Mon compte
    MyFrenchFilmFestival 2022 : Un pays qui se tient sage et Une vie démente au palmarès
    15 févr. 2022 à 14:30
    Mathilde Fontaine
    Mathilde Fontaine
    -Rédactrice ciné-séries
    Celle qui est fan de Friends et pourrait bosser chez Dunder Mifflin. Ne loupe jamais une séance ciné, rêve de vivre dans un film de Sautet, de faire une choré avec les fréros Vega (ceux de Tarantino) et d'aller à une Boum avec Vic ! ("Et là, normalement, il me faut une citation latine...")

    Voilà, c’est fini ! Après un mois de cinéma francophone en ligne, le jury de MyFrenchFilmFestival a révélé les noms des grands gagnants de cette 12e édition. Un pays qui se tient sage, Une vie démente, Erratum… : palmarès étoilé !

    Clap de fin pour MyFrenchFilmFestival 2022 ! Lancée le 14 janvier dernier, cette 12e édition de l'événement vient de baisser le rideau et a ainsi levé le voile sur ses grands gagnants. Tout premier festival international en ligne à avoir été créé, celui-ci a une fois encore permis de faire rayonner les films francophones à travers le monde entier.

    Pour cette 12e édition, MyFrenchFilmFestival a mis les petits plats dans les grands avec une sélection aussi lumineuse que son jury. Au total, ce sont 20 films qui étaient en compétition (10 longs-métrages et 10 courts-métrages) allant du thriller au drame, en passant par le documentaire.

    MYFRENCHFESTIVAL 2022 : UN PAYS QUI SE TIENT SAGE, GRAND PRIX DU JURY

    Ces œuvres ont été vues et commentées par un jury international prestigieux : MICHELLE COUTTOLENC (Ingénieure du son), JOACHIM LAFOSSE (Réalisateur et scénariste), FILIPPO MENEGHETTI (Réalisateur et scénariste), SANTIAGO MITRE (Réalisateur, producteur et scénariste) et DAPHNÉ PATAKIA (comédienne). Au terme d’un mois de festival et de délibération, tous ont désigné les lauréats du MyFrenchFestival 2022.

    Le Grand Prix du Jury (qui s’accompagne d’une dotation de 15000 € pour son lauréat), a été accordé au documentaire Un pays qui se tient sage de David Dufresne. Et cela “pour la dimension universelle de son sujet, à un moment politique crucial de notre histoire contemporaine, mais aussi pour la qualité des dispositifs mis en place”, explique le jury.

    Le jury international a également décerné deux mentions spéciales. Une mention spéciale à Une vie démente d’Ann Sirot et Raphaël Balbonipour la qualité du traitement de la question de l’accompagnement d’un proche atteint d’une maladie dégénérative, mais aussi pour l’interprétation exceptionnelle de Jo Deseure qui, avec grâce, fait osciller le film entre tragédie et comédie”. Une seconde mention spéciale a été attribuée à À l'abordage de Guillaume Bracpour la qualité de son écriture et pour ses personnages sans cesse en mouvement qui se confrontent à la violence des classes le temps d’un conte sentimental puissant.”

    DES PRIX POUR UNE VIE DÉMENTE, ERRATUM, MALABAR…

    En plus de cette mention spéciale du jury international, Une vie démente a aussi reçu le Prix du public pour un long-métrage. C’est Erratum de Giulio Callegari qui a reçu le Prix du public pour un court-métrage.

    Le jury de la presse internationale était quant à lui composé de CARLOS HELÍ DE ALMEIDA (Brésil, Critique cinéma - O Globo), JASON SOLOMONS (Royaume-Uni, Critique - Totally Wired, BBC News, «Seen ANy Good Films Lately?»), ALEJANDRA TRELLES (Uruguay, Journaliste - La Diaria), DZEVDET TUZLIC (Bosnie-Herzégovine, Journaliste - BHT 1) et FIONA WILLIAMS (Australie, Journaliste - SBS Télévision).

    Il a récompensé Un pays qui se tient sage de David Dufresne du Prix du meilleur long-métrage et Malabar de Maximilian Badier-Rosenthal du Prix du meilleur court-métrage. Calamity de Rémi Chayé et Ourse de Nicolas Birkenstock ont chacun obtenu une mention spéciale. A l’année prochaine !

    Le palmarès complet de la 12e édition de MyFrenchFilmFestival :

    • Grand Prix : Un pays qui se tient sage de David Dufresne
    • Mention spéciale du Jury international : Une vie démente d'Ann Sirot et Raphaël Balboni
    • Mention spéciale du Jury international : À l'abordage de Guillaume Brac
    • Prix de la presse internationale pour un long-métrage : Un pays qui se tient sage de David Dufresne
    • Mention spéciale du Jury de la Presse international pour un long-métrage : Calamity de Rémi Chayé
    • Prix de la presse internationale pour un court-métrage : Malabar de Maximilian Badier-Rosenthal
    • Mention spéciale du Jury de la Presse international pour un court-métrage : Ourse de Nicolas Birkenstock
    • Prix du public pour un long-métrage : Une vie démente d'Ann Sirot et Raphaël Balboni
    • Prix du public pour un court-métrage : Erratum de Giulio Callegari
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top