Mon compte
    Beckett sur Netflix : c'est quoi ce thriller conspirationniste avec John David Washington ?
    13 août 2021 à 08:30
    Thomas Desroches
    Thomas Desroches
    -Journaliste cinéma et séries
    Les yeux rivés sur l’écran et la tête dans les magazines, Thomas Desroches se nourrit de films en tout genre dès son plus jeune âge. Il aime le cinéma engagé et extrême, les documentaires, l'œuvre de Xavier Dolan et partage sa passion sur le podcast d'AlloCiné.

    Disponible sur Netflix, "Beckett" de Ferdinando Cito Filomarino raconte le calvaire d'un touriste américain victime d'une chasse à l'homme en Grèce. Un thriller à l'ancienne qui offre un nouveau rôle intéressant à John David Washington.

    Yannis Drakoulidis/Netflix
    DE QUOI ÇA PARLE ?

    Après un tragique accident de la route en Grèce, Beckett, un touriste américain, se retrouve pris dans un dangereux complot politique et doit fuir pour sauver sa peau.

    Beckett, un film coécrit et réalisé par Ferdinando Cito Filomarino.

    Disponible sur Netflix

    Beckett
    Beckett
    Sortie : 15 août 2021 | 1h 48min
    De Ferdinando Cito Filomarino
    Avec John David Washington, Alicia Vikander, Boyd Holbrook, Vicky Krieps, Michael Stuhlbarg
    Presse
    3,3
    Spectateurs
    2,5
    Voir sur Netflix
    DES VACANCES EN ENFER

    La Mort aux trousses, Marathon Man, À cause d’un assassinat, Le Fugitif… À Hollywood, les films de chasse à l’homme appartiennent à un sous-genre qui a connu ses grandes heures dans les années soixante-dix. Nombre d’entre eux mettent en scène l’archétype du héros américain, souvent incarné par un acteur dont le seul nom en haut de l’affiche pouvait attirer les foules. Avec Beckett, l’Italien Ferdinando Cito Filomarino revisite la formule et en change les règles.

    Il propose un long métrage à petit budget qui répond davantage aux codes du cinéma européen qu’à ceux des grands classiques hollywoodiens. Pour le décor, il choisit la Grèce et profite du contexte politique du pays pour raconter une histoire sur fond de complot conspirationniste. John David Washington incarne Beckett, un jeune américain venu passer ses vacances dans le pays avec sa compagne. Après un terrible accident de voiture, il devient la cible des autorités qui sont prêtes à tout pour l'éliminer.

    Yannis Drakoulidis/Netflix
    John David Washington dans "Beckett".

    Si le film reste plutôt classique, sur le fond comme sur la forme, il n’en reste pas moins efficace. La proie se retrouve piégée dans un cauchemar qui n’en finit pas, sur un territoire qu’il ne connaît pas et dans lequel il ne parle pas la langue. Le réalisateur profite de ce dépaysement pour jouer sur les peurs de son personnage et des spectateurs. Les scènes en grec ne sont d’ailleurs pas sous-titrées pour plonger le public dans le flou le plus total.

    Le cinéaste Ferdinando Cito Filomarino joue également avec la bande originale, composée par le Japonais Ryuichi Sakamoto, qui sonne, à de nombreuses reprises, comme une musique de film d’horreur. En plus de sa très belle photographie - signée Sayombhu Mukdeeprom -, le long métrage repose aussi sur le talent de son casting. John David Washington y est très convaincant, entouré de Vicky Krieps - très présente sur les écrans en 2021 - et Alicia Vikander, dans un rôle plus secondaire. Fidèle à l’esprit des thrillers des années soixante-dix, tout en étant moderne sur de nombreux aspects, Beckett est une course effrénée qui devrait parler aux amateurs du genre.

    Découvrez la bande-annonce de "Beckett" :

    Beckett Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Malcolm & Marie sur Netflix : "Zendaya a l'âme d'un leader" selon John David Washington
    • Tenet : John David Washington a failli devenir joueur de foot professionnel !
    Commentaires
    • Joanny
      C'est vrai que le film est sympa. J'ai aussi noté une bande son un peu désuète mais agréable.
    • meiyo
      C'est l'été avec ses rediffusions et ses navets ! :)
    • Albert Degive
      Ma soirée sera donc peut-être cinématographique. Les grosses grosses daubes sont sur prime, hhhh
    Voir les commentaires
    Back to Top