Paris pour faire valoir ses droits, on lui rit au nez, sauf qu'une boîte de prod avait gardé son scénario de l'époque. Résultat procès, il gagne, Zidi et sa prod doivent payer un max (succès du film, plus vente des droit de remake et bien sûr amende et préjudices), les ricains qui devaient en tourner un suite se retourne également contre Zidi et c'est la fin pour lui (résumé rapide)
    • Maxumbrella
      quel vol de Zidi pour la totale/True lie ? True lies est un remake de La totale
    • tueurnain
      Oui, mais je doute que ce soit ironique chez Allociné, leur niveau culturel étant tellement bas....
    • Madolic
      C'est ironique quand ils disent un certain C'est comme, par ex (ce qui me vient en 1er à l'esprit dsl), quand tu fais un expo sur Hollande et que tu dis qu'il s'entoure d'un certain MacronC'est ironique vu que tous le monde le connait.
    • tueurnain
      Dans ce cas précis, je trouve que Carpenter est un peu gonflé, lui qui à beaucoup copié d'autres oeuvre (comme rio bravo ou la nuit des morts vivants pour son film assault)...
    • tueurnain
      Pourquoi parler du concept de l'ironie?J'ai pas saisit....C'est comme dire que Batman a été déssiné par un certain Bob Kane, ou voyage au centre de la terre écrit par un certain Jules Vernes, ou encore le film le voyage dans la lune par un certain georges mélies...C'est pas parce que Allociné ne connait pas ses classiques qu'il faut parler d'ironie...Ou alors je n'ai pas compris le sens de ta phrase...
    • barjavel2
      J'ai bien fait de lire les commentaires avant de poster le mien. Il commençait par : un certain A.E. Van Vogt ?? Tout simplement un des plus grand et meilleurs auteurs de SF du siècle dernier... Là, pour le coup, c'est sûr, je tombais en plein plagiat et j'aurais dû m'endetter sur plusieurs générations...
    • Laurent S.
      Bah oui, il faut reconnaitre qu'il est très difficile de faire 100 % original quand ça touche à des genre bien précis : science-fiction, policier, film d'horreur ou même les séries de toubibs qui pullulent à présent et qui se ressemblent invariablement toutes. C'est un peu la même chose au final en musique où les progressions d'accords et les gammes ne sont pas non plus disponibles en nombre illimitées : il n'y a rien de plus ressemblant à un blues qu'un autre morceau de blues.
    • ManoCornuta
      11 fameuses affaires... les 1 et 11 me semblent un peu dispensables en l'espèce...
    • Gcm B.
      Les idées ne se protègent pas et c'est tant mieux car sinon on ne pourrait plus rien faire (l'idée c'est le pitch du film en quelques phrases. Genre, une histoire d'amour impossible entre deux êtres de deux clans différents est rivaux, c'est l'idée de entre autre Roméo et Juliette, West side Story, une partie de Avatar, Pocahontas....bref). Sinon y a le vol de Zidi pour La totale/true lies, assez drôle comme histoire.Bizarre de ne pas lire d'histoire sur ce photocopieur qu'est Luc Besson
    • Lccf
      Bon alors si c'est le même, je n'ai rien dit, c'est légitime ...
    • Renaud Adjovi
      Et Sophia Stewart???🤔😑
    • Blasi B
      pour le roi lion, il me semblait qu'ils avaient surtout adapter en version animale le Hamlet de Shakespeare... plus ou moins. Et pour avoir lue le synopsis du roi léo (j'ai d'ailleurs toujours penser que c'était le roi Léo qui était une version cheapos du roi lion quand j'étais gosse...) bah il y a vraiment très peu de similitude....pour Nemo bah c'est un poisson clown en dessin animé quoi... ça aura pas 14000 tronche différentes...pour Atlantide, la série japonaise s'inspire déjà elle même de jules verne... mais je ne connais pas cette série donc ne peut pas parler des similitudes...pour avatar... en même temps le scénario n'est pas le plus original du monde, donc ça ne m'étonne pas que sur la planète 3 mecs ait eu la même idée... a savoir une grosse corporation qui pille une planète... et les natif qui ce rebelle...pour iron man 3... il tapais déjà cette pose dans l'intro du deux... comme dirait deadpool, c'est un atterrissage super héroïque ... ils ont de la chance que disney n'ai pas voulue jouer aux c** en portant plainte pour plagiat du costume d'iron man ^^en tout cas super intéressant.
    • Hunnam29
      Le truc aussi avec Hans Zimmer, c'est qu'il enchaine tellement de projets, que ça finit par se ressembler. On parle de patte Hans Zimmer, moi j'y vois selon les films de la réutilisation de mélodie plutôt. C'est aussi et surtout qu'Hans Zimmer à une gamme préférée (Ré mineur). J'ai vu sa masterclass de création musicale, il écrit vraiment 90% du temps dans cette gamme. Entre le fait d'être parfois derrière la musique de 4 films sur année, et le fait d'avoir une tonalité préférée, ça revient vachement les thèmes.Pour moi sa meilleure BO reste et restera celle de The Thin Red Line. C'est une BO beaucoup plus intimiste que toutes les autres, il n'y a pas de thème hollywoodiens avec des grande envolées de violons et tout. Et surtout elle se mélange parfaitement aux chants malésiens. Puis celle d'Interstellar, beaucoup plus intimiste que le reste également.
    • Madolic
      écrite par un certain A.E. Van VogtUn certain??? Juste un des plus grand auteurs de SF de l'entre deux guerre et un des plus influent sur le genre...Le concept de l'ironie sinon ...EN revanche, tu n'as certainement pas tort concernant Disney.
    • Zabieru
      C'est une pratique rare mais en effet, ça existe. Le compositeur Wladimir Cosma en a fait de même, il a réutilisé la même musique dans au moins 3 films : Banzaï, Les Sous-Doués en Vacances, et Astérix & la surprise de César.En revanche, niveau plagiat de musique, on peut parler des Visiteurs et Robin des Bois, prince des voleurs, qui contiennent une musique très similaire.
    • tueurnain
      écrite par un certain A.E. Van VogtUn certain??? Juste un des plus grand auteurs de SF de l'entre deux guerre et un des plus influent sur le genre...A noter enfin, et c'est important, que Disney n'a jamais été condamné pour copie, plagiat ou contrefaçon.C'est surtout que personne n'a les moyens financiers de tenir des années de procédures juridique face à disney...Qui de toute façon préferat toujours payer que risquer un procès quand ils savent être en tort...Sinon, Le prix du danger VS running man...
    • -Nomade-
      Bah... oui et non : si le gars a d'abord sorti sa série sur le poisson clown, et que Disney est arrivé après avec ses gros sabots, en reprenant l'idée et le concept de design, c'est... limite, quoi.Comme dit juste en-dessous, je pense que ça s'est joué sur une bataille de date de copyright.
    • Auvoren
      Concernant Nemo, puisque ce sont juste deux représentation d'un poisson clown, normal que ça soit ressemblant, non ? ^^
    Voir les commentaires
    Back to Top