Mon compte
    Entre Black Mirror et The Office, que vaut Severance sur Apple TV+ ?
    18 févr. 2022 à 09:00
    Marine de Guilhermier
    Passionnée par le grand et le petit écran et fascinée par les acteurs, elle a des goûts très éclectiques. Elle a néanmoins une préférence pour les productions américaines et dévore tout ce qui lui passe devant les yeux, de l'immense blockbuster au plus petit film indépendant.

    Une nouvelle série débarque sur Apple TV+ ! Les premiers épisodes de Severance, réalisés par un certain Ben Stiller, sont disponibles sur la plateforme depuis aujourd’hui.

    De quoi ça parle ?

    Mark Scout travaille pour Lumon Industries, où il dirige une équipe dont les employés subissent une opération chirurgicale de séparation entre leurs souvenirs liés à leur vie professionnelle et ceux liés à leur vie privée. Cette expérience risquée de l’équilibre entre travail et vie personnelle est remise en cause lorsque Mark se retrouve au cœur d’un mystère qui le forcera à affronter la vraie nature de son travail… et la sienne.

    Les deux premiers épisodes de Severance sont disponibles dès aujourd’hui sur Apple TV+. Les épisodes suivants seront mis en ligne à raison d’un par semaine. Épisodes vus : 4/9

    Severance
    Severance
    Sortie : 18 février 2022 | 60 min
    Série : Severance
    Avec Adam Scott, Zach Cherry, Britt Lower, Tramell Tillman, Jen Tullock
    Presse
    4,0
    Spectateurs
    4,4
    Voir sur Apple TV+
    C’est avec qui ?

    Créée et écrite par Dan Erickson et produite et réalisée par Ben Stiller, qui, depuis quelques années, semble se concentrer sur son travail derrière la caméra, Severance a un casting de haute volée. Mark, le héros de la série, est incarné par Adam Scott, figure incontournable de la comédie américaine qui a notamment tenu l’un des rôles principaux de la sitcom Parks and Recreation et s’est illustré plus récemment dans le drame Big Little Lies.

    Parmi les collègues de Mark, on retrouve deux acteurs hollywoodiens à la prestigieuse carrière : John Turturro, qui avait déjà fait une percée remarquée à la télévision avec The Night Of, et Christopher Walken, qui a, semble-t-il, pris goût aux séries télé après sa participation au show britannique The Outlaws l’an dernier.

    Britt Lower (Man Seeking Woman), Zach Cherry (Most Dangerous Game), Tramell Tillman (Godfather of Harlem), Yul Vazquez (The Outsider) ou encore Dichen Lachman (Animal Kingdom) jouent également des employés de Lumon Industries, dont la directrice est interprétée par Patricia Arquette, déjà présente dans la précédente série de Ben Stiller, Escape at Dannemora.

    Apple TV+
    Ça vaut le coup d'œil ?

    À la croisée des genres - on y retrouve des éléments de science-fiction et de thriller avec des touches de comédie disséminées ici et là et une bonne dose de drame -, Severance et son point de départ ont de quoi intriguer.

    Ajoutez à cela un mystère pour tenir en haleine les téléspectateurs (mais que se passe-t-il réellement au sein de Lumon Industries, cette entreprise qui propose à ses employés travaillant sur des dossiers sensibles de subir une opération leur permettant de dissocier leurs souvenirs liés à leur vie professionnelle et ceux de leur vie privée ?) et vous avez une combinaison gagnante.

    Car si la situation paraît idyllique de loin (vos ennuis personnels n’interfèrent pas dans votre travail et vice-versa), nous nous rendons bien vite compte que tout n’est pas si rose à Lumon. C’est par l’arrivée d’une nouvelle recrue, Helly (Lower), que nous est introduit le fonctionnement de la société, notamment le service dirigé par Mark (Scott) depuis la disparition de son ancien responsable (Vasquez).

    Et si comme tous les employés qui ont subi la procédure appelée “severance”, Helly l’a fait de son plein gré, elle regrette rapidement son choix et demande à démissionner. Problème : la version d’elle-même qui ne vit que hors de Lumon, et ne sait pas ce qui se passe dans ce bureau où la torture psychologique est notamment de mise, ne l’entend pas de cette oreille. Coincée dans ce lieu aseptisé qu’elle voit comme son propre enfer, Helly mettra alors tout en œuvre pour y échapper.

    Apple TV+

    De son côté, le Mark de l’extérieur qui a choisi de travailler pour Lumon afin d’oublier la mort de sa femme durant quelques heures, est contacté par son ancien chef qui a réussi à contourner la “severance” et qui tente de l’alerter sur ce qu’il se passe réellement dans son entreprise. De quoi remettre en question toute la vie du héros !

    Si le côté technologie dystopique de la série n’est pas sans rappeler Black Mirror et que le jeu de mémoire évoque Eternal Sunshine of the Spotless Mind, l’environnement de bureau dans lequel évolue les personnages a un côté The Office, avec des scènes parfois bon enfant qui dénotent avec celles de l’extérieur. La réalisation experte de Ben Stiller parvient d’ailleurs très bien à signaler la différence entre les deux mondes qui sont visuellement opposés.

    Tous au service d’une intrigue singulière et réfléchie qui interroge sur la morale et le libre arbitre sans tomber dans la facilité, les acteurs rendent l’ensemble encore plus exaltant. On en redemande !

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top