Mon compte
    Démineurs : un film entré dans l'Histoire, mais un terrible échec commercial
    20 juin 2021 à 18:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, Olivier Pallaruelo délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Sorti en 2009 et diffusé ce soir sur W9, "Démineurs" avait valu à Kathryn Bigelow de devenir la première femme à recevoir l'Oscar de la Meilleure réalisatrice... Mais fut aussi le plus gros flop au Box Office de l’histoire de la cérémonie des Oscars.

    SND

    Lancé dès 2009 dans les circuits des festivals, Démineurs de Kathryn Bigelow a suivi une impressionnante trajectoire ascendante, en enchaînant les récompenses aux Los Angeles Film Critics Association Awards, National Society of Film Critics Awards, New York Film Critics Circle Awards, Directors Guild of America, aux BAFTA, aux Writers Guild Awards... Pour n'en citer qu'une poignée.

    Démineurs
    Démineurs
    Sortie le 23 septembre 2009 | 2h 04min
    De Kathryn Bigelow
    Avec Jeremy Renner, Anthony Mackie, Brian Geraghty, Guy Pearce, Ralph Fiennes
    Presse
    4,1
    Spectateurs
    3,8
    louer ou acheter

    L'acmé était logiquement attendue pour la 82e cérémonie des Oscars en 2010. Cette année-là, le film de Bigelow, cité dans neuf catégories dont celle du Meilleur film, Meilleur réalisatrice et Meilleur scénario original, est en concurrence avec l'Avatar de James Cameron. Un duel artistique qui a une saveur particulière d'ailleurs; Cameron ayant été plusieurs années auparavant le mari de Kathryn Bigelow, de 1989 à 1991.

    Le producteur de Démineurs interdit de cérémonie

    La course aux Oscars fut pourtant mal engagée pour l'équipe du film. Nicolas Chartier, le producteur français de Démineurs, avait enfreint les règles de l'Académie des Oscars en appelant les votants à préférer son film à Avatar.

    Dans un courrier électronique envoyé à l'Académie des Oscars la semaine précédent les votes, le producteur demandait aux votants de récompenser son "film indépendant", et non "un long métrage à 500 millions de dollars", référence claire à l'Avatar de James Cameron. Cette demande était une infraction manifeste au règlement des Oscars, qui interdit formellement aux candidats "d'émettre une opinion négative ou désobligeante sur les films en compétition." S'il avait rapidement publié un mea culpa qualifiant son courrier électronique d' "inopportun et stupide", le mal était fait.

    En conséquence de quoi l'intéressé s'était vu retirer son invitation à la grande cérémonie. Sa citation au titre du Meilleur film était néanmoins conservée, et si Démineurs devait remporter l'Oscar du Meilleur film, le Français recevrait sa récompense à une date ultérieure à la cérémonie. Pas question de plaisanter avec le protocole.

    Un épilogue historique... Et douloureux

    Démineurs a reçu lors de la 82e cérémonie des Oscars pas moins de 6 statuettes : meilleur film, meilleure réalisatrice, meilleur son, meilleur montage sonore, meilleur montage, meilleur scénario original; contre 3 pour l'autre sérieux challenger, Avatar.

    Ces récompenses marquent deux faits historiques : Kathryn Bigelow est devenue la première femme à recevoir l'Oscar de la meilleure réalisatrice. Un moment de joie forcément intense pour la cinéaste, qui sera d'ailleurs cette même année retenue par le Time comme l'une des 100 personnalités les plus influentes du monde.

    Dans une cruelle injustice, parmi la longue liste des films lauréats de l'Oscar du meilleur film, Démineurs fut le plus gros flop au box-office de l'histoire de la cérémonie, avec seulement 17 millions de dollars de recettes (soit 150 fois moins qu'Avatar) sur le sol américain. Avec ses six Oscars, Démineurs fut pourtant le film le plus acclamé et couronné de l'année 2010 avec ses 75 prix internationaux. Ca fait mal... Raison de plus pour ne pas passer à côté ce soir sur W9 si vous n'avez jamais vu ce très grand film.

    Démineurs Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • FlecheDeFer ..
      C'est un bon film mais pas de quoi se relever la nuit non plus, la hype semble quand même avoir été organisée pour diverses raisons, et ne pas donner l'Oscar du meilleur réalisateur à Cameron pour Avatar (film que je trouve très moyen mais Masterclass technique), fallait oser! De Bigelow je préfère largement K19, un autre échec commercial mais un film qui marque, ou le très efficace et culte Point Break.
    • tueurnain
      6 oscars certes, mais en même temps pas de grosse conccurence cette année là, (et ça continu depuis quelques années...)
    • andiran23
      Petite distribution, oui. Il est sorti dans 535 cinémas aux Etats-Unis au plus fort de sa distribution. Pour comparaison, un blockbuster c'est en général entre 3 800 et 4 500 cinémas, et au total en 2020 il y avait 5 798 cinémas dans le pays. La sortie la plus large actuellement dans le pays fut le remake du Roi lion, en 2019 donc, dans 4 802 cinémas. Donc oui, petit budget pour petite distribution
    • Hareng rouge
      je savais pas mais je suis pas trop surprisJe l'avais vu au ciné et j'avais pas trop voire pas du tout compris la hype autour
    • Hareng rouge
      comme Jarhead .. same bide
    • L'Indien zarbi a moitié a poil
      C'est ce que je pensais.Ce n'est pas vraiment un film de guerre comme l'entend le public américain.
    • L'Indien zarbi a moitié a poil
      Bon mince, je viens de me rendre compte que je n'ai aimé que des bides.Brazil.Fight Club.La porte du Paradis.Le festin nu.Ect..
    • Good guy
      Après le fait que le film ce concentre sur la psychologie et une branche méconnue de l’armée explique son échec du côté des ricains.
    • -Nomade-
      Ah ben étonnant, tiens.Je ne savais pas que le film avait bidé à ce point au BO américain.C'est d'autant plus surprenant que le public US est, d'habitude, plutôt réceptif aux films qui mettent en avant la vie de ses soldats...Après, il a peut être aussi souffert d'une mauvaise distribution, avec la concurrence de blockbusters interplanétaires dans le même temps...
    Voir les commentaires
    Back to Top