Mon compte
    Scream : 9 choses à savoir sur la saga horrifique
    Par Thomas Desroches — 19 janv. 2022 à 18:00

    Alors que le nouveau "Scream" est actuellement en salles, focus sur 9 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur cette saga qui a révolutionné le genre horrifique.

    Attention, l'article suivant contient des spoilers sur les films de la saga.

    AVANT NEVE CAMPBELL, IL Y AVAIT...

    Elle incarne l'héroïne phare de la saga. Sous les traits de Sidney Prescott, Neve Campbell signe le rôle de sa carrière. Pourtant, de nombreuses actrices étaient pressenties avant elle, comme Reese Witherspoon et Molly Ringwald, la star de Breakfast Club. Âgée de 27 ans au moment du tournage, cette dernière ne souhaitait pas jouer le personnage d'une lycéenne.

    Scream
    Scream
    Sortie : 16 juillet 1997 | 1h 50min
    De Wes Craven
    Avec Neve Campbell, Courteney Cox, David Arquette, Skeet Ulrich, Matthew Lillard
    Presse
    5,0
    Spectateurs
    3,7
    louer ou acheter

    Finalement, la production se tourne vers Drew Barrymore qui, malgré une adolescence compliquée, continue d'enchaîner les projets. Peu avant le premier clap, elle décide de ne pas interpréter Sidney Prescott, lui préférant le rôle mineur de Casey Becker, qui n'apparaît que dans la séquence d'ouverture.

    Plus célèbre que le reste de la distribution, Drew Barrymore souhaitait surprendre les spectateurs, qui ne s'attendaient pas à la voir disparaître aussi tôt. Pour créer l'illusion, l'actrice apparaît même sur toutes les affiches promotionnelles, qui la présentent comme le protagoniste principal du film.

    COMMENT SCREAM 2 A ÉTÉ SAUVÉ

    Mars 1997. La Screammania s'est emparée de l'Amérique (le premier film ne sortira en France qu'en juillet 1997, NDLR). Devant cet immense succès, les frères Weinstein donnent le feu vert pour la suite.

    Alors que le tournage bat son plein, la production est victime des premiers exploits d'Internet : les grandes lignes du script sont dévoilées sur la Toile, révélant l'identité des tueurs originaux. Ces derniers devaient être Hallie (Elise Neal), la meilleure amie de Sidney, et le petit copain de cette dernière, Derek (Jerry O'Connell).

    Bien sûr, même sans les réseaux sociaux, l'information fait rapidement le tour. L'équipe continue son travail, tandis que Kevin Williamson, le scénariste, décide de réécrire une bonne partie du film. Malgré ces changements de dernière minute, Scream 2 ne connaît aucun retard et sort, comme prévu, le 12 décembre 1997 aux États-Unis.

    Ci-dessous, un extrait du script original de Scream 2 :

    Kevin Williamson

    ROGER JACKSON, UN ACTEUR INVISIBLE

    Derrière la voix du tueur masqué se cache Roger Jackson, un comédien spécialisé dans le théâtre et les effets sonores. Invisible dans les quatre films de la saga et la série dérivée, son rôle n'en demeure pas moins important dans la construction du mythe de Ghostface. Présent sur les lieux durant les différents tournages, l'acteur restait, néanmoins, caché dans des pièces voisines pour ne pas être vu des autres comédiens pendant qu'il leur donnait la réplique.

    Dans une interview accordée au média Splinter en 2015, Roger Jackson explique n'avoir rencontré que trois acteurs du film en chair et en os : Jamie Kennedy, par accident durant le tournage de Scream 2, puis Neve Campbell et Skeet Ulrich, des années plus tard lors d'une convention.

    INSPIRÉ D'UNE HISTOIRE VRAIE ?

    Pour écrire le film, le scénariste Kevin Williamson s'est inspiré de Danny Rolling, un tueur en série, qui a assassiné cinq jeunes étudiants en l'espace de quatre jours durant l'été de l'année 1990. L'auteur de ces crimes, qui avouera plus tard l'existence de trois autres victimes, est arrêté en septembre 1990 dans la ville d'Ocala, en Floride.

    Quatre ans plus tard, il est condamné à mort par la justice américaine. Devant les autorités, Danny Rolling expliquait vouloir devenir aussi célèbre que Ted Bundy, autre criminel qui sévissait durant les années soixante-dix.

    DE NOMBREUX FAITS DIVERS SUITE AU FILM

    L'un des principaux thèmes de la saga Scream s'intéresse au pouvoir des images, l'influence que peut avoir la violence des films d'horreur sur le comportement de ceux qui les regardent. Les créateurs de la franchise étaient certainement loin de se douter que leur propre concept allait inspirer des fans déséquilibrés.

    L'un des cas les plus médiatisés s'est déroulé en Belgique, en 2001. La jeune Allison C. fut assassinée de vingt-cinq coups de couteau après que son meurtrier ait enfilé le célèbre costume noir du film. Elle avait quinze ans.

    Un an plus tard, en France, durant l'année 2002, un adolescent de dix-sept ans tue, à son tour, une camarade âgée de quinze ans. Cette dernière est poignardée à plus de quarante reprises. Dans un article publié en 2004, L'Obs annonçait que le jeune homme était condamné à vingt-cinq ans de réclusion criminelle.

    L'HISTOIRE ORIGINALE DE SCREAM 3

    Le troisième opus de la saga est le seul qui ne soit pas scénarisé par Kevin Williamson. Peu apprécié par les fans, le film est toujours réalisé par Wes Craven, mais écrit cette fois par Ehren Kruger. Après le succès de Scream 2, Kevin Williamson avait prévu une belle conclusion pour la trilogie.

    Dans son premier script, le personnage de Stu, interprété par Matthew Lillard, revenait dans la saga, après avoir survécu aux événements du premier opus. Depuis sa cellule de prison, le meurtrier devait être aux commandes d'un réseau de fans obsédés par les films Stab et prêts à tuer pour accéder à une soudaine notoriété.

    La fusillade de Columbine, qui fit quinze morts en avril 1999, incite les frères Weinstein à changer complètement l'histoire et ne plus mettre en scène des adolescents. Kevin Williamson réutilisera, treize ans plus tard, son idée de réseau meurtrier avec sa série Following.

    ROBERT RODRIGUEZ DERRIÈRE LA CAMÉRA

    Dans la saga Scream, les films Stab s'inspirent du massacre - supposé réel - du premier opus. Les séquences visibles de ce long-métrage fictif ont été réalisées par Robert Rodriguez, à qui l'on doit, entre autres, le récent Alita : Battle Angel. Les scènes reproduisent, à quelques détails près, la scène d'ouverture du premier volet avec l'actrice Heather Graham, qui remplace Drew Barrymore. Dans Scream 2, un autre extrait de Stab met en scène Tori Spelling et Luke Wilson dans les rôles de Sidney Prescott et Billy Loomis.

    UN SUCCÈS RECORD

    C'est l'une des franchises horrifiques les plus lucratives dans l'histoire du cinéma. Au total, les quatre épisodes ont rapporté près de 915 millions de dollars à travers le monde (calculé en prenant compte de l'inflation du dollar, NDLR). Très populaires également en France, les films ont tous dépassé la barre symbolique du million d'entrées. C'est le troisième opus, sorti en 2000, qui a eu le plus de succès, avec  2 654 418 d'entrées.

    LE POIDS DE LA PARODIE

    Quelques mois après Scream 3, la comédie Scary Movie débarque dans les salles. Véritable phénomène à son tour, le film parodique rassemble des millions de spectateurs et devient presque aussi populaire que le film d'origine.

    Bien que la saga lancée en 1996 s'amuse elle-même des codes de l'horreur pour mieux les détourner avec un peu d'humour, le pastiche de Keenen Ivory Wayans vient entacher les films de Wes Craven en caricaturant le tueur masqué. La même année, une autre parodie de Scream, intitulée Scary Scream Movie en France, sort directement en vidéo. En 1997, déjà, l'acteur Mike Myers s'amusait à réinventer la scène d'ouverture durant une séquence amusante pour les MTV Movie Awards.

    La bande-annonce du tout dernier "Scream", actuellement en salles :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top