Mon compte
    Le Jeu de la dame : accusée de sexisme, la série Netflix est attaquée en justice
    17 sept. 2021 à 11:37
    Clément Cusseau
    Clément Cusseau
    -Rédacteur
    Après des études en école de cinéma, Clément Cusseau intègre la rédaction d’AlloCiné en 2011. Il est actuellement spécialisé dans les contenus streaming et l’actualité des plateformes SVOD.

    L'ancienne championne géorgienne des échecs Nona Gaprindashvili a déposé plainte contre la série Netflix "Le Jeu de la dame", qu’elle accuse de "diffamation" et de "sexisme" à son encontre.

    Netflix

    Avant de triompher peut-être ce dimanche aux Emmy Awards,Le Jeu de la dame vient de faire l’objet d’une plainte. L'ancienne championne d’échecs Nona Gaprindashvili a en effet attaqué en justice la mini-série Netflix, s’estimant diffamée et victime de sexisme.

    Âgée de 80 ans, Nona Gaprindashvili n’a en effet que très peu goûté l’épisode final du Jeu de la dame ; un commentateur assistant à la finale du tournoi auquel participe la protagoniste principale Beth Harmon (qui – rappelons-le – est un personnage fictif, incarnée par Anya Taylor-Joy), dresse un comparatif des deux femmes, affirmant que Gaprindashvili est devenue championne du monde sans jamais affronter d’hommes. 

    Le jeu de la dame
    Le jeu de la dame
    Sortie le 23 octobre 2020 | 60min
    Série : Le jeu de la dame
    Avec Anya Taylor-Joy, Thomas Brodie-Sangster, John Schwab, Bill Camp, Charlotte Lucas
    Presse
    3,9
    Spectateurs
    4,5
    Voir sur Netflix

    La série commet également une erreur en affirmant que Nona Gaprindashvili est de nationalité russe, alors qu'elle est en réalité géorgienne. S’estimant victime de diffamation et de sexisme, l’ancienne championne du monde a donc décidé de faire entendre ses droits au tribunal, réclamant ainsi la somme de 5 millions de dollars à Netflix en dommages et intérêts mais également la modification de l'épisode.

    "En 1968, année durant laquelle se déroule l’épisode, elle avait affronté au moins 56 adversaires masculins aux échecs, incluant notamment 10 grands maîtres, dont Dragolyub Velimirovich, Svetozar Gligoric, Paul Keres, Bojan Kurajica, Boris Spassky, Viswanathan Anand et Mikhail Tal" dénonce notamment le document de vingt-cinq pages déposé au tribunal fédéral de la cour californienne.

    Dans un communiqué repris par nos confrères de Deadline, Netflix a répondu à la plainte : "Netflix a le plus grand respect pour Mme Gaprindashvili et son immense carrière, mais nous pensons que cette plainte n'a aucun fondement et nous nous défondrons pour faire valoir notre innocence." Echec et mat ?

    Le jeu de la dame - saison 1 Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Le Jeu de la dame sur Netflix : Anya Taylor-Joy revient sur le succès de la série
    • Le Jeu de la Dame : les faux raccords et erreurs de la série Netflix
    Commentaires
    • felson
      lol
    • felson
      Netflix, c'est comme google, amazon, facebook etc. c'est une méga société américaine qui est présente partout sur Internet. Ils font ce qu'ils veulent. La série est une production Netflix, donc américaine.Et vu le gros succès de la série, je pense que tu peux oublier le marketing.Tu vois une autre explication?
    • Blasi B
      je sais pas trop, netflix existe aussi en russie... donc ne serait ce pas contre productif et un mauvais coup marketing que de les humilier volontairement (même si je trouve quand même le therme un peu fort...)
    • felson
      Pas de problème.C'est l'éternelle guéguerre stérile entre les Américains et les Russes.Si Nona Gaprindashvili était américaine, Netflix se serait excusé tout de suite, et ils n'auraient certainement pas commis cette 'erreur'.Or, non seulement Gaprindashvili n'est pas américaine, mais elle est de l'ex-URSS.Dans la série, Netflix l'a fait passer pour une Russe qui n'a battu aucun homme dans sa carrière. Et l'héroïne est une Américaine qui devient championne du monde... à Moscou (donc, chez les Russes!) en battant tout le monde, y compris les hommes.Ce que je pense, c'est qu'avec cette série, les Américains ont essayé d'humilier les Russes, d'abord en insinuant que Gaprindashvili (devenue 'russe') n'aurait jamais battu d'hommes dans sa carrière, puis en montrant leurs champions masculins se faire battre chez eux par une Américaine - une gamine, en plus.Mais ça n'a pas marché. A cause de cette plainte.Et c'est pour ça que Netflix ne peut ni s'excuser ni 'corriger' leur erreur (qui est volontaire). S'ils font ça, ils perdront la face devant les Russes.On en vient toujours là avec eux. C'est toujours pareil.
    • Blasi B
      dis moi ?
    • felson
      Okay - et tu veux savoir pourquoi Netflix ne fait rien?
    • felson
      Beauvoup plus que toi
    • felson
      allez quoi?
    • Blasi B
      ah ça non toujours pas.
    • Blasi B
      allez va , je ne te hais point, puis je suis un peu redescendue depuis hier (parfois je me borne) et effectivement, netflix aurait pu corriger ou au moins répondre à la dame. la je suis d'accord avec toi.
    • Blasi B
      tu es très occupé toi dans ta vie à ce que je vois...
    • felson
      C'est donc tout ce qui vous préoccupe? Avoir raison? ;)Alors laissez-moi vous dire quelque chose génie, Inglorious Basterds n'est pas le seul film sur la Seconde Guerre mondiale (quoi, vous saviez pas ça? C'est un peu décevant lol), et vous n'étiez pas là à l'époque il me semble. A moins que vous n'ayez une machine à remonter le temps?Tarantino n'a pas modifié l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, il s'est 'juste' amusé avec les nazis, notamment en montrant une version alternative de la mort d'Hitler. Si à vos yeux c'est tellement révoltant, vous attendez quoi pour porter plainte? En tout cas Tarantino n'a reçu aucune plainte là-dessus, il a juste eu droit à quelques commentaires acides et basta.Vous ne voyez pas la différence avec l'affaire dont on parle? MDR Vous êtes vraiment très fort. La différence là voilà, Hitler est mort je crois, et c'était un assassin. Gaprindashvili est encore en vie. Si Hitler était encore vie, je pense que oui, il porterait plainte. Car on ne peut pas porter plainte quand on est mort, hein? ;)Et je doute fort qu'une plainte de sa part irait très loin ;)Sharon Tate, oui, merci, j'ai cité Il était une fois à Hollywood plus haut, vous avez lu ce que j'ai écrit? Apparemment non. Sharon Tate est décédée elle aussi, et son histoire n'a pas du tout été modifiée dans le film de Tarantino. Mais si elle était encore en vie, elle porterait plainte? C'est possible, même si j'en doute fort. Polanski, qui était son époux et qui est encore en vie, n'a pas poursuivi Tarantino je crois.Comme je l'ai dit plus haut, Bohemian Rhapsody est un biopic 'officiel'. Ça veut dire quoi? Je vous l'ai déjà expliqué mais vu que vous êtes bouché, je vais remettre ça. Tous les changements dont vous parlez ont été effectués AVEC L'ACCORD DES PARTIES CONCERNEES (ça rentre?), avec plein d'autorisations signées à la clé. Ça n'aurait pas été possible sans ça, dans le dos des parties encore vivantes aujourd'hui (Brian May notamment), sans leurs consentements, sans rien du tout, vous croyez qu'on s'amuse ou quoi? Et tiens, déjà Freddy Mercury est mort, et au lieu de me sortir une biographie de Queen, pourquoi vous ne contactez pas les biographes et ayants droits du groupe, qui ont accepté le film tel quel, sans faire d'histoires?Oui, merci de préciser votre pensée, mais ça reste largement insuffisant pour expliquer et légitimer l'attitude de Netflix envers cette grande championne d'échecs. Donc, selon vous pour 'lui rendre hommage' (??) ils ont effacé, comme ça, et d'un seul coup, ses nombreuses performances contre les hommes, soi-disant pour ne pas faire d'ombre à Beth, un personnage pourtant fictif. Ça veut dire quoi ça? Dans ce cas, autant ne pas parler du tout de Gaprindashvili et laisser Beth seule en héroïne badass, sans une championne bien réelle pour lui faire de l'ombre.Bref, vous avez encore beaucoup de choses à apprendre. Vous me faites penser à tous ces inconscients d'anti-vax qui refusent de se faire vacciner au nom de la 'liberté de choisir' et qui le lendemain, se retrouvent aux urgences... non, la liberté ne signifie pas faire n'importe quoi et détourner comme on veut, dans les dos des parties concernées et sans leurs autorisations écrites et signées. J'ai vu plein de procès pour beaucoup moins que ça. C'est ce que Netflix a fait avec Nona Gaprindashvili et vous trouvez ça normal. Comme c'est étrange!Comme je vous l'ai dit, je ne suis pas là pour faire votre éducation et tout vous démontrer par a+b, je perdrais plus mon temps qu'autre chose, j'ai beaucoup mieux à faire donc salut. En tout cas merci, je vous aime bien, c'est plutôt sympa de débattre avec vous. Je vous trouve très divertissant avec toutes vos affirmations gratuites. Si on faisait un film sur vous (avec votre accord et plein d'autorisations signées, pas dans votre dos - vous saisissez?), ça donnerait quelque chose de rigolo. Parce qu'on pourrait remplir un bouquin avec tout ce que vous ne savez pas.
    • felson
      Je peux tendre l'autre joue? mdr
    • felson
      Vous voulez lire ce pavé ou pas? Vous savez pas ce que vous voulez lol
    • Blasi B
      effectivement, j'ai été maladroit...claque à toi :p
    • Blasi B
      un grand merci, j'adore les gens tellement imbus de leur personne qu'il reposte des pavé que personne ne va lire, parce qu'il estime que leur avis est important...
    • felson
      Je fais ce que je peux.
    • felson
      Le bisou c'est pour qui alors? ;)
    • Blasi B
      aaaaa vous l'avez reposté, cool, ce serait bête de priver l'humanité de cette source de savoir
    • Blasi B
      ah?
    Voir les commentaires
    Back to Top