Mon compte
    Histoire de Lisey sur Apple TV+ : que vaut la série horrifique de Stephen King avec Julianne Moore ?
    4 juin 2021 à 09:00
    Thomas Desroches
    Thomas Desroches
    -Journaliste cinéma et séries
    Les yeux rivés sur l’écran et la tête dans les magazines, Thomas Desroches se nourrit de films en tout genre dès son plus jeune âge. Il aime le cinéma engagé et extrême, les documentaires, l'œuvre de Xavier Dolan et partage sa passion sur le podcast d'AlloCiné.

    Disponible sur Apple TV+, la mini-série "Histoire de Lisey" transpose le roman le plus intime de Stephen King à l'écran avec la vision unique du Chilien Pablo Larraín. Une série étrange et mélancolique brillamment portée par Julianne Moore.

    DE QUOI ÇA PARLE ? 

    Traumatisée par le décès de son époux, un auteur à succès, Lisey Landon tente de reconstruire sa vie. Deux ans après le drame, elle découvre des indices laissés par son mari. Un véritable jeu de piste s'engage pour la veuve qui va découvrir un monde parallèle dans lequel celui qu'elle aimait renfermait ses secrets les plus sombres. Devenue l'obsession d'un fan déséquilibré, Lisey va devoir surmonter son deuil, reconstruire un passé qu'elle avait occulté et venir en aide à l'une de ses sœurs, Amanda, piégée dans cette autre dimension.

    Histoire de Lisey, une série écrite par Stephen King et réalisée par Pablo Larraín.

    Disponible sur Apple TV+. Les deux premiers épisodes disponibles le 4 juin, puis un par semaine.

    Histoire de Lisey
    Histoire de Lisey
    Sortie : 4 juin 2021 | 55 min
    Série : Histoire de Lisey
    Avec Julianne Moore, Clive Owen, Jennifer Jason Leigh, Dane DeHaan, Joan Allen
    Presse
    3,1
    Spectateurs
    2,8
    Voir sur Apple TV+
     C'EST AVEC QUI ?

    Également productrice de la série, Julianne Moore incarne le rôle-titre, un personnage torturé qui tente de reconstruire le puzzle de son passé. Clive Owen joue, à ses côtés, son époux décédé, Scott Landon, un auteur connu pour ses romans fantastiques, calqué sur Stephen King lui-même. Julianne Moore et Clive Owen se sont déjà donnés la réplique dans Les Fils de l'homme d'Alfonso Cuarón, sorti en 2006. 

    Les deux sœurs de Lisey sont incarnées par la troublante Jennifer Jason Leigh, grande habituée des thrillers, et Joan Allen, déjà apparue dans Room. L'actrice est épatante sous les traits d'Amanda, une femme souffrant de dépression.

    Dans des rôles plus secondaires, Ron Cephas Jones, une des stars de la série This Is Us, interprète Dashiel, un homme mystérieux qui souhaite à tout prix s'emparer des écrits non publiés de Scott Landon. Dane DeHaan, révélé dans Chronicle et ancien Harry Osborn dans The Amazing Spider-Man 2, incarne le terrifiant Jim Dooley, un admirateur dangeureux et imprévisible. 

    ÇA VAUT LE COUP D'ŒIL ?

    Parmi les multiples adaptations des œuvres de Stephen King qui fleurissent sur les écrans, qu'ils soient petits ou grands, il est rare que l'auteur soit lui-même impliqué dans les projets. Histoire de Lisey est l'une des rares exceptions. Le roman éponyme, publié en 2006, est son ouvrage le plus intime et celui qu'il préfère. C'est pour cette raison que l'écrivain décide de scénariser les 8 épisodes de la mini-série.

    À la production, J.J. Abrams collabore de nouveau avec le Maître de l'horreur après 22.11.63 et Castle Rock. Ils font appel au cinéaste Pablo Larraín, réalisateur, entre autres, du biopic Jackie, pour apporter sa touche personnelle, une vision à la fois poétique et macabre.

    Les cicatrices de l'esprit

    Entre de très bonnes mains, la mini-série s'aventure avec brio dans les tréfonds de la mélancolie humaine. Histoire de Lisey mélange plusieurs genres - le drame, l'horreur et le fantastique - pour dessiner les portraits complexes de ses protagonistes qui partagent tous un point commun : leurs cicatrices.

    Il y a celles qui se voient, comme pour le personnage d'Amanda joué par Joan Allen qui se scarifie les bras, et celles qui sont invisibles à l'œil nu, comme pour l'écrivain Scott Landon et sa veuve Lisey. La série s'intéresse plus particulièrement au long travail de la guérison pour venir à bout du deuil, d'une maladie mentale ou d'un traumatisme lié à l'enfance.

    Doué pour construire des héros ou antihéros passionnants, Stephen King prouve une nouvelle fois son don pour mettre en lumière la part d'ombre qui sommeille en chaque individu. Mais son écriture, qui mélange monstruosité et humanité, n'aurait pas le même impact sans la puissante interprétation de Julianne Moore.

    L'actrice, Oscarisée en 2015 pour Still Alice, apparaît plus vulnérable que jamais et propose un rôle de composition des plus sombres. "Julianne Moore semble relever ce défi sans effort, mais c'est un rôle très difficile", souligne J.J. Abrams, interviewé par AlloCiné. Il en est de même pour Joan Allen qui tire là l'une de ses meilleures performances. Avec Jennifer Jason Leigh, elles forment un beau trio qui place le thème de la sororité au cœur de l'intrigue.

    Apple TV+
    Le monde parallèle, appelé Boo'ya Moon, dans "Histoire de Lisey".


    Aux commandes de ce voyage, Pablo Larraín sublime cette adaptation avec une mise en scène inventive, qui s'autorise des séquences visuelles époustouflantes tout en restant au service des personnages. "Non seulement sa vision est unique, mais il est surtout intéressé par les instants de vérité", précise Julianne Moore à AlloCiné.

    Pour s'épauler, le réalisateur s'entoure de Clark, grand nom de la musique électronique, qui signe une bande originale très réussie, et le célèbre chef opérateur franco-iranien Darius Khondji. Ce dernier offre un travail impressionnant sur les images et les couleurs de la série. D'une beauté cauchemardesque, les séquences se déroulant dans le monde parallèle sont particulièrement marquantes.

    Génie de la littérature, Stephen King n'a pas toujours fait preuve de la même flamboyance lorsqu'il s'agissait de transposer ses propres œuvres à l'écran. Le format sériel de Histoire de Lisey démontre que l'auteur est plus à l'aise lorsqu'il a à sa disposition plusieurs épisodes pour étirer le développement de son récit et de ses personnages. Si certains reprocheront quelques longueurs, d'autres tomberont sous le charme de ce monde angoissant et fascinant qui se distingue aisément des autres programmes du moment.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Might Guy
      ...Devenue l'obsession d'un fan désiquilibré, Lisey va devoir surmonter son deuil...Aah, les désiquilibrés. Ce sont bien les péres.
    • Blasi B
      j'en suis au tome 5 de sa saga de la tour sombre. J'adore définitivement le style de King, il arrive a me captiver et à me plonger dans son histoire comme peut d'auteur y arrive... et pourtant je lis beaucoup ! Un vrai talent de conteur (j'ai pas été aussi à fond dans une saga littéraire depuis la Saga Ender de Card)curieux de voir cette série avec Julianne Moore du coup...
    Voir les commentaires
    Back to Top