Mon compte
    Jurassic Park : l'astuce pour attirer les mouches sur le caca du Tricératops
    27 juin 2022 à 18:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, il délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    29 ans après sa sortie, on ne se lasse pas de revoir "Jurassic Park", qui n'a absolument pas pris une ride. Parmi les petits secrets entourant sa conception figure la création de la montagne de matière fécale du tricératops au début du film...

    Universal Pictures

    On ne se lassera jamais de voir et revoir le film séminal de la franchise Jurassic Park, qui a marqué l'Histoire du cinéma. Parmi les scènes mémorables émaillant la pépite signée Steven Spielberg figure en bonne place celle de la découverte du Tricératops malade par le couple scientifique, Allan Grant et Ellie, qui n'en croient pas leurs yeux.

    Avant que cette dernière n'explique qu'elle doit étudier les fientes du dinosaure pour mieux comprendre ce dont souffre cette pauvre bête, et plongeant un peu plus tard sa main dedans. De là une punchline culte de Ian Malcolm (Jeff Goldblum) découvrant littéralement une montagne de matière fécale : "c'est vraiment un gros tas de merde !"

    Séquence souvenir...

    Comment créer cette montagne de matière fécale justement ? Il s'agit en fait d'un mélange d'argile, de boue et de paille pour donner la consistance et la couleur voulue. Puis la production a versé dessus un mélange de miel et de papaye pour attirer des essaims de mouches. Un peu la cerise sur le gâteau, si l'on ose dire. Mais au moins, l'équipe du film a été épargnée par l'odeur, c'est déjà ça.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top