Mon compte
    Sophie Cross sur France 3 : que vaut la série policière avec Alexia Barlier et Thomas Jouannet ?

    Ce mardi 9 novembre à 21h05, France 3 inaugure une nouvelle série policière composée de trois unitaires d'une heure et demie. Le pitch : une avocate meurtrie par la disparition de son fils se reconvertit dans la police pour retrouver sa trace.

    De quoi ça parle ?

    Sophie Cross, brillante avocate, et Arthur Leclercq, son fils de 5 ans, profitent d’une belle journée d’été dans les dunes de la mer du Nord. Quelques secondes d’absence de Sophie suffisent pour que son fils disparaisse. Le cauchemar commence alors pour elle et Thomas son mari, pourtant commissaire de police, mais impuissant face à ce drame et anéanti de ne pouvoir retrouver leur fils. Les jours puis les semaines passent mais l’enquête piétine. Les doutes et les suspicions naissent : Arthur a- t-il vraiment été enlevé ?

    Trois ans plus tard, Sophie et Thomas dévastés tentent malgré tout de se remettre en mouvement. Alors qu’il est convaincu qu’ils ne reverront jamais leurs fils; Elle, refuse de perdre espoir et décide d’intégrer la police afin de retrouver la trace d’Arthur. C’est dans l’unité criminelle dirigée par son mari Thomas qu’elle va devoir se faire une place parmi les membres de l’équipe plus ou moins heureux d’accueillir cette nouvelle recrue.

    Sophie Cross, créée par Paul Piedfort

    Les mardis 9, 16 et 23 novembre sur France 3

    Sophie Cross
    Sophie Cross
    Sortie : 2021-11-09 | 100 min
    Série : Sophie Cross
    Avec Alexia Barlier, Thomas Jouannet, Cyril Lecomte
    Presse
    3,1
    Spectateurs
    3,4
    Voir sur Netflix

    C'est avec qui ?

    Après L'Art du Crime et La Dernière VagueAlexia Barlier tient le rôle principal de la série et donne la réplique à Thomas Jouannet (Sam) sous les traits de son époux Arthur. Cyril Lecomte (Le Temps est assassin) campe le capitaine Gabriel Deville, le meilleur ami d'Arthur chargée de superviser son épouse, tandis que Fred et Amina, les deux lieutenants du commissariat, sont interprétés par Mariama Gueye (Gloria) et Oussama Kheddam (Hippocrate).

    Ça vaut le coup d'oeil ?

    Dernière proposition en date de France Télévisions pour renouveler les visages des séries policières du service public, Sophie Cross rejoint la case fiction du mardi soir sur France 3, sur laquelle on retrouve notamment le flic montagnard Alex Hugo depuis la rentrée. 

    Coproduite avec la RTBF et la société allemande ARD Degeto, cette mini-série découpée en trois unitaires de 90 minutes est dotée d'une réalisation sans fioritures. Avec une enquête bouclée à chaque épisode, où défilent de nombreux guests que les fans du feuilleton Un Si Grand Soleil reconnaîtront (on y croise Fred BianconiNaïma Rodric ou encore Frederic Van Den Driessche), son lot de rebondissements et de plot twists inattendus, la série se laisse regarder sans déplaisir, mais sans révolutionner le genre pour autant.

    Toutefois, les enquêtes bouclées prennent tant de place à chaque épisode qu'on en vient à oublier le fil rouge : la disparition inexpliquée du fils d'Arthur et Sophie, illustrée dans l'ouverture du premier épisode, et la quête désespérée de cette dernière pour le retrouver... au point d'abandonner sa carrière d'avocate pour devenir une simple lieutenante de police. 

    Un prétexte plutôt capillotracté pour faire de Sophie Cross une flic au flair imparable, aidée par son point de vue judiciaire sur les enquêtes et son grand sens de l'empathie auprès des victimes.

    En termes de figure policière porté par un concept fort, on est bien loin de la femme de ménage aux capacités hors normes campée par Audrey Fleurot dans HPI, du sympathique commissaire hypocondriaque incarné par Gil Alma dans César Wagner ou encore du bagou irrésistible de Claudia Tagbdo dans Le Crime lui va si bien. La prestation d'Alexia Barnier manque d'intensité, et le duo de jeunes recrues porté par  Oussama Kheddam et Mariama Gueye, lui vole régulièrement la vedette.

    Si on tient malgré tout jusqu'au bout des 1h30 de visionnage poussé par la curiosité, on reste sur notre faim quand à la quête initiale de l'héroïne sur son enfant disparu, qui aurait mérité à elle seule une enquête feuilletonnante plutôt que d'être remisée au second plan.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top