Mon compte
    Panic sur Prime Video : que vaut cette palpitante série sur un jeu mortel pour ados ?
    28 mai 2021 à 08:45
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    Disponible ce 28 mai sur Prime Video, Panic est l’adaptation d’un roman pour ados à succès de Lauren Oliver. Cette série palpitante vaut-elle le coup d’œil ?

    DE QUOI ÇA PARLE ?

    Dans un petit village de campagne éloigné de tout, chaque année les plus âgés risquent leur vie dans un jeu illégal qui peut leur faire gagner beaucoup, beaucoup d'argent, et leur permettre de partir. Des juges anonymes lancent une série de défis aux compétiteurs qui les confrontent à leurs plus grandes peurs. Ils sont 47 au départ de la course, il n'en restera plus qu'un à la fin...

    Panic est disponible en intégralité sur Amazon Prime Video. Épisodes vus : 5/10.

    Panic
    Panic
    Sortie : 28 mai 2021 | 60 min
    Série : Panic
    Avec Olivia Scott Welch, Mike Faist, Jessica Sula, Ray Nicholson, Enrique Murciano
    Presse
    2,4
    Spectateurs
    3,2
    Voir sur Prime Video
    C’EST AVEC QUI ?

    À l’affiche de cette série pour ados, on retrouve de jeunes talents prometteurs tels que l’héroïne Olivia Welch, qui avait un petit rôle dans la mini-série Unbelievable et qui crèvera également l’écran cette année dans la nouvelle saga d’horreur Fear Street, mais aussi Mike Faist, que l’on retrouvera dans West Side Story, le nouveau film de Steven Spielberg.

    Le reste de la distribution comprend des acteurs plus chevronnés comme Jessica Sula (Skins, Split), Enrique Murciano (FBI : Portés disparus, Bloodline), Camron Jones (American Nightmare, Shameless), Jordan Elsass (Little Fires Everywhere), Bryce Cass (13 Reasons Why) et Ray Nicholson, le plus jeune fils de Jack Nicholson, qui est actuellement à l’affiche au cinéma dans Promising Young Woman.

    ÇA VAUT LE COUP D’OEIL ?

    Après la réussie The Wilds, Amazon dégaine Panic, sa nouvelle série pour jeunes adultes, aussi sombre et passionnante dans un décor bien différent. L’écrivaine Lauren Oliver adapte son propre best-seller du même nom, assurant ainsi une certaine fidélité dans la retranscription de son récit sur le petit écran.

    Chaque été, les lycéens fraîchement diplômés de Cap, une petite ville paumée du Texas, se lancent dans une dangereuse compétition pour avoir la chance de changer de vie et d’avoir un futur meilleur. Pour remporter le concours, les étudiants vont devoir participer à une série de challenges qui jouent avec leurs peurs. Une seule consigne s’impose : ne pas paniquer.

    Amazon Studios

    Rejetant d’abord cette compétition, Heather se voit pourtant dans l’obligation d’y participer quand elle découvre que sa mère junkie lui a volé toutes ses économies et donc tous ses espoirs de quitter la ville. Même si le concours a fait deux morts l’année précédente, les lycéens n’hésitent pas une seule seconde à se mettre en danger en pensant que le jeu en vaut terriblement la chandelle.

    À la fin, il n’en restera qu’un

    Panic construit son récit en mettant en scène une épreuve par épisode, un procédé malin afin d’assurer un suspense constant et grandissant au fur et à mesure de la série. Les challenges jouent avec les angoisses universelles, - la claustrophobie, le vertige, la peur de certaines espèces animales, etc. -, ce qui permet d’affecter assurément chacun des joueurs.

    Mais la série ne repose heureusement pas que sur son concept qui se révèle être parfait pour le format télé. Les moments de tension et de suspense interviennent également dans chacune des storylines des protagonistes principaux qui voient leurs secrets être révélés au grand jour à cause du jeu.

    Amazon Studios

    Chacun a ses raisons de participer à Panic et leurs histoires authentiques et assez tragiques rendent les personnages terriblement attachants, notamment grâce à la performance solide des acteurs. La série oscille entre les récits de coming of age bien écrits mais aussi le drame social qui égratigne le vernis de l'Amérique profonde tout en lorgnant du côté du thriller et parfois même du slasher.

    Une mise en scène sublime et soignée, un concept cruel et maîtrisé, des personnages avec une certaine épaisseur, une atmosphère glauque et terrifiante,…  les ingrédients efficaces de Panic sont les mêmes qui ont fait le sel des thrillers ados culte comme Souviens toi... l’été dernierHunger Games ou encore Battle Royale.

    Avec une écriture authentique des personnages, auxquels on peut facilement s’identifier, et une ambiance oppressante réaliste, Panic se rapproche même du premier classique de Stephen King, "Marche ou crève". Un appel à l’ordre qu’auraient pu lancer les organisateurs de Panic aux participants de cette compétition. Oserez-vous y prendre part ?

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top