Mon compte
    Sex Education sur Netflix : comment la série bouscule les préjugés sur les grossesses tardives
    27 sept. 2021 à 12:40
    Emilie Semiramoth
    Emilie Semiramoth
    -Chef de rubrique streaming
    Biberonnée à la série télé et au cinéma d'auteur, Emilie Semiramoth ne cache pas aussi son penchant pour la pop culture dans toutes ses excentricités. De la bromance entre Spock et le capitaine Kirk dans Star Trek aux désillusions de Mulholland Drive de Lynch, elle ignore les frontières des genres.

    Diffusée sur Netflix, la saison 3 de Sex Education s’intéresse en partie à la grossesse du Dr Jean Milburn, incarnée par Gillian Anderson. La grossesse de femmes de plus de 40 ans, un sujet encore tabou.

    Sam Taylor/NETFLIX © 2020

    Dans la saison 3 de Sex Education, Jean Milburn (Gillian Anderson) est enceinte de Jakob (Mikael Persbrandt). Grossesse dont elle a pris connaissance à la fin de la saison 2 et on la retrouve quelques mois plus tard avec un ventre bien arrondi. Mais Laurie Nunn, la créatrice de la série, s’est attachée à mettre en avant tous les préjugés liés à la grossesse de femmes de plus de 40 ans et la façon dont ces dernières sont perçues aussi bien par la société que par le corps médical.

    Une stigmatisation décomplexée

    Dans le cinquième épisode, la mère d'Otis subit une première micro-agression lorsqu'elle se rend à l'hôpital pour une échographie. "Je me suis trompée, ce formulaire est pour les mères âgées", lui dit-on à l'accueil. Elle est ensuite confrontée à des remarques plus que désobligeantes de la part du médecin effectuant l'échographie.

    S’ensuit une scène édifiante avec le médecin qui se permet toutes sortes de commentaires on ne peut plus déplacés sur l’âge de Jean, le tout sous couvert de prévention des risques. Il se permet cette remarque : "la science permet aux femmes comme vous d'avoir des bébés de plus en plus tard" et qu'être "un parent sur le tard peut affecter la vie de vos enfants".

    Ce à quoi, Jean Milburn répond après lui avoir demandé si lui-même était père de famille : "Pensez-vous qu'avoir un gros con pour père affecte aussi leur vie ?" Déterminée à ne pas laisser passer cet incident, Jean Milburn pique un scandale et explique qu'"un médecin ne doit pas me donner son avis sur ma grossesse. C'est totalement déplacé. C'est le patriarcat en action. Analysez si cruellement les choix d'une femme. Et à l'hôpital ! "

    Sam Taylor/Netflix

    Enceinte et sexy

    Depuis le lancement de Sex Education, Jean Milburn fait partie des personnages préférés des fans. Pour son franc-parler et ses talents de sexothérapeute, mais aussi pour son style et tout le glamour qui va avec. Dans un entretien donné à Metro.co.uk, la costumière Rosa Dias a expliqué que lors de la conception des costumes de Jean pour la saison trois, elle voulait s'assurer qu'elle restait fidèle à elle-même pendant sa grossesse.

    "Je ne voulais pas qu'elle commence soudainement à porter des choses qui n'étaient pas elle. Il y a cette notion que lorsque les femmes tombent enceintes, elles commencent soudainement à porter des vêtements confortables et elles perdent leur style et deviennent en quelque sorte toutes démodées", a-t-elle déclaré.

    Sam Taylor/Netflix

    Et d’insister sur ce point de vue en déclarant: "Vous pouvez avoir l'air tout aussi brillante et fabuleuse. Vous n'avez qu'à vous habiller en conséquence." C’est ce qu’elle a fait quand il a fallu habiller Jean, y compris quand elle est très enceinte, en restant fidèle à la personnalité très forte du personnage.

    Rosa Dias a expliqué que même si les costumes de Jean ont peut-être "très légèrement bougé" au cours de la dernière saison, la sexothérapeute "a toujours ses pièces signature", telles que son élégante combinaison bleue. "Elle était magnifique en femme enceinte. (…) et elle est restée ce genre de femme indépendante, fougueuse et complexe."

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Sex Education sur Netflix : y aura-t-il une saison 4 ?
    • Sex Education sur Netflix : Emma Mackey a failli refuser le rôle qui a changé sa vie
    Commentaires
    • Madolic
      C'est simpliste comme raisonnement là.C'est pas parce qu'une femme a des idées patriarcales, que ça la dédouane. Tout comme certains hommes ont ses idées à cause de leur environnement mais peuvent s'en extirper.Tout n'est pas noir ou blanc.La société est patriarcale, dire que l'on se fait influencer par la société, n'a rien d'une conclusion farfelue. On sera pas d'accord sur la notion d'hystérique écoute. Je trouve ce terme assez dégradant en général de toute façon. Et je suis en empathie avec la réaction de Jean. Toi tu l'as perçoit différemment, on va forcément pas être d'accord du coup. Après je te saute pas à la gorge, loin de moi cette idée. Mais je trouvais que ta réflexion donnait du grain à moudre à certains qui sont bien pire dans leur raisonnement.On va juste être d'accord de pas avoir perçu de la même façon cette scène. C'est pas très grave ^^
    • Blasi B
      je t'invite a me copier coller la phrase ou je défend le médecin.puritanisme je sais pas, mais comportement de vieux C en tout cas. le fait de s'emporter en 2 secondes ou au bout d'un moment , c'est pas ce qui rend un comportement hystérique... c'est l'énervement en lui même qui compte, pas le temps qu'on met à atteindre cet énervement.Et une femme peut très bien avoir des idées patriarcales J'ai toujours eu du mal avec cette notion... donc les femmes ne sont responsable d'aucun de leur comportement? une femme qui critiquerais Jean pour sa grossesse tardive ne serait que le produit de son éducation patriarcale? Elle ne peut pas être mauvaise, stupide, etc... non, elle a un comportement patriarcale? Donc a cause de son éducation dans cette société d'homme?J'ai tendance a élever la femme au même niveau que l'homme, un potentiel tout aussi pourrit l'un que l'autre... et si une femme ou un homme ont un comportement stupide, c'est que ce sont juste des personnes stupides, point. Nous sommes des milliers à grandir dans la même société patriarcal et a ne pas penser la même chose, toi la première il me semble...
    • Madolic
      On sera pas d'accord sur ce fameux infirmier écoute ^^Pour moi, la scène laisse sous-entendre que Jean parle dans le vide depuis un bon moment. Ce qui justifie le comportement assassin de Jean.Oui Otis est hystérique, car il s'emporte en 2sec. Jean, j'ai plus l'impression ça fait un moment qu'elle essaie de se faire comprendre (ce qui correspondrait bien plus au perso, qui n'a jamais été du genre à élever la voix)Le patriarcat c'est tellement vaste comme sujet aussi. Mais tu peux y voir un prb de puritanisme (je vois pas trop pk perso), Jean a le droit de voir un homme qui a juge. Son argument c'est quand même qu'il critique ses choix de femmes, en se permettant un avis sur son corps (ça rentre dans la def du patriarcat pour moi). Et une femme peut très bien avoir des idées patriarcales ^^ (là c'était un homme voilà tt)j'aurais préféré que tu réponde à la questionNon j'ai aucun avis sur les gynécos Blasi, j'ai jamais dit possédé un utérus ^^Je suis juste mal à l'aise avec ce genre de débat d'opinion ultra mal-tourné. En mode moi on m'a dit les gynéco masculin était plus compétent comme si tu te devais de prendre la défense du perso du médecin alors qu'il devrait pas y avoir d'ambiguïté de jugement sur lui.Que tu juges la réflexion de Jean limitante, soit, c'est ton avis. Défendre le perso du médecin (où plutôt les gynéco masculin alors que la série ne généralise pas forcément) pour moi c'est absolument pas le débat.
    • Blasi B
      Jean est un de mes personnages préférés, et justement, la pour moi, elle part dans l'hystérie... hystérie dont le synonyme est furieux... donc oui furieuse, hystérique, jean l'est bel et bien. Ce n'est pas une critique, c'est un état... Otis, lorsqu'il reste à la station service avec Maeve et commence à paniquer et également hystérique, bien que ce ne soit la pour le coup pas de l'énervement mais de la panique et de la nervosité.... Donc j'emploie juste un terme... la a t'entendre je n'ai employer ce mot que parce que c'est une femme , non. Le pire c'est qu'on dit la même chose... mais vue que tu bloque sur ce mot tu ne t'en rend pas compte (sur l'état de Jean en tout cas)l'infirmier ne l'écoute pas... mais ça je sais pas d'ou ça sort et qu'est ce qui te fais dire ça... et même si il écoute pas, quelque part, il y a une femme qui l'engeule pour quelque chose qu'il n'a pas fait... car elle est hystérique ;) (ca va je taquine)Et oui l'argument du 'il parait ou j'ai entendu dire bah il m'intéresse pas. Même si je l'ai entendue d'une femme , voir plusieurs, et que j'interroge les gens pour savoir si c'est une réalité ou pas? A aucun moment je n'apporte ça comme une vérité, et j'aurais préféré que tu réponde à la question plutôt que de qualifier cette question d'argument. (preuve, peut être, que tu te braque plutôt que d'essayer de vraiment me comprendre et de dialoguer...)On parle de la sérié. De la réaction de ce médecin masculin qui est assez patriarcale Justement, la ou moi je vois juste un homme de faible intelligence , toi tu vois le patriarcat, la ou moi je pense que le problème est avant tout le puritanisme et des pensés d'un ancien temps, toi et quelque part la série limitez ça aux hommes... et je trouve que sur ce point la série est maladroite. Je ne détourne pas le débat et il y a bel et bien un fil conducteur dans ma réflexion, ne t'en déplaise... Que Jean limite ce comportement certe toxique aux hommes ou au patriarcat me parait être une erreur de la série, d'où ma question.
    • Madolic
      J'ai préféré faire omission sur ce rebondissement un peu facile ^^
    • Madolic
      Mais tu es qui pour me qualifier de féministe agressive ?Arrête aussi ^^Je ne te qualifie pas de macho mais l'argument elle est hystérique, non elle est à bout et le langage corporelle de Gillian Anderson est assez parlant là-dessus.L'infirmier est peut-eêtre un figurant mais on s'en moque, c'est le but de la scène. Il ne l'écouté pas, elle est enceinte, oui elle craque. Ca fait pas d'elle une femme hystérique. SUrtout que Jean ça fait 2 saisons elle favorise TJR le dialogue.Donc si c'est pas un indice qu'elle est vrmt agacé. Et non pas qu'elle fait un caprice.Et oui l'argument du 'il parait ou j'ai entendu dire bah il m'intéresse pas.On parle de la sérié. De la réaction de ce médecin masculin qui est assez patriarcale. Je vois pas l'intérêt de détourner le débat sur l'ensemble des gynéco masculins. Personne ne fait cette généralité.
    • andiran23
      Ah oui j'avais complètement oublié ce détail aussi (alors que j'ai vu les deux saisons y'a un mois ou deux mdr)
    • meiyo
      L'une de mes amies est devenue maman à 40 ans et ça n'a rien de tabou. Sa petite fille est adorable ! Blague à part, c'est surtout qu'à partir de 35 ans, les grossesses sont encore plus surveillées médicalement, car le risque de complications pour la mère et l'enfant est accru.
    • Blasi B
      Ohlalala une femme s'énerve, elle est hystéro.non mais écoute, pas besoin de me faire passer pour un macho des que je ne suis pas de ton avis, c'est vraiment soulant au bout d'un moment...non, dès qu'une femme s'énerve elle n'est pas hystérique, mais quand une femme deviens hystérique, oui elle est hystérique. La Jean la jouer hystérique devant l'infirmier en tout cas, devant le médecin c'était de l'énervement... et un mec aurait réagis de la même manière a hurler dans les couloirs contre le matriarcat j'aurais dit la même chose.de plus, tu n'essaye de comprendre que ce que tu veux, car à aucun, mais vraiment aucun, moment dans mon com, je ne parle du médecin, juste de l'infirmier qui ce fait embrouiller gratos ensuite.quand à l'infirmier qui l'écoute à peine... pourquoi ça? parce que ce figurant n'a pas une seul ligne de dialogue? qu'est ce qui te fais dire ça? le langage corporel? arrétons 5 min...donc stp madolic, lis bien mes com en entier et pas en diagonal et discutons... comme ton com plus bas? je m'interroge sur quelque chose, j'interroge les femmes sur la page pour savoir si je fais une généralité ou si c'est bel et bien le cas, direct généralités foireuse... débattons non? plutôt que de faire ta féministe agressive qui estime que les mecs devrait tout savoir et pas poser de questions, réactions qui est totalement contre productive...donc hésite pas à me dire si toi tu tombe sur plus de médecin homme relou ou de médecin femme relou...
    • Madolic
      Ohlalala une femme s'énerve, elle est hystéro.Dsl mais le médecin, que l'on soit d'accord ou pas avec ses propos, n'avait absolument pas à les dires. Un médecin jugeant est un mauvais médecin. Et moi j'ai pas vu la scène du tout comme ça. On voit bien que Jean est à bout, et non pas hystérique, ce qui laisse bien sous-entendre qu'elle doit essayer de se faire comprendre depuis un moment.On voit aussi que l'infirmier ne l'écoute à peine, jusqu'à que Jakob arrive.
    • Blasi B
      on voit bien que l'infirmier n'écoute sa plainte qu'à partir du moment où Jakob arrive. tu modifie un peu le déroulé... l'infirmier est en train de ce faire incendié et effectivement, quand jakob lui demande d'aller chercher un supérieur il y va... mais a aucun moment j'ai eu l'impression que si Jean lui avait demander la même chose l'infirmier n'y serait pas aller...moi comme je prend la scène, Jean pette un plomb et est limite hystérique et quand Jacob arrive plutôt que d'incendier il essaye de trouver une solution...la je le prend pas dans le sens on écoute l'homme et pas la femme mais plutôt on écoute la personne calme plutôt que l'hystérique...ce qui rend hélas toute cet scène encore plus cliché hélas...
    • Blasi B
      d'ou ma question à ces dames, je n'ai effectivement parler de ça qu'avec deux trois femmes en plus de la mienne qui était toute raccord cependant... toi par exemple? quel est ton avis? comme pour tout y'a des bons et des mauvais chez les deux sexes?
    • Madolic
      Ah oui j'avais zappé
    • Madolic
      Elle parle du patriarcat parce qu'il se permet de juger, comme si son avis importait plus que celui de la mère. Qu'il profite de son statut dominant.Et aussi parce qu'il ne ferait pas forcément cette remarque à un homme.Et dans la scène d'après, on voit bien que l'infirmier n'écoute sa plainte qu'à partir du moment où Jakob arrive. Jean le dit bien c'est ça écouté l'homme mais pas la femme enceinteDonc ce n'était pas juste un seul perso non plus.
    • Blasi B
      test de paternité?
    • Madolic
      Ca c'est vrmt faire une généralité foireuse question de dire d'avoir un argument ^^
    • Madolic
      le cliffhanger de fin de saison ? j'ai zappé un truc ?
    • Madolic
      Au vu de la BA j'avais peur que l'on ne voit pas assez Gillian Anderson, au final sa storyline est vrmt sympa en effet.
    • Mathan-Ancalimon
      Beaucoup de femmes disent la même choses que ta femme
    • Mathan-Ancalimon
      Un con est un con, professionnel ou non. Et deuxièmement il est dit nul part que les autres sont au courant!Dans beaucoup de situations problématiques ethniquement parlant il y a des situations où les collègues ne sont pas au courant.Et lorsque ça se sait mais rien est dit ce n’est pas le patriarcat mais le pouvoir de la personne le fait qu’il soit un homme on s’en fou puisque ceux qui ont peur peuvent être aussi des hommes.
    Voir les commentaires
    Back to Top