Mon compte
    Les Éternels : cette scène révolutionnaire chez Marvel a ému toute l'équipe
    5 nov. 2021 à 10:30
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    -Journaliste
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    Les Éternels marque un tournant dans l’univers Marvel avec la présence de son premier super-héro ouvertement gay. L’équipe du film réalisé par Chloé Zhao raconte comment les séquences, dont une particulière, les ont particulièrement émus.

    Attention, spoilers. Il est conseillé d’avoir vu Les Éternels avant de poursuivre la lecture de cet article.

    Au cinéma depuis le 3 décembre dans les salles françaises, Les Éternels marque un tournant dans le MCU avec l’introduction de nouveaux super-héros, cachés sur Terre depuis des millénaires pour protéger l’humanité. Ce groupe d’êtres cosmiques est l’occasion de raconter des histoires puissantes avec des personnages aux origines diverses avec des parcours de vie différents.

    Les Eternels
    Les Eternels
    Sortie : 3 novembre 2021 | 2h 37min
    De Chloé Zhao
    Avec Gemma Chan, Richard Madden, Salma Hayek, Angelina Jolie, Barry Keoghan
    Presse
    2,9
    Spectateurs
    3,4
    louer ou acheter

    Parmi les Éternels, on retrouve ainsi une super-héroïne malentendante Makkari, incarnée par l’actrice malentendante Lauren Ridloff, vue dans The Walking Dead, mais aussi un super-héro homosexuel, Phastos, campé par Brian Tyree Henry (Atlanta). Ce dernier est le premier justicier ouvertement gay de l’univers cinématographique Marvel.

    Phastos, premier super-héros gay du MCU

    Dans le film, après avoir détruit les Déviants avec ses compagnons, Phastos s’est rangé et a fondé une famille avec son mari Ben, interprété par Haaz Sleiman. Disney et les studios Marvel ont donc fait un grand pas en représentant une famille homoparentale dans un des films de l’une de leurs franchises grand public les plus lucratives et prolifiques.

    Walt Disney Germany

    Ce n’est pas tout puisque dans le film figure également le tout premier baiser gay de l’univers Marvel. Alors que les Déviants sont de retour sur Terre, Phastos se résout à suivre ses anciens comparses pour sauver la Terre et dit au revoir à son mari avec un tendre baiser. Haaz Sleiman avait confié en 2020 à Logo que cette scène avait suscité beaucoup d’émotion sur le tournage :

    "C’était un baiser magnifique et très émouvant. Tout le monde a pleuré sur le plateau. Pour moi, il est très important de montrer à quel point une famille queer peut être belle et aimante. Brian Tyree Henry est un acteur vraiment formidable qui a amené tellement de beauté dans son rôle.

    Et à un moment, j’ai vu une âme d’enfant dans ses yeux et c’est très important que le monde se souvienne que les personnes de la communauté queer ont toutes été des enfants à un moment donné. Nous avons tendance à l’oublier parce que nous sommes toujours représentés comme des êtres sexualisés ou rebelles. Nous oublions de nous connecter à notre part d’humanité."

    L’importance de l’authenticité

    Pour Chloé Zhao, le maître mot lors de la scène de baiser était l’authenticité, comme elle l'a expliqué à Variety : "Je pense que trouver l'authenticité dans des moments comme celui-là est crucial pour moi, donc cela ne me semble pas forcé et vous pouvez réellement vous identifier à eux.

    C'est la chose la plus importante. Il ne s'agit pas seulement d'être le premier. Il s'agit de ce que vous ressentez réellement pour eux, que vous soyez gay, hétéro ou autre."

    Walt Disney Germany

    Selon la réalisatrice, l’acteur Brian Tyree Henry a apporté beaucoup à cette scène d’au revoir et de baiser en créant une réelle complicité avec ses partenaires, en improvisant notamment les blagues qu’il lançait à son fils fictif afin de créer une dynamique. Et la liberté laissée aux acteurs a créé une véritable émotion chère à Chloé Zhao :

    "Nous avons tous ressenti quelque chose quand nous étions là-bas. Je suis heureuse pour Brian. Heureuse pour toutes les personnes impliquées. Et heureuse pour tous ceux qui vont voir ça. Vous savez, des gens qui ne sont pas nécessairement comme Brian, mais qui ressentent juste un moment de véritable connexion humaine et il se trouve que cela concerne deux personnes du même sexe."

    Des occasions manquées auparavant

    La communauté LGTBQIA+ s’est souvent sentie lésée avec de grandes déclarations des dirigeants des studios Marvel promettant plus de représentation dans les films de la franchise qui n’ont pas réellement abouti sur du concret.

    On se rappelle notamment du tollé des frères Russo qui ont annoncé la présence d’un personnage ouvertement gay dans Avengers : Endgame. Il s’est avéré que c’est Joe Russo qui jouait ce personnage très (très) secondaire et qu’il n’apparaissait pas plus d’une minute dans le film lors d’une séquence de thérapie de groupe.

    Il y a aussi les cas de Carol Danvers, alias Captain Marvel (Brie Larson), qui aurait pu être la première super-héroïne lesbienne de l’univers Marvel au cinéma. Mais selon Mary Livanos, la directrice de la production et du développement des studios Marvel et productrice de Captain Marvel avait fait savoir à INSIDER qu’il n’avait pas été possible d’explorer la sexualité de Carol Danvers dans le film :

    "C’était un film sur la découverte de soi et sur le fait que Carol allait se retrouver avec elle-même. Donc, en faisant le film, nous avons senti qu’il n’y avait pas de place dans le récit pour raconter cette histoire."

    Chuck Zlotnick ©Marvel Studios 2019

    Si certains fans estimaient que la relation entre Carol et la pilote Maria Rambeau (Lashana Lynch) était plus platonique, d’autres ont créé des fanarts en pensant que Captain Marvel et Valkyrie (Tessa Thompson) pourraient avoir une relation amoureuse dans Endgame, ce qui ne fut pas le cas. Mais si l'on en croit les déclarations faites au Comic-Con, la bisexualité de Valkyrie sera évoquée dans Thor : Love And Thunder.

    Récemment, il y a eu une affirmation timide de la bisexualité de Loki (Tom Hiddleston) dans la série Disney+ qui lui est consacrée. Lors d’une discussion avec Sylvie (Sophia Di Martino) sur leurs passés amoureux, le Dieu de la malice fait comprendre qu’il a eu des prétendantes et des prétendants lorsqu’il était prince d’Asgard.

    Avec Les Éternels, les studios Marvel semblent avoir enfin voulu sauter le pas et offrir plus de représentation à la communauté LGBTQIA+ avec un super-héros homosexuel et sa famille. Reste à savoir si d’autres personnages, déjà établis ou nouveaux, auront la même exposition que Phastos au sein du MCU.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top