Mon compte
    Thor 4 : meilleur démarrage de la saga Marvel au box-office américain pour Love and Thunder ?
    11 juil. 2022 à 11:00
    Maximilien Pierrette
    Batman ou Flash. Le nouveau reboot de Spider-Man. Des X-Men marginalisés. L’évolution du personnage de Captain America. L’architecture complexe du Marvel Cinematic Universe. Les tentatives indé. Les super-héros du grand et du petit écran n’ont aucun secret pour lui. Ou presque.

    Thor plus fort que… lui-même ! Sorti ce vendredi 8 juillet aux États-Unis, "Love and Thunder" démarre plus fort que "Ragnarok", et signe le meilleur score de la saga portée par Chris Hemsworth en la matière.

    BOX-OFFICE US DU 8 AU 10 JUILLET : LE TOP 10
    Rang (Rang précédent)FilmRecettes ($)Cumul ($)
    1 (Nouveauté) Thor - Love and Thunder 143 000 000 143 000 000
    2 (1er) Les Minions 2 45 550 420 210 079 000
    3 (2ème) Top Gun Maverick 15 499 887 597 406 000
    4 (3ème) Elvis 11 000 298 91 123 000
    5 (4ème) Jurassic World - Le Monde d'après 8 410 170 350 326 000
    6 (5ème) Black Phone 7 659 590 62 312 000
    7 (6ème) Buzz l'Eclair 2 900 000 112 322 200
    8 (11ème) Marcel the Shell With Shoes On 340 000 963 416
    9 (9ème) Doctor Strange 2 262 000 411 062 441
    10 (7ème) Mr. Malcolm's List 245 416 1 638 979
    A RETENIR

    Le box-office américain s'inscrit en Thor ! Comme d'habitude, le nouveau bébé issu des studios Marvel a pris les commandes pour le week-end de sa sortie. Et Love and Thunder n'a pas fait de détail : avec des recettes estimées à 143 millions des dollars, le film de Taika Waititi réalise le plus gros démarrage d'un opus de la saga portée par Chris Hemsworth, devant Ragnarok.

    Après Spider-Man : No Way Home et Doctor Strange in the Multiverse of Madness (qui se maintient dans le Top 10 hebdomadaire, malgré sa disponibilité sur Disney+ outre-Atlantique), Thor - Love and Thunder est le troisième film du MCU d'affilée qui parvient à démarrer plus fort que son prédécesseur. Ce qui, en temps de pandémie et de salles moins plébiscitées, peut être source d'optimisme, même si la hausse du prix du billet est à prendre en compte.

    Thor: Love And Thunder
    Thor: Love And Thunder
    Sortie : 13 juillet 2022 | 1h 59min
    De Taika Waititi
    Avec Chris Hemsworth, Natalie Portman, Christian Bale, Tessa Thompson, Russell Crowe
    Presse
    2,7
    Spectateurs
    2,6
    Séances (840)

    Leader du box-office, Thor a évidemment foudroyé la concurrence. À commencer par Les Minions 2, dont le règne n'aura duré qu'un seul week-end. Malgré une grosse chute de ses recettes (- 57,4% par rapport à la semaine précédente), le dernier né des studios Illumination engrange un peu plus de 45 millions de billets verts supplémentaires, ce qui lui permet, déjà, de franchir le cap des 200 aux États-Unis.

    À l'heure actuelle, les 336 du premier opus (qui avait dépassé le milliard dans le monde) semblent encore loin, mais qui sait ce que l'été nous réserve ? Assez loin derrière, mais toujours en forme, Top Gun Maverick n'en finit plus d'affoler les compteurs. Non content d'être le plus gros hit de la carrière de Tom Cruise, le film de Joseph Kosinski est aujourd'hui le douzième plus gros succès de l'Histoire sur le sol américain, et il pourrait encore gagner quelques places dans les jours et semaines à venir.

    Top Gun: Maverick
    Top Gun: Maverick
    De Joseph Kosinski
    Avec Tom Cruise, Miles Teller, Jennifer Connelly, Jon Hamm, Glen Powell
    Sortie le 25 mai 2022
    Séances (704)

    À l'échelle du monde, le long métrage est désormais le vingt-deuxième plus gros succès de tous les temps, devant Les Minions et derrière Iron Man 3, qu'il devrait réussir à supplanter. Et le symbole serait d'autant plus fort que Tom Cruise avait longtemps été pressenti pour incarner Tony Stark, avant que le projet ne change de mains et ne soit finalement porté par Robert Downey Jr.

    Dans le reste du classement, Jurassic World - Le Monde d'après ne devrait pas faire aussi bien que les deux épisodes précédents. Mais son score est loin d'être déshonorant, aux États-Unis comme dans le reste du monde, où il devrait terminer sa course au-delà de la barre des 900 millions, à défaut d'atteindre le milliard.

    Et on notera la très bonne tenue d'Elvis qui, en trois semaines, a désormais rapporté 91 millions de dollars (pour un budget de 85) et se maintient bien dans le top 5 où il est le seul membre à ne pas être une suite. Si le temps n'est pas toujours au beau fixe dans les salles mondiales, il reste des raisons de se réjouir un peu.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top