Mon compte
    Black Adam : comment Dwayne Johnson veut renouveler le mythe du super-héros ?
    9 juin 2022 à 18:00
    Emmanuel Itier
    Emmanuel Itier
    -Correspondant
    Basé à Los Angeles, Emmanuel Itier accompagne AlloCiné sur les sorties américaines, en assurant interviews/junkets et couverture d’événements US.

    Après nous avoir donné un aperçu de l'étendue de ses pouvoirs dans la bande-annonce, Dwayne Johnson évoque "Black Adam", film DC attendu le 19 octobre dans nos salles.

    En attendant le retour de Shazam, le 21 décembre, place à sa némésis : Black Adam ! Choisi pour le rôle avant même que Zachary Levi n'hérite de celui du héros, Dwayne Johnson compte ainsi faire une entrée fracassante dans l'univers DC, le 19 octobre.

    Et tandis que la bande-annonce vient d'être révélée, il évoque le projet à notre micro, en compagnie du réalisateur Jaume Collet-Serra (qui l'avait déjà dirigé dans Jungle Cruise) et des producteurs Beau Flynn et Hiram Garcia.

    Black Adam
    Black Adam
    De Jaume Collet-Serra
    Avec Dwayne Johnson, Sarah Shahi, Viola Davis, Pierce Brosnan, Aldis Hodge
    Sortie le 19 octobre 2022

    AlloCiné : Qu’est-ce qui vous a attiré avec “Black Adam”, et la possibilité de mettre en scène la Justice Society of America ?
    Dwayne Johnson : Ce projet est vraiment une passion personnelle qui m’aura demandé un grand nombre d’années afin de le mener à terme. Avec mes partenaires Hiram Garcia et Beau Flynn, nous avons tout donné pour faire le meilleur film possible avec Black Adam. Si vous regardez la mosaïque de ce qu’offre DC - et c’est ce que nous avons fait avec Hiram au moment où, vers 2010, les films de super-héros ont vraiment décollé - nous nous sommes rendus compte que Warner avait un plan clair avec les héros principaux comme Superman, Batman et Wonder woman. Ou même Flash et Aquaman.

    Mais en creusant plus dans la mythologie et le profil de Black Adam, nous nous sommes aperçus qu’il y avait vraiment quelque chose de super cool et d’unique avec lui, notamment des super-pouvoirs que la plupart des gens ne connaissent pas. Donc nous avons tenté de convaincre Warner de la fraîcheur et de la force de ce personnage.

    Il a la capacité de changer la hiérarchie des pouvoirs et, en cela, c’est vraiment un super-héros hors normes. De plus, c’était l’oportunnité de présenter la Justice Society of America, qui était le groupe de super-héros avant la Justice League, et d’introduire d’autres personnages tout aussi riches et fascinants. Nous avions, collectivement, accès à toutes ces propriétés intellectuelles, et nous nous sommes mis au travail.

    Dans un monde où rien n’est vraiment blanc ou noir, j’aime Black Adam, qui est un personnage gris

    Jaume Collet-Serra : Ce fût pour moi une opportunité fantastique, surtout que je n’ai pas grandi avec les comic books comme ceux de Black Adam. Mais nous avions eu une très bonne expérience, Dwayne et moi, sur Jungle Cruise, donc j'ai tout de suite accepté la proposition de poursuivre notre relation avec ce film. De plus, Dwayne avait remarqué que je ne m’habille qu’en noir, donc j’étais le réalisateur parfait pour Black Adam. Nous avons un sens de l’humour similaire et ce fût un plaisir et un honneur que de faire partie de cette aventure.

    Dwayne Johnson : Jaume est une personne très humble, et c’est pour cela que je l’adore. Il s’en est tiré comme un chef avec Jungle Cruise, qui n’était pas un film façile, et je savais que je pouvais compter sur lui avec Black Adam. C’est quelqu’un qui se plonge dans un projet à fond. Il a fait toutes les recherches nécessaires pour bien comprendre le personnage, et je suis ravi de notre nouvelle collaboration. Ce que j’ai aimé avec lui, ce sont les références qu’il utilise dans ses films.

    Ici il m’a demandé: "Quel est ton film préféré de Clint Eastwood ?” Je lui ai répondu que c’était L'Inspecteur Harry mais également Impitoyable. Jaume a alors conclu que Black Adam est "impardonnable" [jeu de mots sur le titre original d'Impitoyable, Unforgiven, soit "non pardonné" en français, ndr] et qu'il ne pardonne pas, mais qu’il a aussi l’étoffe de L'Inspecteur Harry. C’est un peu le film que nous avons fini par réaliser.

    Jaume Collet-Serra : Dans un monde où rien n’est vraiment blanc ou noir, j’aime Black Adam, qui est un personnage gris.

    Est-ce si différent de jouer un héros qui est justement dans les gris, presqu'un anti-héros ? Est-ce que cela change la donne avec votre public ?
    Dwayne Johnson : C’était pour moi l’opportunité de jouer un personnage très différent de ceux que j’ai interprétés auparavant. Il y avait quelque chose en Black Adam qui m’a profondément touché, notamment son histoire en tant qu’esclave ainsi que sa famille. Et trouver un réalisateur qui permet à cette histoire d’exister et au mythe du super-héros d’être renouvelé, recréé, tout ceci a été une situation unique que je ne pouvais qu’embrasser.

    D’autant que c’est une chance inouïe que de pouvoir créer un personnage qui soit mi-super-héros, mi-super-vilain. Black Adam marche sur un fil entre deux abîmes : le super bon et le super méchant. Et puis c’est un héros qui est ancré dans l’amour pour sa famille, ce qui est également unique dans l’univers des super-héros. Au final, ce que dit ou fait Black Adam est ce qu’il pense qu’il faut faire pour le bien de l’humanité.

    Warner Bros. Pictures
    Black Adam (Dwayne Johnson) face à Hawkman (Aldis Hodge)

    Est-ce difficile d'introduire un super-héros si peu connu du grand public ?
    Dwayne Johnson : L’idée de départ était d’introduire aussi bien Shazam que Black Adam au public. C’est l’idée que nous avions en tête il y a 4 ou 5 ans. Nous avions d’ailleurs écrit un script qui présentait ces deux personnages. Mais, à la relecture du projet, j’ai réalisé qu’il nous fallait séparer ces deux films. Nous nous devions de faire honneur à chaque héros d’une manière indépendante. Pour les fans des comics, je pense qu'il était important d’opérer de cette manière.

    Beau Flynn : Je me souviens avoir reçu un coup de fil de Dwayne à 5h45 du matin, juste après ses exercices. Il me disait que nous allions nous focaliser uniquement sur Black Adam et son histoire, son origine. Dwayne a un instinct pour ce genre de chose, et je savais que c’était la bonne decision. Dwayne est parfait en Black Adam, surtout que c’est la première fois qu’il joue un super-héros. Je pense que ce qui rend Dwayne unique et apprécié dans le monde, c'est son honnêteté, son authenticité.

    Dwayne dit les choses comme elles sont et comme il les sent. Et c’est exactement ce que Black Adam dit et fait. On vit dans un monde dur, un monde où ce n’est pas facile d’être honnête et de partager ses sentiments. Ce n’est pas simple de dire des choses qui semblent vraies pour vous mais pas forcément pour les autres. Mais le monde a besoin d’un Black Adam, qui dit les choses comme elles semblent lui paraître, au risque de choquer les autres. Je pense que ce film inspirera d’autres personnes à exprimer leur sentiments profonds, quels qu’ils soient, sur tel ou tel sujet, même si cette opinion n’est pas forcément populaire.

    Qui seront les membres de la Justice Society of America ?
    Hiram Garcia : Quel honneur ce fût pour nous que de présenter aux fans la Justice Society of America et son histoire originale. C'était un vrai défi que de trouver les acteurs pouvant rendre justice à la vision des comic books. Tout a commencé avec le casting de Noah Centineo qui joue Atom Smasher. Mais nous avons eu aussi la chance d’avoir Aldis Hodge dans le rôle d'Hawkman, qui est arrivé sur le tournage dans une forme incroyable, avec un physique en béton.

    Tout le monde a bien saisi la responsabilité d’interpréter à la perfection tous ces personnages mythiques. Et n’oublions pas Quintessa Swindell qui joue Cyclone. Ainsi que la cerise sur le gateau : Pierce Brosnan en Dr. Fate. Je pense que le monde entier va avoir le souffle coupé avec cette panoplie de super-héros et de super-vilains. Grâce à Dwayne Johnson nous avons eu l’opportunité d’avoir les meilleurs acteurs possibles, avec une complicité entre tous qui se sent vraiment à l’écran.

    C’est bien la première fois que vous verrez un super-héros dans un costume sans aucun rajout de mousse, de coussinets pour le rendre plus musclé

    Dwayne, vous avez dit récemment que les super-héros ont un code de justice : quel a été le vôtre pour Black Adam ?
    Dwayne Johnson : Celui d’honorer la mythologie de Black Adam. Ainsi que d’être le plus authentique et honnête dans l’interprétation de ce super-héros. Mais le plus important est d’écouter les conseils de mes partenaires et le soutien des fans.

    Hiram Garcia : Sans compter la préparation physique de Dwayne pour arriver à ressembler, à devenir Black Adam. C’est bien la première fois que vous verrez un super-héros dans un costume sans aucun rajout de mousse, de coussinets pour le rendre plus musclé.

    Dwayne Johnson : Et je suis prêt à continuer d’interpréter Black Adam dans toutes les suites possibles. Et les spin-off. Je suis optimiste quant à la possibilité de pouvoir continuer à étendre l’univers de DC comics avec Black Adam pour les années à venir.

    Pour finir, que représente Black Adam pour le monde dans lequel nous vivons ?
    Beau Flynn : Il y a une vraie allégorie, une vraie discussion entre Hawkman et Black Adam dans ce film sur le sens de la justice, le sens du mot super-héros et de leur mission. Je crois que ce film, au-delà de son côté gigantesque et divertissant, soulève de vraies questions humanistes. Cela le rend encore plus intéressant.

    Jaume Collet-Serra : Pour moi, le coeur de ce film c’est la famille. C’est ce qui est important.

    Dwayne Johnson : C’est vrai, d'où vous venez, le montant sur votre compte en banque, votre religion, votre culture, ça n'est pas important : une famille c’est une famille, et ceci de par le monde. Black Adam croit en la notion de famille, et il est prêt à tout pour la protéger, quelle qu’elle soit.

    Propos recueillis par Emmanuel Itier à Los Angeles le 6 juin 2022

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top