Mon compte
    Pose : pourquoi est-ce l'une des séries les plus importantes de ces dernières années ?
    7 juin 2021 à 18:00
    Thomas Desroches
    Thomas Desroches
    -Journaliste cinéma et séries
    Les yeux rivés sur l’écran et la tête dans les magazines, Thomas Desroches se nourrit de films en tout genre dès son plus jeune âge. Il aime le cinéma engagé et extrême, les documentaires, l'œuvre de Xavier Dolan et partage sa passion sur le podcast d'AlloCiné.

    La troisième et dernière saison de "Pose" touche à sa fin. Après 25 épisodes, la série sur l'univers de la ball culture laisse derrière elle une véritable empreinte dans le paysage télévisuel américain, premier signe d'une révolution.

    2021 FX Productions, LLC. All rights reserved.

    Pose, c'est fini. Le septième épisode de la saison 3, disponible dès ce lundi 7 juin 2021 sur CANAL+, signe la dernière étincelle d'un projet qui a su écrire une nouvelle page dans l'Histoire des séries. Encensé par la critique et plébiscité par le public, ce drame pop et engagé célèbre une communauté longtemps invisibilisée à l'écran. Au cours de ses trois années à l'antenne, le programme met en lumière un monde et des histoires méconnus du grand public. Il révèle surtout une poignée de talents, devenus aujourd'hui des stars dans une industrie qui ne leur a, pourtant, jamais fait de cadeau.

    Pose
    Pose
    Sortie : 3 juin 2018 | 52 min
    Série : Pose
    Avec MJ Rodriguez, Dominique Jackson, Indya Moore, Indya Moore, Billy Porter
    Spectateurs
    4,3
    Voir via MyCanal

    Juin 2018. La chaîne américaine FX diffuse le premier épisode. Imaginé par le scénariste Steven Canals et porté par les très influents Ryan Murphy et Brad Falchuk, le projet s'inspire du documentaire culte de Jennie Livingston, Paris Is Burning, sorti en 1991. Située dans les quartiers pauvres de New York, la série est une plongée dans l'univers des ballrooms, une sous-culture créée par la communauté LGBT afro-américaine dès les années soixante-dix. Dans des sous-sols et des hangars loués pour l'occasion, des centaines de personnes se réunissent sur la piste pour s'affronter à travers des compétitions mêlant danse, playback et costumes à thèmes.

    Un casting historique

    Dès ses débuts, Pose fait les gros titres. La raison ? La série réunit la plus importante distribution de talents transgenres à l'écran, une première à la télévision. Cinq des personnages principaux sont incarnés par des femmes transgenres et la production emploie, au total, pas moins de 140 personnes queer, devant et derrière la caméra. Pour beaucoup, il ne s'agit là que d'une affaire de chiffres ou de quotas. Pourtant, le programme permet, comme c'est peu souvent le cas, de créer une plateforme pour faire briller des voix et des destins longtemps oubliés.

    2019 FX Productions, LLC. All rights reserved.
    (de g. à d.) Ryan Jamaal Swain, Mj Rodriguez et Indya Moore dans la saison 2 de "Pose".

    La majorité des épisodes de la série sont écrits par des scénaristes concernées par la transidentité, à l'image de Janet Mock et Our Lady J. Ensemble, elles reprennent le contrôle d'une histoire qui, à Hollywood, est souvent passée dans d'autres mains - et pas toujours les plus bienveillantes. En puisant dans leurs propres expériences, elles composent des récits à l'émotion brute et authentique, se penchent sur des sujets difficiles, comme le combat acharné des personnes séropositives, le monde des travailleuses du sexe et la solitude des êtres marginalisés par la société. Néanmoins, elles n'oublient jamais d'offrir des impulsions de vie à leurs personnages, à travers des discours inspirants, où la force, le courage et l'amour d'une famille choisie priment sur le rejet.

    D'abord considérée comme une série de niche, Pose est parvenue à s’imposer dans un espace médiatique traditionnel, aux côtés, notamment, de succès plus grand public. C'est le cas lors des cérémonies de prix. Nommé aux Golden Globes et aux Emmy Awards dans la catégorie meilleure série dramatique, le programme reçoit les honneurs grâce à la performance de Billy Porter. En 2019, il remporte l'Emmy Award du meilleur acteur et devient, par la même occasion, le premier homme ouvertement homosexuel à gagner le prix.

    Dans la lumière

    "J'ai commencé dans cette industrie dans les années quatre-vingt. J'ai eu 50 ans la veille de ma victoire, souligne-t-il lors d'une conférence de presse à laquelle AlloCiné a pu assister en avril 2021. J'ai passé les 25 premières années de ma carrière à tenter d'entrer dans un moule très masculin imposé par cette société pour que je puisse trouver du travail. Pose, et plus particulièrement mon personnage de Pray Tell, m'ont appris à rêver à l'impossible." Cette popularité propulsée par le succès de la série, l'interprète l'utilise surtout pour diffuser des messages importants. Le 19 mai 2021, il choisit la Une du magazine The Hollywood Reporter pour dévoiler sa séropositivité, diagnostiquée 14 ans plus tôt. Un acte courageux et encore rare dans l'industrie.

    2019 FX Productions, LLC. All rights reserved.
    Billy Porter dans la peau du flamboyant Pray Tell.

    Ses partenaires de jeu sont également mises sur le devant de la scène, notamment Indya Moore qui devient, en 2019, la première personne transgenre à faire la couverture du magazine Elle. Le 11 août prochain, elle sera à l'affiche de Escape Game 2, un thriller produit par un gros studio, soit une nouvelle étape importante pour l'actrice. Mj Rodriguez, de son côté, jouera face à Maya Rudolph dans une série comique pour Apple TV+. Quant à Billy Porter, il prêtera ses traits à une fée pas comme les autres dans une version modernisée de Cendrillon avec Camila Cabello. En parallèle, il prépare également son premier long métrage, intitulé What If.

    L'incertitude du futur

    "Pose est l'une des choses dont je suis le plus fier dans ma vie", écrit Ryan Murphy sur son compte Instagram le 6 juin 2021. La trajectoire inattendue de la série donne espoir pour la création d'autres œuvres similaires dans le futur. Si les stars du programme préparent de beaux projets, la partie est pourtant loin d'être gagnée. Maintenant que Pose touche à sa fin, le plus dur est de continuer d'exister, de décrocher d'autres rôles, de garder sa place.

    Lors de l'avant-première de la saison 3, qui se tenait le 29 avril 2021 à New York, la scénariste et réalisatrice Janet Mock a profité de l'événement pour faire passer un message : "Fuck Hollywood". Dans son discours enflammé, elle s’insurgeait de l'inégalité et du manque de considération dont sont victimes les personnes transgenres. "Pourquoi est-ce que je gagne 40 000 dollars par épisode ?", s'emportait-t-elle. Le succès de la série laisse rêveur pour la suite, mais existera-t-il vraiment un après-Pose pour les héros du programme ? Seul l'avenir le dira.

    Découvrez la bande originale de la série :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Awshit
      j'imagine que si on est touché par le sujet ça doit etre importantsinon ...
    • Madolic
      Bon bah faut vraiment que je regarde la 3 !
    Voir les commentaires
    Back to Top