Mon compte
    Oscars 2023 : après Julia Ducournau, une nouvelle réalisatrice représentera la France
    23 sept. 2022 à 19:25
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Bercé dès son plus jeune âge par le cinéma du Nouvel Hollywood, Vincent découvre très tôt les œuvres de Martin Scorsese, Coppola, De Palma ou Steven Spielberg. Grâce à ces parrains du cinéma, il va apprendre à aimer profondément le 7ème art, se forgeant une cinéphilie éclectique.

    Quel film aura l'honneur de représenter la France aux Oscars 2023 ? La commission chargée de choisir l'heureux élu a rendu son verdict !

    Quelle oeuvre succédera à Titane de Julia Ducournau, qui avait représenté la France l'année dernière dans la course à l'Oscar du meilleur film étranger ?

    Cinq candidats étaient dans la liste finale de la commission chargée de choisir le film qui aura cet honneur.

    C'est finalement Saint Omer, realisé par Alice Diop, qui a été sélectionné pour représenter la France. Le récit suit Rama, jeune romancière. Cette dernière assiste au procès de Laurence Coly à la cour d’assises de Saint-Omer.

    Elle est accusée d’avoir tué sa fille de quinze mois en l’abandonnant à la marée montante sur une plage du nord de la France. Mais au cours du procès, la parole de l’accusée, l’écoute des témoignages font vaciller les certitudes de Rama et interrogent notre jugement.

    Le film a été doublement récompensé à la Mostra de Venise : Lion d'Argent (Grand Prix du Jury) et Lion du Futur (Meilleur premier film).

    On doit le choix de ce film à une commission composée des cinéastes Michel Gondry et Jacques Audiard, des producteurs Philippe Rousselet et Didar Domehri, des exportateurs Grégoire Melin et Hengameh Panahi et Ariane Toscan du Plantier, directrice de la communication et du patrimoine chez Gaumont.

    Saint Omer
    Saint Omer
    De Alice Diop
    Avec Kayije Kagame, Guslagie Malanda, Valérie Dréville, Aurélia Petit, Xavier Maly
    Sortie le 23 novembre 2022

    La commission a auditionné ce jour les producteurs, les vendeurs internationaux et les distributeurs américains de chaque oeuvre présélectionnée avant de prendre sa décision. 

    Reste à savoir si Saint Omer fera réellement partie des 5 longs-métrages nommés à l'Oscar du Meilleur film étranger, qui seront annoncés le 24 janvier 2023. Avant ça, il faudra, bien sûr, qu'il fasse partie des 15 films internationaux présents dans la shortlist attendue le 21 décembre.

    UNE NOUVELLE PROCÉDURE DE SÉLECTION

    À noter que la commission se réunit en présence du président du CNC et du président d’Unifrance, tous deux dotés de la qualité d’observateurs sans voix délibérative.

    Par ailleurs, le CNC a précisé que le processus de sélection a évolué cette année : les longs métrages souhaitant représenter la France aux Oscars devaient déposer leur candidature avant le 1er septembre. Cette année, 33 films ont fait acte de candidature. 

    Pour mémoire, ne sont éligibles que les longs métrages sortis entre le 1er janvier et le 30 novembre 2022, en langue majoritaire autre que l’anglais (mais pas nécessairement le français), dont l’équipe artistique est à majorité française.

    La 95ème cérémonie des Oscars se tiendra le 12 mars 2023 à Los Angeles. L'an dernier, c'est Drive My Car, réalisé par le japonais Ryusuke Hamaguchi, qui avait remporté la statuette du Meilleur film international.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top