Mon compte
    Cette scène culte d'Indiana Jones n'était pas prévue ! 7 anecdotes sur la saga avec Harrison Ford
    10 août 2022 à 13:00
    Arnaud Masson
    Arnaud Masson
    -Rédacteur ciné-séries
    Probablement quelque part entre Springfield et Tatooine, il est toujours partant pour la découverte. S'il n'est pas en train de revoir l'intégrale de Malcolm, du Bureau des Légendes ou de Breaking Bad, il est probablement en train de revoir la filmographie de François Truffaut.

    La cultissime tétralogie de Steven Spielberg est arrivée ce mois-ci sur Prime Video. L’occasion de revenir sur 7 anecdotes concernant une saga qui a assurément marqué l’Histoire du cinéma, en attendant le 5e volet, en 2023 !

    Une cicatrice habilement expliquée !

    Un fouet, un chapeau, et une cicatrice au menton : voici les trois traits caractéristiques d’Indiana Jones. Cette dernière est en réalité une séquelle d’un accident de voiture de l’acteur. Souvent couverte par le maquillage sur les autres films d’Harrison Ford, elle est pourtant bien présente dans la franchise. Le scénario lui a donc trouvé une histoire.

    Les Aventuriers de l'Arche perdue
    Les Aventuriers de l'Arche perdue
    Sortie : 16 septembre 1981 | 1h 56min
    De Steven Spielberg
    Avec Harrison Ford, Karen Allen, Paul Freeman, John Rhys-Davies, Denholm Elliott
    Presse
    4,6
    Spectateurs
    4,4
    Voir sur Prime Video

    La scène d’ouverture du troisième épisode, Indiana Jones et la Dernière Croisade, nous montre un flashback du héros alors adolescent et incarné par le regretté River Phoenix. En claquant son mythique fouet pour la toute première fois face à un lion, il s’ouvre le menton, expliquant ainsi la présence de la marque sur son visage pour le reste de la saga !

    Le chien le plus influent d’Hollywood

    Comment parler d’Indiana Jones sans mentionner l’amitié qui lie son réalisateur, Steven Spielberg, à George Lucas, le créateur de Star Wars ? En façonnant l’aventurier, les deux cinéastes cherchent un nom, et conviennent d’utiliser celui du chien de George Lucas : Indiana.

    Ce Malamute d’Alaska a d’ailleurs inspiré un autre personnage culte quelques années auparavant, à savoir Chewbacca, l’acolyte de Han Solo incarné par… Harrison Ford. La boucle est bouclée !

    Un lien étroit avec un célèbre héros francophone

    Lors de la promotion européenne des Aventuriers de l'arche perdue, les journalistes français soulignent la ressemblance d’Indiana Jones avec Tintin. Ne le connaissant pas, Steven Spielberg dévore instantanément tous les tomes et devient fan au point d’acheter en 1983 les droits cinématographiques de la bande dessinée.

    Indiana Jones et le Temple maudit
    Indiana Jones et le Temple maudit
    Sortie : 12 septembre 1984 | 1h 58min
    De Steven Spielberg
    Avec Harrison Ford, Kate Capshaw, Ke Huy Quan, Amrish Puri, Roshan Seth
    Spectateurs
    4,1
    Voir sur Prime Video

    Si Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne, sort au cinéma 28 ans plus tard, l’influence du reporter belge est immédiate dans l’écriture du Temple maudit. Le personnage du Maharadjah est tout droit inspiré de l'œuvre d’Hergé.

    Un coup de feu qui n’était pas au scénario !

    C’est l’une des scènes les plus emblématiques de toute la tétralogie. Alors qu’il est en proie à un mercenaire egyptien engagé pour entraver ses plans, le professeur d’archéologie dégaine son sabre. Et alors que l’on s’attend à un duel épique, il se saisit de son pistolet et expédie l’affaire en quelques secondes.

    Originellement prévue, la scène de combat chorégraphiée et savamment orchestrée a été modifiée à la dernière minute par Harrison Ford lui-même. Le comédien souffrait en effet d’une violente dysenterie qui le forçait à faire de nombreux allers-retours dans sa caravane. Un contretemps qui a donné naissance à ce face-à-face parfaitement rythmé, avec un effet comique mémorable.

    Un premier jour mouvementé

    Alfred Molina (le Docteur Octopus dans Spider-Man 2) décroche avec Les Aventuriers de l’Arche Perdue son premier rôle sur un plateau hollywoodien : la concrétisation d’un rêve.

    Mais c’était sans savoir que sa toute première scène serait probablement l’une des plus difficiles de sa carrière : celle où une cohorte de tarentules vivantes lui grimpent sur le dos. Pour ajouter une dose de réalisme, l’éleveur y mit une tarentule femelle, afin d’agiter les mâles… Réalisme garanti !

    Un stratagème pour conjurer le mauvais sort

    Comme le souligne son poignant chef-d'œuvre de 1993 La Liste de Schindler, Steven Spielberg, fils d’un vétéran juif de la Seconde Guerre mondiale, sait mettre en scène le Troisième Reich, et cela malgré la difficulté du défi.

    Indiana Jones et la Dernière Croisade
    Indiana Jones et la Dernière Croisade
    Sortie : 18 octobre 1989 | 2h 07min
    De Steven Spielberg
    Avec Harrison Ford, Sean Connery, Denholm Elliott, John Rhys-Davies, Alison Doody
    Presse
    4,4
    Spectateurs
    4,4
    Voir sur Prime Video

    Dans le troisième opus d’Indiana Jones, la scène de l’autodafé nazi réunissant des centaines de figurants en uniforme a de quoi glacer le sang. C’est pourquoi le réalisateur a demandé aux figurants de croiser les doigts derrière leur dos, afin d’éviter tout sentiment de culpabilité.

    Une scène que vous ne verrez plus jamais de la même façon

    En 1989, Steven Spielberg accomplit son rêve d’adolescent en dirigeant Sean Connery dans Indiana Jones et la Dernière Croisade. Mais l’iconique James Bond des années 60 peut parfois s’éloigner du raffinement de l’espion britannique...

    Paramount Pictures

    Lors du tournage de la scène où les héros sont assis à bord du dirigeable, le regretté acteur n'a pas hésité à retirer son pantalon afin de lutter contre la chaleur du plateau. Pour suivre le mouvement, Harrison Ford a naturellement fait de même. Impossible de revoir la scène sans imaginer les deux compères en sous-vêtements !

    Retrouvez la tétralogie Indiana Jones dès maintenant sur Prime Video.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top