Mon compte
    Game of Thrones : moins de sexe pour le spin-off House of the Dragon sur OCS
    21 juil. 2022 à 17:00
    Emilie Semiramoth
    Emilie Semiramoth
    Cheffe du pôle streaming, elle a été biberonnée aux séries et au cinéma d'auteur. Elle ne cache pas son penchant pour la pop culture dans toutes ses excentricités. De la bromance entre Spock et Kirk dans Star Trek aux désillusions de Mulholland Drive de Lynch, elle ignore les frontières des genres.

    Un des showrunners de House of the Dragon, le spin-off à venir de Game of Thrones, a révélé que la série comportera moins de scènes de sexe et les abordera différemment.

    Lors de sa sortie en 2011, Game of Thrones a marqué les esprits pour ses séquences violentes, le sacrifice de personnages importants, mais aussi pour ses scènes de sexe dont certaines avaient choqué le public.

    Arya, Brienne, Cersei, Daenerys, Sansa de Game of Thrones font sans conteste partie des meilleurs personnages féminins de la culture pop. Elles sont fortes, uniques et différentes les unes des autres et même de n'importe qui d'autre à la télévision. Pourtant, la série a été critiquée pour la gestion de ces personnages ainsi que pour la représentation de la violence sexuelle inhérente au monde de George R.R. Martin (un univers fantastique mais directement inspiré de l'Europe médiévale et de ses horreurs).

    L'équipe de House of the Dragon est très consciente de ces critiques et a voulu aborder ce sujet délicat un peu différemment. "Les séries sont un reflet de leur époque, et il y a une plus grande de prise de conscience maintenant de ce que nous représentons et pourquoi", explique Casey Bloys, directeur des programmes de HBO et HBO Max dans un entretien avec The Hollywood Reporter.

    Game of Thrones: House of the Dragon
    Game of Thrones: House of the Dragon
    Sortie : 21 août 2022 | 60 min
    Série : Game of Thrones: House of the Dragon
    Avec Paddy Considine, Matt Smith (XI), Emma D'Arcy
    Presse
    3,5
    Spectateurs
    4,2
    Voir sur OCS

    Miguel Sapochnik – producteur et réalisateur historique de Game of Thrones et à présent co-showrunner de House of the Dragon – explique que la production "lève le pied" sur la quantité de sexe dans la série tout en donnant quelques explications sur la façon dont le sexe est un aspect nonchalant de la vie des Targaryen. Les agressions sexuelles font toujours partie de ce monde, mais selon Sapochnik, leur approche est faite avec soin et réflexion :

    On ne se dérobe pas pour autant. Au contraire, nous allons mettre en lumière cet aspect. Vous ne pouvez pas ignorer la violence qui a été perpétrée sur les femmes par les hommes à cette époque. Cela ne devrait pas être minimisé et cela ne devrait pas être glorifié.

    Pour rappel, l'histoire de House of the Dragon se déroule 200 ans avant celle de Game of Thrones à l'époque où la dynastie Targaryen possédait de nombreux dragons et régnait sur Westeros. Dans ce contexte, une guerre de succession commence lorsque deux personnes prétendent au fameux trône de fer.

    Le casting principal comprend Milly Alcock dans le rôle de la jeune princesse Rhaenyra Targaryen, Olivia Cooke dans celui d'Alicent Hightower, Matt Smith joue Daemon Targaryen, Rhys Ifans quant à lui incarne Otto Hightower et Emma D'Arcy interprète Rhaenyra plus âgée.

    House of the Dragon sera disponible dès le 22 août en simultané US à 3h du matin sur OCS.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top